Visite de l’opéra royal de Versailles

versailles_opera_royal71

Grâce à Versailles Intime, j’ai de nouveau pu accéder à une visite incroyable dans les coulisses de Versailles et plus précisément celles de l’opéra royal qui a été rénové en 2009.

Elles nous ont été présentées par Jean-Paul Gousset, le directeur technique de l’opéra, un homme charmant et passionnant qui a eu à cœur de nous faire vivre une visite en dehors des sentiers battus avec des passages dans des endroits fermés au public et avec de nombreuses anecdotes historiques (comme je les aime).

Avant d’accéder à la salle nous sommes passés par l’attique du nord et l’appartement du Prince de Beauveau fermé au public. Nous nous sommes donc retrouvés à passer dans des pièces plongées dans le noir, à nous diriger à la lumière de nos téléphones, tout en étant entourés de tableau et autres vases précieux, c’était amusant !

Nous avons ensuite débouché sur des couloirs très « versaillais » :P


Les fameuses lumières de Versailles ! (et un Viinz content sur la gauche)

… pour arriver tout en haut de l’opéra dans les couloirs derrière les murs où se trouvent les projecteurs. Nous avons pu commencer à entrevoir la salle…

Puis nous sommes repassés par d’autres couloirs pour accéder au « grenier » de l’opéra qui en abrite la charpente…

Et voici la charpente au dessus de l’opéra. Toutes ces poutres en bois sont assez impressionnantes. Jean-Paul Gousset nous a dit que les pompiers étaient plutôt stressés de tout ce bois mais cette charpente fait partie du patrimoine de l’opéra alors il était important de la conserver.

Puis nous sommes redescendus pour enfin accéder à la salle de l’opéra !

Elle a été inaugurée le 16 mai 1770. C’est une salle polymorphe et complètement adaptable aussi bien pour un spectacle que pour un banquet ou un bal.
C’est d’ailleurs un chef d’œuvre relayé dans tous les traités d’architecture. Car comme nous l’expliquait Jean-Paul Gousset, à l’époque on venait juste de comprendre comment construire un théâtre. L’ellipse de la salle est tronquée donc il n’y a pas d’écho et l’acoustique est parfaite.
Rien ne repose sur les colonnes qui sont sont décoratives et encaissent les sons pour l’acoustique. Tout repose sur la charpente du toit.

Nous sommes ensuite descendus en passant par la loge du Roi pour aller dans les gradins du bas puis sur la scène !

Puis nous sommes ensuite partis découvrir le gouffre situé sous la scène, à savoir 4 étages de machinerie érigés sur des sols et des poutres en bois… impressionnant encore une fois !!
Cette machinerie permet notamment de faire évoluer le décor sur scène. Il s’agit d’ailleurs d’une des dernières machineries de l’époque encore en place.

Quand on voit tous ces systèmes anciens préservés on peut se demander pourquoi ne pas les avoir modernisés. Mais il s’agit d’un réel parti pris de Jean-Paul Gousset qui pense que rénover les théâtres anciens revient à les tuer. Et d’ailleurs il nous a confié que tant qu’il sera en poste le théâtre de la Reine ne sera jamais rénové.

Un grand merci à Diane et à l’équipe du château de Versailles de nous avoir permis de vivre cette nouvelle aventure ! :)
Notez qu’il est tout à fait possible de visiter l’opéra royal avec un guide sur demande.

Et comme toujours, vous pouvez retrouver l’intégralité des photos de cette visite sur ma galerie Flickr.

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *