Le jour où j’ai piloté des voitures de course

Je vous en avais rapidement parlé dans mon article sur Rush, il y a quelques temps, grâce à Michelin et Sport Auto, j’ai suivi un stage de pilotage avec d’autres blogueurs sur de bien jolies voitures sur le circuit de La Ferté-Gaucher :
- Porsche GT3 RS
- Ferrari F430
- Ferrari 458 Italia
- Lamborghini Gallardo
- monoplace Formule Renault

stage pilotage_1Dans l’ordre : Ferrari F430, Porsche GT3 RS, Lamborghini Gallardo, Ferrari 458 Italia

formule renaultFormule Renault

J’adore conduire et j’avoue avoir toujours eu ce petit fantasme de pouvoir me « lâcher » sur un circuit de course donc j’étais hyper contente mais aussi complètement flippée de ne pas en être capable.

Le matin, après un briefing pour nous expliquer comment on conduit sur un circuit (par exemple on ne prend pas sagement le tournant à l’extérieur mais on le coupe comme des barbares sur l’intérieur ^^), nous avons testé chaque voiture chacun notre tour pendant 5 minutes avec un moniteur.
Moniteur oh combien indispensable pour nous guider dans la conduite à adopter. Encore plus pour moi qui avait donc un peu peur et qui aime bien me sentir encadrée.

J’ai commencé sur la voiture qui fut ma préférée de toutes, la Porsche GT3 RS (la seule manuelle des 4 bolides biplaces) avec le moniteur qui fut également mon préféré tant il a été pédagogue, patient et tout simplement adorable. C’est réellement hyper important, surtout avec quelqu’un de peu sûr de lui comme moi. Il a su me détendre et j’ai adoré me laisser guider par sa voix.

porsche-gt3rs-stage-pilotage

porsche-gt3rs-3

20130911 093749

C’était la voiture la moins « impressionnante » de par sa taille et sa puissance mais elle était hyper maniable et c’était très agréable de pouvoir passer les rapports. On se sent réellement « pilote » alors qu’avec les autres qui avaient des boîtes automatiques, on pouvait passer les vitesses avec les palettes au volant ou sinon elles se passaient toutes seules en accélérant. Perso ça m’a un peu stressée de devoir tirer les palettes en même temps que le volant. Je préférais me cramponner au volant pour ne pas dévier avec la vitesse et laisser les rapports se passer seuls.

lamborghini-gallardo_1Lamborghini Gallardo

lamborghini-gallardo_2La même de dos

J’étais aussi étonnée au début de devoir monter dans une voiture avec un casque et il a fallu s’habituer à la position quasiment allongée dans les sièges baquets mais on comprend bien l’utilité de ces 2 éléments une fois qu’on prend de la vitesse :)

Les autres moniteurs aussi étaient très bien mais j’ai eu un peu plus de mal avec l’un d’eux qui m’a complètement tendue, j’en ai perdu mes moyens et au final j’ai conduit comme une merde… ça m’a réellement chamboulée sur le moment. J’étais donc ravie en fin de journée quand j’ai pu refaire un tour de Porsche avec mon moniteur chouchou. Comme je maîtrisais mieux, je me suis éclatée !

20130911 151832

ferrari-f458-italiaFerrari F458 Italia

ferrari-f458-italia-1La même de dos

Et du coup ça fait quoi d’aller très vite dans des voitures aussi impressionnantes ?
Et bien c’est dingue comment on prend de la vitesse en quelques secondes, ça vous scotche au siège ! Après vu qu’il y a des virages tout le temps sur le circuit, on ne roule jamais très vite très longtemps sauf sur la ligne droite mais ça dure à peine 3 secondes.
Donc en fait on fait des accélérations très rapides et des freinages très forts tout de suite après ! D’où la concentration extrême que ça demande (enfin moi en tous cas) pour garder le contrôle du véhicule. D’ailleurs à la fin de la journée j’étais complètement crevée et ce n’était pas que parce que m’étais levée à l’aube…

20130911 094441

Ferrari-F430-1Ferrari F430

ferrari-f340Ferrari F430

Nos tours étaient filmés à chaque fois donc j’ai rapidement monté une petite vidéo (pardon pour le montage à la truelle mais j’étais un peu pressée ^^) avec 3 voitures sur les 4 (pas besoin de vous montrer la mauvaise expérience). Regardez quand je passe les vitesses, notamment de la Lamborghini, on voit comme ça me scotche au siège, c’est rigolo ^^

L’après-midi nous avons conduit les monoplaces Formule Renault. Nous nous sommes équipés avec des combis et chaussures de course Sparco pour l’occasion !

20130911 151433La classe en combi (avec Walinette)

Ce fut une expérience éprouvante pour moi car je m’y sentais assez à l’étroit et j’étais paniquée de me retrouver seule arnachée très serrée (c’est un euphémisme tellement j’avais les seins compressés sous le harnet) dans cette « coque de métal » hyper rudimentaire au ras du sol. Le levier de vitesses est un stick que l’on tire avec conviction vers soi pour passer les rapports et que l’on repousse pour rétrograder.

formule renault-1

IMG_9193
Le fait que l’on parte sous la pluie n’a pas aidé et lors de mon premier tour de piste sans moniteur pour me guider, j’ai complètement paniqué et je n’ai pas réussi à passer la 3ème : le boulet -_-
Du coup ils m’ont fait sortir car nous étions plusieurs véhicules à tourner en même temps et comme on avait pas le droit de doubler vu qu’on avait pas de rétroviseur, j’embêtais un peu tout le monde en fait… Mais après un petit speech pour rebooster ma confiance je suis repartie, j’ai réussi à bien accélérer dans la grande ligne droite mais on nous a fait revenir au stand à la fin du tour car il pleuvait trop fort et ça devenait dangereux… au moment où je commençais à me sentir bien… grosse frustration du coup car je n’ai pas pu retenter ma chance plus tard.

20130911 171613b
Au final, voici mon classement des voitures que j’ai préféré conduire (un peu influencé par les moniteurs que j’ai le plus appréciés) : Porsche GT3 RS, Ferrari F430, Lamborghini Gallardo et Ferrari 458 Italia.
Dans tout notre petit groupe nous avons quasiment tous eu un gros coup de cœur pour la « petite » Porsche. Un vrai régal à conduire ! D’ailleurs à l’occasion ça me plairait de refaire un stage de pilotage, c’était vraiment une super expérience ! :)

20130911 171000b

IMG_9468La petite photo de famille en fin de journée !

Un grand merci à Michelin (dont les pneus équipaient nos voitures), à Sport Auto (lire le récit de cette journée), Cascad Events et surtout Paingout de m’avoir invitée à cette expérience inoubliable !

Michelin qui nous a d’ailleurs fait découvrir le film ci-dessous retraçant les 24 heures du Mans vues depuis les coulisses. Impressionnant.

Et pour le clin d’œil, j’ai accompagné Paingout à la course Audi Endurance Experience qui dure 24h sur le circuit Paul Ricard pas longtemps après le stage de pilotage, et j’ai pu à mon tour découvrir les coulisses d’une course de 24h depuis le pit lane avec les ajustements techniques tout le long, le changement des pilotes régulier… encore une expérience assez incroyable !

Et vous, ça vous tente de faire un stage de pilotage ? :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  • Répondre décembre 13, 2013

    shalima

    Trop biiiiiien ! Je rêve de faire ça, j’ai déjà été sur circuit (peugeot rcz) mais côté passager… et la fois où j’ai eu une Porsche entre les mains, c’était à la campagne, de nuit, il pleuvait, j’ai pas dépassé le 80 km/h, bouh, la hoooonte ! Bref, vous m’avez envoyé du rêve, là, trop bien !!

  • Répondre janvier 20, 2014

    Olivia

    Hiiiiiiiiiiiiiiiii
    moi aussi je veux faire la même chose d’ailleurs je vais l’ajouter dans ma life list :)

Leave a Reply