Martinique : musée de la banane

Comme je vous le disais la dernière fois, en quittant Tartane, nous nous sommes rendus au musée de la banane (il s’agit d’une exploitation bananière qui a transformé une partie de son domaine en musée).
Dans la maison-musée où l’on est invité à manger une (succulente) banane en arrivant, on peut lire sur de nombreux panneaux l’histoire de la banane, comment elle est arrivée en Martinique, à quoi ressemble la culture de la banane aujourd’hui et plein de petites anecdotes.

J’y ai notamment appris avec étonnement que notre consommation de la banane est finalement très récente. En effet, si les exportations de banane vers la métropole ont commencé au début du 20ème siècle, elles restaient anecdotiques.  Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale qu’elles se sont intensifiées et que la banane est finalement devenue l’un des fruits préférés des Français :)

On y apprend tout un tas d’autres choses, mais plutôt que de vous faire un cours sur la banane comme j’ai pu vous faire un cours sur l’esclavage et la canne à sucre, je vais plutôt vous laisser regarder des photos du jardin dans lequel on se rend après avoir lu les panneaux. On y découvre tout un tas de bananiers différents.

Ah si juste un truc qui m’a étonnée : en fait le tronc de la banane est un « pseudo-tronc » : il ne contient pas de bois. Il est composé de feuilles enroulées qui le maintiennent droit.
Au début la tige de la fleur pousse droit mais une fois que les bananes font leur apparition, elle devient trop lourde et ploie sous leur poids.

Depuis le jardin, on pouvait voir le reste de l’exploitation.

A partir d’un certain moment, les régimes de banane sont enveloppés dans une gaine bleue. Voici pourquoi :

Ah sinon, j’ai un peu halluciné sur la taille des bambous dans le jardin. Ils penchaient dangereusement au dessus du chemin et j’avoue avoir un peu flippé de m’en prendre un sur la tête ^^

Et visiblement, j’avais de bonnes raisons de m’inquiéter !

Sinon il y avait aussi de jolies fleurs…

A la fin de la visite, on peut faire un arrêt au bar où l’on peut déguster des cocktails et des produits à base de banane. Pour ma part j’y ai goûté un super milk-shake !

Pour plus de photos, c’est par ici !

Et pour les précédents épisodes c’est par là :
Et ce voyage en Martinique alors ?
Martinique : découverte des plages du sud

Martinique : l’héritage de la canne à sucre et de l’esclavage
Martinique : la plage des Salines et la presqu’île de la Caravelle
Martinique : dauphins et Fort de France

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments

  • Répondre juillet 11, 2011

    isa

    Merci pour cette petite ballade exotique jusqu’au milkshake dont j’ai maintenant trés envie !

    • Répondre juillet 20, 2011

      Clyne

      L’avantage c’est que tu peux t’en faire un même en métropole ;)

  • Répondre juillet 13, 2011

    Camille

    J’aime pas la banane (sauf dans les muffins de Jen) mais tes photos, elles sont cool, et j’aime bien la banane visuellement, tu vois, et les bananiers, tout ça, C’EST BEAU, c’est tropical, et ça me fait un peu regretter de jamais avoir apprécié ça quand j’habitais en Guadeloupe..

    • Répondre juillet 20, 2011

      Clyne

      Marciii !
      Quand on est jeune on ne profite pas toujours des choses à leur juste valeur ;)

  • [...] : la plage des Salines et la presqu’île de la Caravelle Martinique : dauphins et Fort de France Martinique : musée de la banane hellocoton_plugin_url="http://www.clyne.fr/wp-content/plugins/hellocoton/"(function() {var [...]

  • [...] : la plage des Salines et la presqu’île de la Caravelle Martinique : dauphins et Fort de France Martinique : musée de la banane Martinique : les Fonds blancs et la baignoire de Joséphine [...]

Leave a Reply