Australie : Adelaide et le McLaren Vale

Après 8h de vol (et toujours peu de sommeil), nous avons atterri à Adelaide dans l’état de l’Australie du Sud, point de départ de notre petit road-trip qui allait nous mener jusqu’à Melbourne dans l’état du Victoria.

Il y avait une jolie pub avec un requin dans la salle pour récupérer les bagages alors Korben et moi avons fait nos touristes et l’avons prise en photo. Moins d’une minute après un vigile venait nous voir pour nous demander de l’effacer et nous montrait les panneaux « photos interdites » sur le mur… hem.

Mais heureusement, juste après à la douane nous allions découvrir le vrai contact australien : gentil et chaleureux. En effet, la douanière, blonde souriante et détendue, a été super sympa en plaisantant avec nous parce que les garçons avaient mal rempli leur formulaire (aux US je pense qu’ils se seraient fait plaquer au sol) et nous a demandé ce que nous allions faire en Australie tout en nous disant que c’était top de faire un road trip, etc… bref, l’enchantement dès atterrissage, que demander de plus ??!

Un non moins adorable chauffeur nous attendait à la sortie et nous a expliqué plein de trucs sur Adelaide et l’Australie en général pendant notre trajet jusqu’au centre-ville. Il nous disait que les gens habitaient majoritairement dans des maisons et qu’elles étaient gigantesques. C’est à dire que même si les gens n’ont pas d’enfants, ils achètent des maisons avec au moins 4 chambres et 2 salles de bain (le minimum quoi !). Et ils ne changent pas pour plus petit une fois les enfants grands. Ils ont juste plein de pièces qui prennent la poussière.

ADELAIDE : la 5ème plus grande ville d’Australie

Nous sommes ensuite arrivés à notre hôtel, le Medina Grand Adelaide Treasury, vers 12h. Notre chambre était en fait un appartement avec salon, cuisine, et même une petite terrasse ! C’était dur de ne pas sombrer dans les bras de morphée mais il ne fallait pas sinon nous allions être complètement décalés. La chambre de Korben n’était pas encore prête alors nous avons été faire un plouf dans la piscine et dans le jacuzzi au sous-sol ^^

En arrivant on s’est légèrement étalés
(et je balance : la valise rouge au premier plan avec des dessins très virils dessus est celle de Korben)


Après une petite douche et un enfilage de vêtements d’été, 2 sensations tout à fait agréables ^^, nous sommes ensuite allés en ville. Adelaide est une petite ville dont on peut facilement parcourir tout le centre-ville à pieds.

La 1ère étape fut de nous acheter des cartes SIM Australiennes (Telstra) pour pouvoir être connectés au monde, la 2ème fut de nous restaurer et j’ai cédé aux appels des garçons pour un « Hungry Jack », qui est en fait le nom du Burger King en Australie. S’en est suivi un coup de fil épique avec une opératrice de Telstra pour activer la SIM de Korben. Elle avait un accent hallucinant et à force de la faire répéter, j’ai finalement réussi à l’activer ! Notez que j’ai été moins impatiente et j’ai activé la mienne tranquillement sur le net via le WiFi de l’hôtel :P

Petit aparté sur l’accent Australien : je pensais qu’il était incompréhensible mais c’est en fait tout le contraire !! (du moins dans les coins que nous avons visité, je ne parle pas pour le Bush). J’ai adoré leur manière de parler, très claire, pas du tout chewing gum comme les américains. Un vrai gros plaisir pour moi qui adore parler anglais :)

Ah et petite anecdote sur ma carte SIM (passionnant) : vu que j’avais besoin d’une micro-SIM pour mon iPhone, il a fallu découper la SIM avec une espèce de perforeuse conçue pour. Sauf qu’elle a coupé ma carte super près de la puce et du coup j’ai passé les 3/4 du séjour  avec un trombone dans ma poche pour la sortir et la remettre dans mon tél car il ne la détectait pas… bien galère pour live-twitter du kangourou !!! (surtout qu’on captait super bien partout, même perdus dans des endroits déserts)
Heureusement, à Melbourne j’en ai acheté une autre et ma vie a changé !! Au passage, le prix d’une offre pré-payée avec 1 Go de data m’a paru assez peu cher : 30 €

Nous avons ensuite fait un tour dans la ville.

Le centre-ville piéton

Une bien jolie fontaine


Avec Korben on avait bien les boules.

(heureusement que je n’ai aucune dignité car je me trouve ignoble et obèse sur cette photo)

On était dimanche alors c’était assez calme mais les magasins du centre-ville étaient ouverts et il y avait tout de même un peu d’animation car c’était la période du Fringe Festival, un festival d’art ouvert à toute personne qui a un truc à montrer.


Un bâtiment joli dont je n’arrive plus à me souvenir ce que c’est…

Une fontaine chelou. Comme plein de lavabos qui débordent.

L’architecture de cette rue faisait un peu far-west ^^

Un cowboy dans le Far West

Paingout qui fait sa chaude

Donc on a croisé quelques spectacles de rue, puis à 17h nous avions nos invitations pour le concert des Germein Sisters, 3 sœurs qui nous ont pas mal fait penser aux Corrs avec leur musique et qui sont originaires d’Adelaide. Elles sont apparemment très populaires dans le coin !

Il avait lieu sous une jolie tente au Garden of Unheartly Delights. Le public était plutôt bien adulte pour les sisters qui elles, ont 20 ans.
Dehors nous avons croisé un public plus éclectique avec tout plein de gens tatoués ^^ Enfin, globalement tout au long du séjour nous avons croisé plein de gens tatoués. J’ai pour ma part plutôt remarqué les nanas qui avaient souvent des tatouages à des endroits bien voyants comme les cuisses, les mollets et les bras (sans pour autant que ces nanas soient plus borderline que les autres, c’étaient vraiment des madame tout le monde) (sont vraiment trop cools ces australiens).

La Soirée par La Clique

Les 3 sœurs : Ella, Clara et Georgia Germein

La pauvre a la tête coupée mais j’adore les couleurs de cette photo ^^

Cette photo me fait trop peur… on dirait qu’elle voulait me tuer :/

Elles sont parties super vite de scène sans rappel, on était un peu tristes mais en fait elles étaient dehors et papotaient avec tout le monde, c’était cool. Et du coup les garçons ont fait leurs groupies ^^
C’était marrant d’ailleurs car elles n’ont pas arrêté de dire qu’elles voulaient qu’on les suive sur Twitter (où elles avaient à l’époque 200 followers) et sur Facebook alors on a twitté des trucs mais elles ne nous ont jamais répondu, on était tristes.
Jusqu’à il y a quelques jours où elles nous ont RT et enfin répondu (et remerciés) !!! (2 mois plus tard, mieux vaut tard que jamais ! :P)

Ils sont pas mignons ?

Après ce petit show sympathique  nous avons fait un petit tour rapide dans le petit parc…

… puis nous sommes allés manger au Mesa Lunga où nous étions également attendus. C’est un restaurant de tapas, au plafond très haut, à la déco plutôt chic et à la lumière tamisée. D’ailleurs comparé à nous en vêtements « détendus », les personnes qui y mangeaient étaient globalement plutôt sapées.

Nous y sommes allés vers 19h (on mourrait de faim) mais nous n’étions pas seuls car partout où nous sommes allés nous nous sommes aperçus que les gens mangeaient plutôt tôt en Australie en fait. Nous sommes partis vers 21h30 (épuisés et gavés) et le resto s’était déjà pas mal vidé en fait.

Pendant qu’on attendait de se faire servir il y avait un super coucher de soleil dehors…

Ma version :

La version de Vincent (qui est sorti avant moi et a donc piqué tout le coucher de soleil, oui, oui, oui ! ) (il m’énerve à faire de si jolies photos !!) :

(bon en vrai, je suis bien contente qu’il ait capturé ce sublime moment) (et qu’il fasse de si belles photos)

Cette photo est d’ailleurs mon fond d’écran au bureau :)

Mini burger au crabe à la carapace molle. Du coup comme elle est molle, ils le mettent entier et il faut croquer ! Chelou mais pas mauvais :)

Et ça c’est ma tête de déterrée après le resto !

Nous avons ensuite sombré dans les bras de Morphée et nous sommes réveillés après enfin une bonne nuit de sommeil pour aller manger un copieux petit-déjeuner (œufs bacon & co, mon régime petit-déj de tout le séjour, je me suis fait plaisir ^^) et récupérer notre voiture de location à 9h.

Là, petit souci car le nom sur le contrat était celui d’Eric (pas encore arrivé donc) et non le mien ou celui de Korben. Mais après un coup de fil en France (où il était minuit !) nous avons réussi à résoudre le problème. Ouf !
Nous avons donc découvert notre bolide pour les 10 jours : un Hyundai iMax de 7 places super spacieux à l’intérieur et surtout… le volant à droite et la boîte auto à gauche !

Il a donc fallu apprendre à vite maîtriser la boîte, les commandes inversées (ah mince, les essuie-glace qui s’allument alors que je voulais mettre le cligno !) et surtout la route inversée ! C’est Korben qui s’y est collé en premier, tout concentré et stressé pour nous emmener jusqu’au McLaren Vale. La nana de l’agence de location nous avait conseillé de  répéter au conducteur de bien faire attention à chaque tournant. Nous l’avons fait et c’était bien utile car on a vraiment le réflexe de se coller à gauche au lieu de droite…


MCLAREN VALE : la région viticole de la péninsule de Fleurieu

 

 

Le McLaren Vale est une région viticole avec de nombreux vignobles à visiter pour goûter et acheter du vin et de l’huile d’olive. Manque de bol, aucun de nous 3 n’était un grand amateur de vin et en plus on conduisait donc encore moins pratique..

Nous avons fait un premier stop à la Medlow Confectionery & FruChocs Showroom, une boutique  où l’on peut découvrir la fabrication des fameux bonbons Menz FruChocs à la pâte de fruit et au chocolat et bien sûr en acheter !
Ces bonbons sont une spécialité de l’Australie du Sud et ils sont super connus là-bas. Nous en avons acheté pour goûter et même si je ne suis pas fan de la pâte de fruits à la base, nous les avons trouvés bons. C’est juste qu’on est pas habitués au mélange « fruits dedans, chocolat autour »…

Nous nous sommes ensuite rapidement promenés dans les vignobles. On avait un peu l’impression d’être en Provence :)

C’était un vignoble où nous nous étions arrêtés. Visiblement les gens allaient manger dehors, c’était trop mignon, paisible… le tableau parfait :)

Puis nous sommes allés déjeuner au d’Arry’s Verandah Restaurant, un restaurant qui a reçu plusieurs récompenses, où nous avons été accueillis comme des rois : « ah you’re the famous french bloggers ?!! » (instant chevilles enflées).

La jolie vue depuis la terrasse où nous étions installés

Le savoir-vivre Australien : on avait beau être en terrasse, ces personnes sont descendues d’un cran pour aller fumer leurs cigarettes loin des gens qui mangeaient. JE DIS BRAVO !!!!!!!!!

Vincent, la classe, toujours.

Korben et moi avons pris le menu dégustation : 8 plats tous accompagnés de verres des vins qui allaient bien. Korben a été sage et a  seulement demandé à goûter à 3 vins mais moi je les ai tous goûtés (une à 2 gorgées à chaque vin, ça va). Le cadre était très sympa, tous les plats super bons, les vins aussi et la serveuse qui nous expliquait les plats et les vins super sympa !

Pour info, pendant que nous mangions et twittions ces délicieux mets, il était entre 4h et 7h du mat en France et je me souviens qu’on s’est pris toutes sortes de commentaires allant de « dur dur de voir tout ça au réveil » à « whaou ça a l’air trop bon bande de bâtards ». C’est rigolo ^^

Bocadillo

Homard

En Australie, c’est comme dans les restos français, on vous sert du beurre et du pain en attendant, j’adoooore !
Bon mais là il y avait des trucs un peu chelou dessus, c’était pas si bon :/

Noix de Saint-Jacques

Ce truc était une tuerie !!!
C’était une sorte de trou normand avec de la glace au Riesling dans le vin « The Dry Dam Riesling »

Poulet

Vilain Korben qui gâche ma photo (floue) !!

Aaah, c’est mieux !

Soufflé aux fruits de la passion (le seul truc que je n’ai pas trouvé foufou)

Une des particularités des vins du vignoble d’Arenberg est leurs noms et leurs étiquettes. Bien loin des étiquettes très sérieuses des vins français, là-bas ils osent l’humour et la couleur ! Sympa, non ?

Photo par Korben

C’est ensuite repus que nous avons repris la route pour nous rendre à Cape Jervis où nous allions embarquer sur un ferry pour Kangaroo Island…

La suite au prochain épisode ! ;)

Et en attendant si vous voulez vous spoiler un peu vous pouvez aller lire le billet de Korben sur tout notre voyage en Australie du Sud ^^

Lire l’épisode précédent de notre road trip :
Une journée à Hong Kong

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 Comments

  • Répondre juin 5, 2012

    Garko

    Pfffff….. je veux :’(

  • Répondre juin 5, 2012

    Surfcity

    Ca avait l’air bien chouette !!Vivement la suite ;-)

  • Répondre juin 5, 2012

    Olivia

    Les photos sont sublimes, j’ai l’impression d’y être :) ou presque

  • Répondre juin 5, 2012

    shalima

    Très jolies photos ! (ahlala, la conduite à gauche, ça me rappelle des souvenirs néo-zélandais… ou pas d’ailleurs, car finalement je me suis dégonflée, je n’ai jamais pris le volant. Mais à chaque virage, chaque rond-point, j’ai flippé !)

    • Répondre juin 5, 2012

      Clyne

      Les rond-points j’avoue que c’était le pire ! C’était tellement irréel de les prendre dans le sens inverse !! :D

  • Répondre juin 5, 2012

    annouchka

    Hihi, ça pour les détails, on est servis :D
    Tu le sais, moi j’adore … ça me donne l’impression d’y être !

    C’est vrai qu’elles sont magnifiques les photos de Vincent :) (les tiennes aussi, hein)

  • Répondre juin 6, 2012

    Londoncam

    Ca avait l’air génial déjà, j’ai hâte de lire la suite !
    On part à l’île Maurice en octobre, je pense qu’on louera une voiture. La conduite à gauche, ça va me faire SUPER bizarre o_0

  • Répondre juin 6, 2012

    Cédric

    Sympa ce road-trip down under, pour la conduite c’est effectivement le choc au début ! :P

    Merci pour le lien ! ;)

  • Répondre juin 11, 2012

    littlesa

    Ohlala, mais j’ai pris le temps de tout regarder même s’il y avait BEAUCOUP de photos ;) Adélaïde était quand même une ville très spéciale non ? En tout cas c’est que je me suis dit là bas… je me demande comment c’est quand il n’y a pas le festival du coup :)

    • Répondre juin 11, 2012

      Clyne

      Merci d’avoir pris le temps !! ;)
      Alors tu dirais « spéciale » dans quel sens ?

      Moi je l’ai trouvé un peu calme et hors du temps mais c’était sûrement dû au fait qu’on était dimanche je pense…

      • Répondre juin 12, 2012

        littlesa

        Eh bien spéciale déjà par la géographie de la ville (ce centre carré quadrillé avec des parcs en bordure qui l’enclavent, et ensuite une banlieue qui part dans tous les sens), et aussi oui aussi ce côté un peu western hors du temps qu’il n’y avait pas à Melbourne par exemple… Mais avec un festival artistique qui attire quand même des gens « hypes » de toute l’Australie pour un temps super limité, c’est dingue… J’avoue, je n’étais pas très fan de la ville sinon :)

  • Répondre juin 14, 2012

    Anna

    J’adore la photo de Paingout qui fait sa chaude !!!

  • Répondre juin 15, 2012

    Mlle Toutouille

    L’Australie. La chance.

    Puis je dis ça je dis rien mais elle m’a l’air plus rose que rouge cette valise très virile

  • Répondre juin 15, 2012

    Mlle Toutouille

    Oh la vache, j’avais pas vu toutes les photos après. Bon ben je suis un peu plus jalouse maintenant

  • [...] arrêté mon récit au moment de prendre le ferry à Cape Jervis pour aller à Kangaroo Island pour 2 jours. Je vous le [...]

  • [...] les épisodes précédents de notre road trip : Une journée à Hong Kong Australie du Sud : Adelaide et le Mc Laren Vale Australie du Sud : l’enchantement de Kangaroo Island [...]

  • [...] les épisodes précédents de notre road trip : Une journée à Hong Kong Australie du Sud : Adelaide et le Mc Laren Vale Australie du Sud : l’enchantement de Kangaroo Island Australie du Sud : Victor Harbor et Robe [...]

  • […] les épisodes précédents de notre road trip : Une journée à Hong Kong Australie du Sud : Adelaide et le Mc Laren Vale Australie du Sud : l’enchantement de Kangaroo Island Australie du Sud : Victor Harbor et Robe […]

Leave a Reply