Martinique : les Fonds Blancs et la Baignoire de Joséphine

DSC_0584

Ça va bientôt faire un an que je suis rentrée de Martinique et je n’ai toujours pas fini de vous raconter mon voyage ! Sacrée moi !! :P

Allez, on dit que je boucle tout avant le 31 janvier (qui était ma date de retour l’année dernière), histoire que je puisse enchaîner avec mon voyage à Naples d’avril dernier ainsi que mes deux voyages en Corse ! Bref, je suis pas sortie de l’auberge avec tous ces voyages mais j’ai vraiment envie de vous en parler à grand renfort de photos !

Donc le lendemain de notre excursion dauphins et de notre visite de Fort de France nous sommes partis en excursion aux Fonds Blancs et la Baignoire de Joséphine. C’est un endroit situé à l’Est de l’île en face de la ville du François. Ce sont des remontées de sable dans l’eau qui font qu’on a pied alors qu’on est au milieu de la mer. C’est LE piège à touristes que l’on emmène aux Fonds Blancs, que l’on débarque dans l’eau et à qui on sert du rhum. C’est le « baptême » du rhum.

Dans l’absolu nous n’avions pas spécialement envie d’aller nous fourrer dans un piège à touristes mais j’avais tout de même envie d’aller voir ces fameux Fonds Blancs. Le Routard conseillait de s’adresser à Patricia qui faisait le tour des îlets des Fonds Blancs pendant une demie-journée avec des arrêts réguliers pour découvrir la faune et la flore. Un couple pendant notre excursion dauphins nous a dit qu’elle était top et qu’ils avaient passé un super moment. Malheureusement elle n’était pas dispo pour le jour que nous avions prévu.

J’ai donc suivi un plan que m’avait conseillé Nawal, à savoir l’excursion avec Denis. Le matin nous avons donc embarqué sur une yole au François qui nous a déposés sur l’îlet Thierry (si mes souvenirs sont bons). Nous devions être une trentaine de personnes (réparties sur plusieurs yoles bien sûr).

Une fois que tout le monde était là, on a laissé nos affaires sur l’îlet et embarqué de nouveau pour aller dans la fameuse Baignoire de Joséphine.
Plouf, tout le monde de l’eau et le rituel commence avec le rhum et les accras.

C’est effectivement rigolo d’avoir pied au milieu de nulle part mais il y avait pas mal de courant et de vent donc c’était pas forcément pratique de boire et manger… surtout qu’en fait l’eau arrive assez haut. Enfin, dans l’absolu, le trip baptême au rhum c’était pas franchement notre délire…

Pingoo qui ne boit pas d’alcool et ne mange pas d’accras est ravi comme vous pouvez le voir !

L’équipe nous a ensuite ramené sur l’îlet où a commencé l’attente… jusqu’au déjeuner 2h plus tard.
Le truc qu’il faut savoir c’est que j’ai TOUJOURS un bouquin sur moi. A Paris, en vacances, partout, pour ne jamais m’ennuyer si je n’ai rien à faire. Là, comme je ne savais pas que nous allions passer la journée isolés sur un îlet, je l’avais enlevé de mon sac pour qu’il soit moins lourd… l’ERREUR !!! Nous allions rester sur l’îlet à rien faire de 11H à 16h30…

Et bonne journée bien sûr !

Alors oui on a fait les crêpes.

Désespéré ?

Rouge ?

On a aussi fait les phoques dans l’eau.

Mais bon, faire ça pendant 5h… c’est long.

Nous en avons profité pour photographier tout et rien.

(j’ai vraiment l’air con sur cette photo, non ? :P)

Nous avons vu la mer haute…

…puis basse…

Mais bon, le tour était vite fait puisque nous n’avions que la plage comme terrain de jeu. En même temps cela aurait pu être pire, nous aurions pu tomber sur un piège à touristes encore pire, à savoir celui où on te met sur un îlet toute la journée avec la musique à fond et le rhum à volonté…

Le repas est arrivé comme le messie avec des petites langoustes à volonté et du rhum bien sûr. Puis a commencé l’après-midi où nous nous sommes donc occupés comme nous pouvions.

Comme nous étions nombreux, nous avons tout de même un peu discuté avec les gens (surtout pendant le repas) où nous avons fait connaissance avec des gens qui étaient visiblement des habitués… ils viennent 2 mois tous les ans pendant que c’est l’hiver en France et viennent à chaque fois faire l’excursion avec Denis. Bluffant.

Bon sinon comme dab, j’ai photographié mes pieds…

Oh, les belles algues

Je crois que LE gros avantage de cette journée aura été le peaufinage de notre bronzage !! :P

Et surtout, une GRANDE DECOUVERTE pour moi : l’îlet Oscar que nous avons vu sur notre chemin vers la Baignoire, à savoir l’îlet où avait été tourné COEUR CARAIBES avec Vanessa Demouy !!!!!!!! La série de ma jeunesse !! (j’aimerais trop la revoir aujourd’hui ^^)

C’était tellement dingue de passer devant le fameux ponton !!! J’étais toute émerveillée (il m’en faut peu) mais j’étais la seule sur le bateau je crois :D


Vous vous souvenez ??!

Bon on peut avoir l’impression que je râle un peu alors que beaucoup de gens seraient contents de passer une journée sur une île déserte aux caraïbes. Je précise que c’est vraiment l’absence d’activité qui a été pénible. Si seulement on avait eu des bouquins ou un jeu de cartes, la journée nous aurait semblé moins longue je pense. Le plus frustrant était que l’on ne pouvait aller nulle part, nous avions le sentiment d’être un peu coincés sur notre plage sans pouvoir ni s’isoler, ni aller explorer le reste de l’îlet. Finalement se demander ce que l’on emmènerait sur une île déserte c’est pas si con, moi je vous le dis ^^
Mais ça reste quand même un chouette souvenir hein et Nawal, je te remercie encore pour tes conseils ;)

Bye bye !

Sur le chemin du retour j’en ai profité pour photographier des maisons martiniquaises dont j’adore les multiples couleurs ! C’est tellement plus gai que nos maisons !

En rentrant le soir, nous avons eu droit à un joli coucher de soleil sur « notre » petite plage de Sainte-Anne…

Pour voir plus de photos, rendez-vous sur Flickr.

Il me reste 2 jours à vous raconter avant le 31 ! En attendant, si jamais vous avez loupé les épisodes précédents :

Et ce voyage en Martinique alors ?
Martinique : découverte des plages du sud

Martinique : l’héritage de la canne à sucre et de l’esclavage
Martinique : la plage des Salines et la presqu’île de la Caravelle
Martinique : dauphins et Fort de France
Martinique : musée de la banane

Tags from the story
,

10 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *