Corse : les plages de Balagne

Vu que pour une fois je partais 2 semaines consécutives en vacances, j’ai eu le temps de tester tout plein de plages !

Il y en a plusieurs types : celles avec peu de fond ou qui s’approfondissent progressivement et celles qui sont très vite profondes avec  même une petite pente pour aller de la plage à l’eau. Celles avec du vent et des algues et celles avec des rochers. Celles avec du sable fin et celles avec du sable épais, comme des petits cailloux.

Bref, voici un petit florilège des plages que j’ai visitées du nord au sud de la Balagne (avec le petit lien Google Maps si jamais vous voulez y aller) (à regarder en mode satellite pour bien voir la turquoisitude d’en haut ;)) :

La plage de l’Ostriconi (carte) :

Nous nous y sommes rendus pour faire une balade dans le désert des Agriates. Elle est très longue et la mer y est turquoise évidemment. Il y avait quelques algues et des gens tout nus à l’extrémité.

Petit bonus photo du  désert des Agriates :

Tiens, une vache.

Nous ne nous y sommes pas baignés, nous avons préféré aller sur la plage de Lozari (carte) que je n’ai pas trouvé spécialement belle ni agréable : le sable n’était pas fin et il y avait beaucoup d’algues. Elle fait partie de celles qui sont profondes dès le bord. Nous n’y sommes pas restés très longtemps.

La plage de Lozari vue d’en haut

La plage d’Ile Rousse (carte) :

Je ne l’ai pas vraiment testée, je suis juste passée devant. C’est une plage en ville, assez longue mais avec peu de recul pour s’installer sur le sable. L’eau y est magnifique !!

La plage de Bodri (carte) :

La plage de Bodri est longue et large. Il y avait pas mal de vent et donc pas mal d’algues sur la plage et dans l’eau (turquoise toujours). Elle était profonde et il avait pas mal de vagues.

La plage de Giunchetu ou « Junquidou » (du nom du restaurant qui s’y trouve) (carte) :

Nous y avons accédé en rentrant dans la Marine de Davia et en tournant direction le restaurant Junquidou (il y a un panneau). Nous nous sommes garés sur le parking du restaurant et avons traversé la terrasse pour nous rendre sur la plage (il y a sûrement un accès plus au nord de la plage, le restaurant est à la pointe sud).

Nous y sommes arrivés en fin de journée et nous sommes installés non loin du resto et des rochers donc je ne peux pas vous dire grand chose sauf qu’elle avait l’air très belle. De ce que j’en ai lu sur le net, il y a apparemment pas mal de poissons dans les rochers (youhou, heureusement que je ne m’y suis pas baignée :P).

La Marine de Davia :

La Marine de Davia c’est comme Sant Ambroggio, un quartier résidentiel qui s’est construit au bord de l’eau.
Nous sommes descendus tout en bas (en voiture) et avons trouvé un escalier pour descendre sur les rochers. Sympa mais il faut aimer les rochers (ce qui n’est pas mon cas rapport aux poissons, toussa).

Nous sommes ensuite un peu remontés pour aller voir la plage qui se cachait derrière les rochers et que nous ne voyions pas. Très petite, beaucoup d’algues et de rochers à passer pour arriver dans une jolie piscine turquoise (carte) (on voit bien la langue d’eau turquoise en mode satellite) :)

La plage d’Algajola (carte) :

La plage d’Algajola est très longue est très venteuse ce qui en fait un spot de surf très réputé. Elle est très profonde dès le bord et il y a beaucoup de courant. Je ne la conseille pas forcément pour faire la crêpe car avec le vent on a vite plein de sable sur la serviette (qui s’envole)… et du coup je n’ai pas pris de photos.

La plage de Sant Ambroggio :

Je vous en parlais dans mon précédent billet, la plage de Sant Ambroggio est mon petit coup de cœur parmi toutes ces plages.
Abritée du vent, turquoise, sable fin, un rocher au milieu si vous aimez les poissons… parfaite !!

La plage de Sainte Restitude (carte) :


Nous y sommes d’abord allés pour tester le restaurant Le Pain de Sucre. Nous en avons profité pour louer 2 transats pour la journée (18 € la journée pour 2, je n’ai pas trouvé ça très cher).
La cuisine du restaurant était bonne et le cadre très mignon. Le service en revanche n’était pas dingue, aussi bien au resto que sur la plage. Je vous le recommande tout de même car le global vaut le coup.

Sinon j’ai beaucoup aimé la plage. Plutôt moyenne, avec pas mal d’algues vu qu’il y avait beaucoup de vent, je l’ai surtout appréciée pour ses vagues de plus de 3 mètres de haut dans lesquelles je me suis noyée éclatée ! C’était vraiment dingue ! Les sauveteurs n’étaient pas de trop car le courant était assez fort. Bref, une super plage si on aime les vagues :)

La plage de Calvi (carte) :

La fameuse plage de Calvi !
Elle a 4 particularités : une très jolie vue sur la citadelle, gigantesque (très très longue), chaude (un vrai bain) et très peu profonde. C’est hallucinant, il faut marcher super loin pour avoir du fond !!



L’eau est turquoise mais j’avoue que ce n’est clairement pas ma préférée car j’y ai vu beaucoup de poissons dès le bord de l’eau et aussi parce que je l’ai vue pendant Calvi on the rocks et je ne peux m’empêcher de me dire que l’eau était vraiment dégueu avec les milliers de gens bourrés qui dansaient dedans (mais je suis une chochotte).

J’ai beaucoup aimé la voie ferrée de la micheline qui la longeait en revanche, c’est joli à voir et à traverser :)

La baie de Calvi vue de l’avion :

La plage de l’Alga (carte) :

Ah la plage de l’Alga !
Techniquement je ne suis jamais allée sur la plage. Je n’ai fait que goutter son eau turquoise absolument magnifique :)

Une première fois en 2011 lors d’une balade en bateau.

En 2011 j’étais pas très bronzée

La 2ème fois cette année lors d’une balade en kayak. Nous avons fait Calvi – Alga en kayak et je peux vous dire que c’était pas une balade de tapettes !
Je n’avais jamais fait de kayak de mer et contrairement au kayak de rivière où on peut un peu se laisser aller pour avancer, là il faut ramer contre les vagues !

Nous avons accosté sur les rochers et pour rejoindre la piscine turquoise foncée il fallait nager au dessus des rochers mousseux dans peu d’eau (voir photo ci-dessus), un véritable cauchemar pour moi car je n’aime pas ça et je flippais des poissons. J’ai quand même réussi à traverser ce champ pour rejoindre Olivia dans les profondeurs. Et là, cauchemar : en 2 secondes je repère plein de traits argentés dans l’eau autour d’elle !!
Grosse crise de panique, je rebrousse chemin, re-panique complètement à cause de la mousse qui frôle mon ventre, n’arrive plus à respirer et accoste finalement sur le rocher du départ où je tente de reprendre mon souffle… Un grand moment :/

Et la 3ème fois également cette année.Toujours pas depuis la plage, mais depuis d’autres rochers sans mousse donc ça allait :)
En revanche pour cette option nous sommes venus depuis la route qui est très accidentée, à réserver aux 4×4 (que nous avions) sous peine d’abîmer la voiture ! L’eau magnifique ça se mérite ! ^^

Comment ne pas faire la sirène dans une eau si belle ?

Le Paingout faisait le phoque comme toujours, heureux.

Et voilà pour le tour d’horizon des plages que j’ai pu tester ! J’espère que ça vous a plu !
Je ne les ai évidemment pas toutes vues. N’hésitez pas à compléter ma liste dans les commentaires si vous en avez d’autres à me conseiller ;)

Dans mon prochain billet on parlera rivières (qui n’ont rien à envier aux plages) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 Comments

  • Répondre août 7, 2012

    annouchka

    Qu’est ce que c’est beau !! Merci pour ce petit guide bien pratique, c’est bon à savoir pour un éventuel prochain séjour en Corse !

  • Répondre août 7, 2012

    Epyh

    La marine de Davia, c’est chez moi :p
    Vous avez été sur quelle plage ? (sachant qu’il y a 3 plages : Fornello (ou plage des cabines),Capite et Vignola (ou plage des tennis).

    EDIT: ok en regardant les cartes, vous avez été sur la plage de Vignola, très bonne plage quand il y a du vent car elle est abritée, mais pas ma plage préférée car il y a beaucoup d’algues en effet.

    Et sinon les plus belles plages de Haute-corse se trouvent dans le désert des Agriates (la plage de l’ostriconi n’étant que le début du désert des Agriates)

    La plage de Saleccia est la plus belle du désert des Agriates :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Saleccia
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Désert_des_Agriates

    Personnellement, j’aime beaucoup « capite » car c’est une petite plage avec beaucoup de rochers et donc beaucoup de poissons :), parfait pour plonger et « Giunchetu » (mais pas la partie gauche de la plage près du resto ou vous étiez) car c’est un bon spot pour le bodyboard quand il y a du vent (les bancs de sable favorisent la formation des vagues).

    sympa en tous cas ces « billets » sur la Corse :)
    ++

    • Répondre août 7, 2012

      Clyne

      Ah bah enfin après toutes ces années, je sais d’où tu viens en Corse ! ;)

      Pour Giunchetu en fait, on avait enchaîné les 2 spots de la marine de Davia avant donc c’est vrai qu’on n’a pas forcément cherché LE spot sur la plage, on s’est posé près des rochers sans trop réfléchir :)

      En tous cas, merci pour tes conseils de plages de « local », j’irai voir ça de plus près l’année prochaine (si Olivia me réinvite ! :P).

      • Répondre août 7, 2012

        Epyh

        En fait, je viens de « Poggio-di-Lozzi » (dans le « Niolu ») près de Corte.

        Et comme le dit très bien Wikipédia :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Lozzi

        « A Poggio-di-Lozzi il y avait deux grandes familles de capraghji et de picuraghji, les Rossi et les Luciani. Comme pour le village de Lozzi, les premiers, moins aisés, conduisaient leur troupeau dans la Falasorma tandis que les autres partaient passer l’hiver à Calenzana. »

        j’ai rigolé en lisant ce passage mais c’est assez logique en fait, j’ai des souvenirs en étant enfant quand je retournais au village, la maison et les conditions de vie étaient très rudimentaires.
        Les conditions de vie étant trop difficiles, mes parents avaient acheté un petit appartement dans la citadelle d’Algajola.
        j’ai de très bons souvenirs là bas (enfin sauf les toilettes sur le balcon, il y avait une sorte de cabane en bois avec des toilettes le tout était sur un coin du balcon, jamais vu ça ailleurs lol et la douche dans le salon avec juste le rideau de douche pour se cacher).

        Mes parents ont fait construire à la Marine de Davia après (ça doit faire 15 ans ou un peu plus)

        Tu en sais un peu plus maintenant :)

  • Répondre août 7, 2012

    Olivia

    Mon dieu quel bonheur de revoir ce bleu turquoise ;)
    Ma préférée reste l’algua car c’est la plage de mon enfance avec le bateau, les plongeons dans la partie bleu/verte (et surtout pas les algues) et notre superbe ballade en Kayak.

    Je suis à deux doigts de reprendre des billets d’avion…

  • Répondre août 7, 2012

    Anne

    Merci pour ce voyage en Corse.. Nous partons dans une semaine, direction Corse du Sud puis ensuite la Balagne que nous aimons tant .. Merci pour ce tour de plage, ma préférée est celle de Bodri.. Mais je pense que nous irons faire un tour sur les tiennes, via le train de la plage.

    J’attends la suite avec grande impatiente !!!!

  • Répondre août 8, 2012

    Denis

    Vraiment sympa ton petit tour des plages. Cette année pour moi c’est la Sardaigne, beaucoup moins riche à l’intérieur des terres mais avec des plages aussi belles. J’ai hâte.

  • […] Corse, il n’y a pas que des plages magnifiques avec une eau turquoise incroyable, il y a aussi des rivières en montagne avec une eau […]

  • […] un tel séjour. Tenez par exemple, Clyne justement, a publié un article pour nous parler des plages de Balagne. De très belles photos, une eau turquoise, les jolis bateaux, tout […]

  • Répondre octobre 3, 2012

    steph

    guide des plages super intéressant et surtout super drôle ! tu m’as fait bien rire, alors merci doublement ;)

  • Répondre janvier 10, 2013

    Idées de séjour

    Ces vacances pourraient être une source d’inspiration pour un circuit dénommé « Le tour des plages Corses en deux semaines ».

  • Répondre janvier 17, 2014

    Carte postale | Clyne

    […] avons refait des basiques comme Ile Rousse […]

  • […] photos de poissons et de fonds sous-marins, si vous n'aimez pas les aquariums, passez votre chemin (n'est-ce pas Clyne ?)… Oui, on dirait des photos d'aquarium mais j'y étais bien réellement ! C'était magique […]

Leave a Reply