A bout portant : le film qui vous met hors d’haleine

Coucou les amis !

Aujourd’hui je viens vous parler d’un film que j’ai eu le privilège de voir, non pas en avant-première, mais carrément pas fini !

Tout a commencé en mai à la fin de la projection des Meilleurs Amis Du Monde chez Gaumont. François nous a montré une vidéo promotionnelle pour un film d’action français qui allait sortir cet hiver, en nous promettant de ne pas en parler.
Cette vidéo était destinée à être diffusée lors d’événements professionnels pour promouvoir le film. C’est à dire que ce n’était pas vraiment une bande-annonce mais plutôt une version très accélérée du film (5 min) avec du coup quelques spoils. Ça nous a carrément mis l’eau à la bouche et bien que pas forcément fan des films d’action français, j’avais hâte de pouvoir le voir !
Ce fut donc le cas cet été, dans sa version pas finie.

Ce film c’est « A bout pourtant ». Le nouveau film de Fred Cavayé qui a notamment réalisé « Pour elle ». En têtes d’affiche on retrouve Gilles Lellouche (qui devient un peu incontournable ces derniers temps dans le cinéma français), Roschdy Zem et Gérard Lanvin.


Voici le synopsis :

Tout va pour le mieux pour Samuel et Nadia : lui est bientôt infirmier et elle, attend son premier enfant. Mais tout bascule lorsque Nadia se fait kidnapper sous l’oeil impuissant de Samuel. A son réveil, son portable retentit : il a trois heures pour sortir de l’hôpital dans lequel il travaille un homme sous surveillance policière. Le destin de Samuel est désormais lié à celui de Sartet, une figure du banditisme activement recherchée par tous les services de police. S’il veut revoir sa femme vivante, Samuel doit faire vite…

Comme l’indique l’affiche : « Il a 3 heures pour sauver sa femme ». Donc pendant 3h, Samuel alias Gilles Lellouche va littéralement passer son temps à courir. C’est simple, pendant tout le film on est collé à son siège, sous pression, à suivre les aventures de Samuel et de Sartet.

Petite bande-annonce pour vous faire sentir l’ambiance :

J’ai adoré ce film, déjà parce que pour un film d’action / polar français, je l’ai trouvé vraiment bon. L’action est au rendez-vous, à la sauce française (mais ce n’est pas un Navarro non plus justement). J’ai également apprécié que ce ne soit pas aussi noir qu’un MR-73 par exemple.

L’histoire est carrément crédible, il n’y a pas d’explosions dans tous les sens et le jeu des acteurs est excellent. D’ailleurs, mention spéciale à Claire Perot dont le rôle de jeune fliquette lui colle particulièrement bien à la peau.
Je ne suis pas plus fan des films d’action que ça mais j’ai vraiment ressenti une grande empathie pour Samuel et Sartet et sans faire de sexisme de base, je pense que même si vous êtes plus fan de comédies romantiques vous apprécierez tout de même « A bout portant » :)
Perso, j’ai même lâché ma larmichette à la fin, sûrement pour relâcher la pression ^^

Je n’ai pas grand chose de plus à vous dire si ce n’est que je vous recommande chaudement ce film que je classe dans les « must see » de cette fin d’année !!
(il sort le 1er décembre)

Ah et sinon, pour revenir vite fait sur le concept de film pas fini :

Alors en fait, vu que nous avons vu le film vraiment très longtemps avant sa sortie, nous avons vu une copie « de travail ».
Concrètement, cela veut dire que l’étalonnage n’avait pas encore été fait, c’est à dire que d’une image à une autre, les couleurs n’étaient pas toujours raccord. La bande-son n’était pas non plus la définitive, ça valait pour les musiques mais également les différents sons qui allaient être retravaillés ensuite. Tous les éléments de post-productions n’avaient pas non plus été rajoutés, alors par exemple à un moment un personnage se prend une balle et il y avait écrit dans une note en bas de l’écran « rajouter sang » :D

C’était amusant comme expérience de voir une copie de travail, de voir tous les éléments qui sont ajoutés/retravaillés en post-production d’un film, mais du coup je retournerai le voir dans sa version définitive ! :)

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *