Découverte de la Corse du sud…

DSC_0356

… il y a 2 ans !
Vous avez l’habitude maintenant, j’ai un peu de mal à vous raconter mes voyages en temps et en heure. Je vais donc vous raconter aujourd’hui ma découverte de la Corse 2 ans auparavant et comment j’y suis retournée l’année dernière et cette année dans un prochain billet.

La Corse donc. C’était mon rêve. Tout le monde m’avait toujours dis que c’était incroyable, que la mer était aussi turquoise qu’aux Antilles… la mer la plus claire que j’avais connue à l’époque était celle de Porquerolles et Port-Cros dont les criques m’avaient charmée mais il fallait que je découvre cette nouvelle île merveilleuse.

Le problème était juste que la Corse est une destination hors de prix, il a donc fallu attendre que j’aie un CDI avec un vrai salaire pour pouvoir me la payer. J’ai tout de même choisi d’y aller hors saison, début septembre, afin que ce soit un peu moins cher.

Je souhaitais découvrir d’abord la Corse du Sud avec la fameuse plage de Palombaggia dont on m’avait dit qu’elle était la plus belle de l’île. Je suis passée par ce site et je nous ai trouvé un appartement dans une villa avec piscine à partager avec les autres occupants des autres appartements, près de Porto-Vecchio.
(la blague étant qu’Annouchka ait loué exactement le même appartement cette année sans qu’ on ne s’en soit jamais parlé ^^)

La vue était dingue avec la piscine à débordement qui donnait sur la mer d’un côté et une vue sur les montagnes de l’autre… inoubliable. Je m’en suis donnée à cœur joie niveau photo ;)

Vu de notre petite terrasse en haut de la piscine

Notre appart était en haut à gauche derrière l’arbre

 

 

L’intérieur de l’appart

La vue côté montagne :





SuperPaingout !

 

 

Le trop mignon petit chat qui venait nous rendre visite

Photo (beaucoup plus jolie) par Paingout

Nous avons profité de la piscine bien sûr mais également de la jolie petite plage de Fautea juste en bas de la maison qui n’était pas trop blindée vu la saison.

Vue du restaurant sur la plage de Fautea

Pause longue une nuit de pleine lune sur la plage de Fautea

Nous avons également visité d’autres plages à commencer par la fameuse Palombaggia que je ne voulais absolument pas louper ! Je n’ai pas été déçue : du sable fin, de l’eau turquoise à perte de vue. Sublime. (je vous invite d’ailleurs à lire mon petit billet chez Kriss à ce sujet ;)).
Nous y sommes allés 2 fois, la 2ème fois il y avait pas mal de vent et de vagues, c’était trop bien ! (j’adore les vagues !!)

Photo par Paingout

Je vous ai dit que j’adorais les vagues ? ^^

Nous sommes également allé voir les aiguilles de Bavella en montagne. Il est vrai que la Corse est aussi belle en bord de mer qu’en montagne où l’on peut se baigner dans de magnifiques rivières claires.
Bon, moi je voulais monter tout en haut, la baignade ce serait pour après. Mais en fait j’ai moyennement apprécié la balade vu que le ciel était couvert en montagne et qu’il faisait un tchouille froid à cause de l’altitude alors qu’il faisait un temps magnifique à la plage… J’ai le souvenir d’avoir néanmoins très bien mangé à l’auberge du col de Bavella.



Je suis cachée !

Ah oui, le truc marrant en Corse ce sont les vaches et autres chèvres qui se baladent dans la forêt, à côté des routes ou des plages :D

Paingout qui essaie de domestiquer l’animal (qui n’en a rien à faire)

Arrivés tout en haut il y a ce trou dans la roche qui a l’air petit là mais qui est gigantesque en vrai. On peut grimper pour aller le voir de plus près mais Vincent et moi avons fait nos feignasses en attendant Alban (que vous avez vu dans ce billet) qui était le seul motivé pour y aller ^^

Repos bien mérité dans la rivière en redescendant de la montagne

Nous sommes également allés faire un tour à Porto-Vecchio en journée. Je n’ai pas particulièrement apprécié cette ville que j’ai trouvée un peu morte. Les photos ci-dessous sont d’ailleurs les seules intéressantes que j’ai faites là-bas…

En revanche j’ai beaucoup aimé Bonifacio et sa citadelle même si son ascension a failli me tuer ! Mais cela valait le coup car en haut le spectacle est absolument magnifique :

Les ruelles de Bonifacio :

Nous avions profité d’être à Bonifacio pour faire une excursion en bateau aux îles Lavezzi. Si on veut, on peut aussi pousser jusqu’à la Sardaigne qui n’est vraiment pas loin non plus.
Tout droit à l’aller pour arriver sur une île déserte où il n’y a rien à faire sauf bronzer, se baigner et faire du snorkeling puisqu’il s’agit d’une réserve naturelle. Ce que je n’avais pas du tout en tête et avec ma phobie des poissons je me suis juste trempé les pieds et rafraîchie au bord de l’eau, c’est balo.
Bien pour 2/3h mais pas plus car après on cuit et on ne sait plus trop quoi faire. Il faut du coup bien penser à emmener de l’eau sous peine de mourir (en fait).

Au retour nous avons longé les falaises de Bonifacio avec les explications du capitaine sur les points d’intérêt :

L’escalier du Roi d’Aragon

C’est fou d’habiter au bord d’une falaise, non ?

Nous sommes aussi allés dans la grotte du Sdragonatu (grotte du dragon) qui a un trou en forme de Corse dans son « plafond » :

Je termine avec quelques photos de jolis couchers de soleil vus de chez nous avec une lumière incroyable…

Photographe photographiée (par Paingout)

C’est beaaaauuuuu !!!!

Rendez-vous dans un prochain billet pour la découverte de la Corse du nord-ouest ! ;)

15 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *