Vis ma vie de… présentatrice Tupperware !

TupperwarePréambule : cet article a été écrit en 2008 et il relate mon expérience vécue en 2004, il y a donc plus de 10 ans maintenant. Je préfère le préciser car 8 ans après l’avoir écrit je continue de recevoir de nombreux commentaires. Aujourd’hui (en 2016), je ne retire aucun de mes propos, néanmoins gardez en tête que j’étais jeune à l’époque de cette expérience (21 ans) et toujours jeune quand je l’ai écrit (24 ans). Cela peut se ressentir aussi bien dans mon discours que dans ma perception des choses à cette époque. J’ai désormais plus de 10 ans d’expérience en marketing et communication derrière mois et je sais reconnaître que Tupperware utilise des méthodes de management qui ont fait leurs preuves. Pour travailler derrière un bureau depuis de nombreuses années, je peux aujourd’hui comprendre que danser à une réunion de travail soit un moment plus sympa que de présenter un diaporama PowerPoint. Ceci étant dit, je maintiens tout de même que chacun devrait avoir le choix de participer ou non et de ne pas être mal vu s’il n’a pas envie, tant qu’il fait son travail de vendeur par ailleurs. 

Je vous avais déjà donné un aperçu de mon job de caissière, aujourd’hui je vais vous parler de ma courte expérience de présentatrice Tupperware !

Comme tout le monde je connaissais Tupperware mais c’est grâce à un collègue caissier que j’ai découvert l’envers du décor…

Tout d’abord, sachez que la présentatrice Tupperware gagne bien sa vie. Voire même très bien.
C’est au détour d’une conversation sur nos salaires que cet ami m’a avoué qu’il était présentateur Tupperware à côté et que ça arrondissait grassement ses fins de mois. Il me racontait comment se passaient les « assemblées » le lundi soir à la « concession » où il chantait et dansait à la gloire de Tupperware… (une concession s’apparente à une franchise Tupperware avec sa directrice, sa secrétaire, sa trésorière et son stock de produits Tupperware et l’assemblée est la réunion hebdomadaire de toutes les présentatrices d’une concession).

Intriguée par ce monde apparemment merveilleux qu’est celui de Tupperware mais surtout très motivée par l’appât du gain, je me suis laissée entraîner à l’une de ces assemblées un soir… et croyez-moi, ce soir là j’ai débarqué dans un monde parallèle

J’avais le statut d' »invitée » par mon ami, ce qui veut dire que je devais être choyée par les présentatrices car j’étais potentiellement un porte-monnaie sur pattes ou une future présentatrice… En effet, les clientes qui sont invitées aux assemblées sont généralement celles qui connaissent bien la marque et qui font souvent des réunions chez elles et qui manifestent l’envie d’en savoir un peu plus, voire de rentrer dans le cercle. Dire qu’on leur force un peu la main pour les enrôler dans le monde merveilleux de Tupperware est un doux euphémisme…
Car chaque présentatrice qui parraine une nouvelle présentatrice gagne des cadeaux. il n’est question que de ça chez Tupperware :  les cadeaux. Que l’on soit cliente ou bien présentatrice, on est motivée par les cadeaux.

« Tu te rends compte, si je parraine 2 nouvelles présentatrices ce mois-ci je gagne la nouvelle cave à fromage !!! »

Autant vous dire que ça marche du tonnerre…

Mais revenons-en à cette assemblée. Cela se passe dans les locaux de la concession dans une grande salle avec plein de chaises toutes tournées vers une estrade sur laquelle est installée une véritable cuisine avec évier, frigo et placards et plan de travail, un pupitre pour que la grande prêtresse, la directrice de la concession, puisse s’exprimer, ainsi que des étagères avec des produits Tupperware.

Pour annoncer que la session commence, une des présentatrices lance la musique et là commence le cauchemar… enfin pour moi car elles, elles ont l’air de s’éclater… oui car elles se mettent toutes à danser et chanter ! Mais pas anarchiquement hein ! Non, non, non ! Tous les 2/3 mois une nouvelle chorégraphie est mise en place et tout le monde se doit de l’apprendre et de la performer lors des assemblées ! Quelqu’un qui ne ferait pas la choré serait très mal vu…
A l’époque où j’ai débarqué la chanson du moment était Dragostea Din tei du groupe O-Zone… il fallait les voir se trémousser à la queue leu leu…

Une fois la choré exécutée, tout le monde se rassied bien gentiment et écoute la maîtresse directrice qui va annoncer les résultats de la semaine (les ventes) au niveau de la France (quelles sont les concessions qui ont le plus vendu), de la région et enfin les meilleures présentatrices de la semaine au sein même de la concession.

Tous les mois de nouveaux défis sont lancés : pour tant de ventes, vous gagnez ces produits, pour tant de nouvelles présentatrices dans votre équipe vous gagnez ces produits… et croyez-moi que tout le monde veut les gagner ces produits ! Pas forcément pour sa collection personnelle, non… mais pour pouvoir les revendre ensuite !!! Ce serait un peu long à expliquer ici mais les produits que l’on a déjà en stock ne sont pas des produits à acheter pour les revendre ainsi, si lors d’une réunion une cliente commande un produit que l’on a déjà en stock, on peut le lui donner et changer ensuite sa commande pour acheter d’autres produits (la cliente n’en saura absolument rien).
Si vous n’avez rien compris, c’est pas grave, sachez juste que les commandes des clientes se « trafiquent » afin de récupérer des produits et de se faire plus de thunes ! (mais encore une fois c’est une procédure totalement transparente pour la cliente qui récupérera bien les produits qu’elle a commandé).

Ensuite une charmante présentatrice nous fait une démonstration de recette Tupperware en direct afin que nous puissions la faire lors de nos Ateliers Savoir-faire chez nos clientes.
Les ateliers savoir-faire, ce sont des réunions durant lesquelles nous allons réaliser plusieurs recettes avec les produits Tupperware lors de la réunion chez la cliente. ainsi, tout le monde participe et peut tester les produits avant de les acheter.
Une recette Tupperware est une recette simple et rapide ! Il existe d’ailleurs de nombreux livres de recettes Tupperware.

La deuxième chose qui m’a beaucoup surpris ce sont les travaux manuels. En effet, chaque mois la concession est décorée selon un thème et toutes les équipes sont mises à contribution ! Ainsi lors de la réunion d’équipe chaque mois, on se retrouve à faire des découpages et des collages… et comme les chorés, tout le monde aime ça !!!
Les présentatrices Tupperware sont juste de grandes enfants… qui savent très bien compter !! :P

Je vous parle d’équipes car chaque présentatrice fait partie d’une équipe dirigée par une monitrice. Elle est elle-même présentatrice mais à la différence de ces dernières qui sont récompensées uniquement par des produits Tupperware (et rémunérées à hauteur de 20 % sur chaque vente), la présentatrice touche un pourcentage sur les ventes de son équipe ! Si la monitrice réalise un chiffre d’affaires suffisant elle a aussi droit à une magnifique voiture de fonction (à mon époque une Opel Zafira). Mais attention ! Une petite baisse de régime dans les ventes et adieu veaux, vaches, cochons et surtout voiture de fonction !!! Chez Tupperware tout le monde marche à la carotte !

Bon je critique, je critique mais sincèrement, être présentatrice Tupperware à plein temps c’est un énorme travail et pourtant toutes celles que j’ai rencontrées avaient une telle joie de vivre !
Elles passent énormément de temps sur la route pour aller de réunions en réunions,  ensuite il faut s’occuper de toute la paperasse des commandes, aller à la banque déposer les chèques des clientes, aller chercher les produits à la concession pour les ramener chez les clientes et surtout ne pas oublier de faire des relations publiques pour programmer de nouvelles réunions… ! Et tout ça avec le sourire et souvent une vie de femme et de maman à concilier à côté !!
Je pense qu’il est donc essentiel de les motiver ainsi chaque semaine même si ce qui m’a le plus dérangé était que ce soit fait de manière aussi enfantine tournant limite parfois à la secte
C’est bien simple, une fois que l’on est rentré chez Tupperware, on pense Tupperware, on mange Tupperware, on vit Tupperware !

C’est pourquoi ma carrière de présentatrice a été écourtée assez rapidement. J’ai fait mes 3 réunions obligatoires de débutante mais je n’en ai plus refait ensuite. Tout d’abord parce que je n’aime pas vendre et que je n’arrivais pas à trouver de clientes de toutes façons et ensuite car cette ambiance me pesait, je n’arrivais pas à rentrer dans le moule…

Cependant j’avoue m’être laissée prendre au jeu de la collectionite de Tupperware ! Cette expérience m’aura permis d’en accumuler pas mal et je les adore ! Car oui Tupperware ça coûte cher pour du plastique mais c’est de la super bonne qualité et c’est garanti à vie !!

Voilà, je vous ai résumé mon expérience dans les très grosses lignes dans ce billet très long, il y aurait encore tellement à dire !!
D’ailleurs si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Prochainement : Vis ma vie de fleuriste !

76 Comments

  • Bonjour !Je suis jeune démonstratrice chez tupperware et je me reconnais totalement dans ce que tu dis ! J’ai fait mes 4 réunions « obligatoires » sa rapporte surtout beaucoup de point a ma monitrice. Et voila j’ai decidé d’arreter. Cela prend beaucoup trop de temps, de déplacements, d’aller retour. Je n’ai été qu’une seule fois a la fameuse réunion du lundi et je ne souhaite plus jamais revivre ça ! Moi aussi ça m’a fait penser à une secte !
    C’est beaucoup trop de pression, je suis étudiante et ma monitrice me pousse trop elle m’appelle trop souvent pour savoir si j’ai bien toutes mes réunions de prise, elle me pousse à forcer la main aux clientes etc… Ce n’est vraiment pas mon univers. J’adore les produits mais j’ai vraiment vécu une très mauvaise expérience en entrant chez eux…

    • Bonsoir
      Je viens de voir ton temoignage. Dis a quelle concession es tu ?? Car moi honnetement tout se passe super bien, on ne me force a rien du tout, et a l’assemblée c’est super convivial, ça n’a rien d’une secte dans la concession ou je suis. Maintenant je sais que toutes les concessions n’ont pas du tout les mêmes façons de travailler … Moi c’est en région parisienne .. Et toi ?

    • je me reconnais un peu dans ton temoignage
      ma mono mavait dit: tu travaille a ton rythme on te force pas a faire des ventes

      mon oeil, il me reste une semaine d essai et hier ma mono ma dit : il faudrai trouver plus de clients et des reunions car la tu vend pas bcp

      voila mes amis sont jeunes aussi et sen fiche de tupperware et meme de faire a manger eux meme c inenvisageable , generation junk food kan tu nous tient
      je ne vais pas forcer ma famille a acheter pour que moi je gagne 30Euros par mois, mon pere a acheter 300Euros le mois dernier pour que je gagne une misere , plus jamais,
      lundi je vais voir ma concession et lui demander plus d info sur mon salaire juskalor je bloke mes ventes de cette semaine , jvé pa emmerder mes proches et les depouiller pour rien

    • Bonsoir, je suis comme toi au debut je fesait pas mal de reunion, sa fait 1 ans que je suis conseillere ,est maintenant je vais arreter car comme toi ma mono me fait hier. Jsuis de la consession de bischeim en alsace.Merci pour ton temoignage maintenant je sais que je ne suis pas la seul a qui sa mono fait chier.

  • TU m’en avais parlé en effet déjà! hihi je voyais pas du tout ça comme ça!!!!!!!!!!
    ça me fais rire je dois dire!
    Moi je dois aller livrer ce soir les commandes tuppe!! J’ai eu plein de cadeaux, je suis très heureuse! mais j’aimerai pas être présentatrice! en tout cas pas pour le moment!!
    Wouha le « vis ma vie de fleuriste » j’ai trop hâte!
    Groooooooos bec!

  • Ah mais je ne savais pas que tu avais tant de facettes cachées. Ben c’est marrant que tu parles de secte en fin de billet car en le lisant je me suis immédiatement dit que ça y ressemblait…il en faut pour tous les goûts.

  • Dis donc vu comme ça ça donne vraiment pas envie!

    Ton collègue avait du enjoliver les choses pour t’embrigader j’imagine parce que là tuppurware à bas prix/gratuit ou pas ca a du être dur dur de jouer le jeu!
    Enfin.. ca fait une experience hein! ;)

  • Wouch on dirait bien que tu nous as livré des secrets de Francs Maçons là ! Tu n’as pas peur d’être poursuivies ? :)

    C’est l’hallu ces réunions, j’aurais jamais imaginé que ça se passe comme ça… Pas fait pour moi non plus en tout cas ! :)

  • Tupperware a bien compris le système pour vendre, la preuve, tout le monde connaît ;)
    De là à y passer sa vie… c’est autre chose ! Bravo pour avoir tenu ces 3 réunions de Choré/Recette/Bricolage ;)

  • Aaah les systèmes de vente pyramidale, tu as essayé la vente de sextoys à domicile ? Ici à Nantes, j’ai voulu organiser une vente avec des copines, la première ambassadrice (j’adore ce mot) est à La Rochelle et demande 40,00 pour venir, on a laissé tomber.

  • Je suis allé une fois à une de ces réunions « atelier savoir faire » il y a quelques mois pour faire plaisir à une collégue. C’est vrai que la présentations était sympa, simple et rapide à faire. Mais bon je me suis tout de même sentie un peu obligé d’acheter un petit truc mais le pire après c’est quand elle a insisté pour que j’organise une réunion chez moi! Mais bon j’ai tenu le coup et je n’ai pas accepté!

  • Chacun son opinion…Bonjour, je viens de lire votre article qui m’a bien fait sourire !!!
    Je suis rentrée chez tupp en tant que présentatrice depuis le 10/12/2007 et je m’y plais car je me suis épanouie, je l’ai fait pour échapper à mon quotidien, besoin de contacts, de changement, d’argent (je suis assistante maternelle et maman de deux p’tits garcons). C’est vrai qu’au début, kan on arrive à la concession pour la 1ère fois et ke ca passe tel que vous l’avez décrit, oui on a l’impression de tomber dans un monde parallèle, dans une maison de fous !!! Je ne suis pas du genre à monter sur un podium pour faire mon squetche mé je respecte celles qui le font parce que elles le veulent bien, on ne les oblige pas !!! Et au moins, on passe un bon moment et des fois, ca me fais bien rire… je sors de la concession détendue….
    Vous dites qu’on nous appate avec des cadeaux, oui peut-être en effet mais sachez que lorsque je recois mes cadeaux activités qui sont des fois supers, je suis ravie car cela prouve que g bien travaillé. Nous sommes reconnus et valorisés, je ne pense absolument pas que tupperware soit une secte… je trouve le mot un pe fort !!!
    Je pense que votre expérience vous a décu parce que vous n’avez pas réussi à trouver votre clientèle et je ne pense pas kil fo décourager cells qui veulent le faire… on est bien content d’avoir nos 20% à la fin du mois pour arrondir nos fins de mois…
    Seulement pour vous dire, ke je ne regrettes aucunement mon choix, j’adore les tupps car ils sont pratiques !!! En plus je cuisine tous les jours avec et ca facilite grandement mon quotidien.
    POur moi, ce n’est que du positif !!!
    Bonne continuation et à bientot.
    Sarahtupp

  • okBonjour
    Je suis presentatrice Tupp et j’aime beaucoup votre déscription. Oui, c’est tout à fait ça.
    Perso, je ne participe pas aux soirées de la concession. Tupp est mon job, pas mon loisir.
    Chanter sur une musique tonitruante, trés peu pour moi.

    Je voudrais aussi dire à JS que Tupp n’est pas de la vente pyramidale. La marraine ne reçoit pas de comission sur les ventes de ses filleules. Seules les monitrices perçoivent une commission en rémunération pour leur travaille de formation.

  • l’atelier tupperwarej’ai lu avec attention votre commentaire… beaucoup à apprendre, mais surtout beaucoup de chose à faire comprendre…. Moi même travaillant chez tup depuis 11ans, et étant rentrée pour un mois, car persuadée de ne pouvoir rien vendre après un mois d’activité… je me suis laissée prendre au jeu de « la carotte », (pour reprendre votre terme). Et grand merci à moi d’avoir opter pour cette décision, car à ce jour, j’ai créé mon équipe (entre 26 et 3O présentatrices). Je suis seule, je ne vis que de mon salaire tupperware. Pour moi c’est un vrais métier, que je gère à mon rythme, puisque je ne travaille jamais le soir et encore moins le samedi… Ce qui ne m’a pas empêché de reconstruire ma maison… et tout ce qui va avec … en prenant 1 mois 1/2 de congé l’été… et en n’ayant pas eu le souci d’achat de voiture depuis mon passage de monitrice (8 ans). Elle est pas belle la vie ? Alors si vous vous posez la question… est ce que ça marche… je peux vous le confirmer, et mettre m’entretenir avec vous pour vous le démontrer. A très bientôt peut être.

  • très intéressantBonjour, c’est la première fois que je viens sur votre blog et j’ai vraiment lu avec beaucoup d’attention votre article. J’ai commencé chez tupperware il y’a tout juste un an et suis devenue monitrice le mois d’après. Aujourd’hui mon équipe est constituée de 21 VDI et j’ai, bien entendu, la voiture de fonction. Je pense qu’il est vraiment dommage que vous soyez passé à côté de l’essentiel. Ce que vous décrivez si justement est le reflet d’une école de commerce. En effet, l’ambiance peut semblait raingarde mais la présentatrice recoit un réel cours de pratique et théorique en venant aux assemblées puisque ça les motives toutes! Vous parliez de carotte et vous aviez raison mais si votre employeur vous offrait de quoi équiper votre intérieur, un voyage à l’étranger ou tout un véhicule de fonction, penserez-vous qu’il s’agirait alors d’une secte², qu’il a pété un cable ou une methode différente pour faire évoluer le chiffre d’affaire de son magasin? Si cette technique était appliquée dans l’ensemble des entreprises que ce passerait-il alors? Vous savez moi non plus le podium, la musique tout ça c’est pas mon truc mais j’ai compris qu’en bossant pour tupperware j’y trouve un confort de vie exceptionnel. Denière petite chose sans vous embêter de trop!! Je peux affirmer qu’il n’y a pas de vente forcer, le produit est connu et a fait ses preuves, la cliente sait à quoi elle a affaire et d’une façon générale elle sait déjà ce qu’elle veut ou ce qu’elle ne veut pas en arrivant, la présentatrice va donc pouvoir conseiller et partager un moment convivial pour un atelier qui va durer 2h environs?! Y’a plus dur quand même? A bientôt j’espère!
    ² Tupperware ne m’a jamais demandé d’argent même pas les premiers jours ce ne peut donc pas être une secte!!!

  • Tupperware n’est pas une « secte »A toutes :

    Je ne dis absolument pas que Tupperware est une secte à proprement parler. Je dis juste que tout cet enthousiasme et tout ce dévouement à Tupperware de la part des présentatrices m’y a fait penser, nuance.

    Julora, encore une fois, je trouve cela génial de voir toutes ces présentatrices s’éclater et pouvoir gérer leur vie comme elles l’entendent. Il y a effectivement un confort au niveau de la gestion de son temps que l’on retrouve dans très peu d’entreprises.
    Mais chanter, danser et faire du découpage étaient des activités imposées dans ma concession et elles me faisaient ne pas me sentir très à l’aise. (quand je dis « imposées », j’entends par là qu’il était mal vu de ne pas le faire mais rien n’était obligé evidemment).

    Par ailleurs je ne parle pas de vente forcée, mais je sais qu’il est aussi mal vu de faire venir une cliente à la concession et de la laisser repartir sans avoir booké de rendez-vous avec elle…

  • tuppBonjour a toutes
    j’ai lu attentivement vos messages c’est drôles de voir les différents messages. Pour ma part je suis monitrice depuis peux j’ai un groupe de 10 personnes je travail en suisse j’ai un gain de 25% et de 3% sur le groupe la voiture de fonction donc je peux dire que j’aime mon travail je prend du plaisir parce que on se prend pas la tête on est libre de travailler comme ont veut et je pense que dans les entreprise autres que tupp. on as des horaires aux quelle il faut respecter alors quand vous décider de travail tel jours au tel jours et de ne pas travail quand vous n’avez pas envie qui ne rêve pas d’une vie comme sa alors je pense que les personnes qui n’ont pas compris le système c’est parce que elles n’ont pas étais bien informes et c’est bien dommage. juste pour info les produits chez nous sont moins cher de 20% a 50% . bientôt.

  • TUPP TRES BONNE EXPERIENCEJ ai tavaille un an chez TUPP en cumulant avec mon autre travail
    et pour des raisons de sante j ai ete oblige d arreter
    mais je n oublierai jamais les bons moments passe avec toute ces filles qui en voulaient
    et oui elles ont envie de bosser
    j ai beaucoup apris avec ce groupe

    merci encore TUPP
    sa ma permis de sortir la tête de l eau a un moment de ma vie ou j avais pas une tune

    aller les jeunes qui n ont pas de boulot foncés

  • AH TUPPERWAREBONJOUR,
    J’ai pris rdv pour une réunion le 13/03 et ce soir ma présentatrice est venu pour préparer cette réunion et je vais me lancer en tant que présentatrice!Donc le 13/03 ma réunion est pour moi. Depuis le temps que ça me trotte dans la tête. Ca me fais peur mais bon souhaitez-moi bonne chance! Et j’aimerai vos conseils ou vos témoignages.

  • bonjour à toutes,

    je suis conseillère tupperware depuis un mois et ma concessionnaire m’a proposé de passer monitrice mais je me pose beaucoup de questions. Qu’est ce qui change par rapport à une conseillère? A-t-on des objectifs à remplir? Je stresse un peu quand même.

    Merci

  • Bonjour,
    Ca m’a fait bien rire de lire ce poste, je suis présentatrice !
    Il faut savoir que c un management américain basé sur la gratification du travail accompli et la motivation ! C sur ca peut surprendre c un peu folflorique parfois ! Moi étant de nature tres fofolle ca me convient j’ai pas l’impression d’aller bosser mais de passer des bons moments ! Chez nous, il n’y a pas de travaux manuels ! seuls les monitrices dancent.
    Pour ce qui est de devenir monitrice oui tu auras des objectifs : individuel, par equipe et en recrutement ! Moi j’y songe puisque j’ai deja accueilli, donc je sais que ca va arriver. 1 mois je trouve cela rapide mais si tu te sens capable pourquoi pas ???

  • Bonjour,
    Ca m’a fait bien rire de lire ce poste, je suis présentatrice !
    Il faut savoir que c un management américain basé sur la gratification du travail accompli et la motivation ! C sur ca peut surprendre c un peu folflorique parfois ! Moi étant de nature tres fofolle ca me convient j’ai pas l’impression d’aller bosser mais de passer des bons moments ! Chez nous, il n’y a pas de travaux manuels ! seuls les monitrices dancent.
    Pour ce qui est de devenir monitrice oui tu auras des objectifs : individuel, par equipe et en recrutement ! Moi j’y songe puisque j’ai deja accueilli, donc je sais que ca va arriver. 1 mois je trouve cela rapide mais si tu te sens capable pourquoi pas ???

  • ça m’intrigueSalut
    Je partais à la recherche de renseignements sur les produits tupperware lorsque j’ai vu qu’on pouvais y travailler alors je suis partie à la recherche de renseignemants sur ce travail et me voilà sur ce site. L’article est super et très imagé on imagine tout à fait la scène et je dois dire que ça fait un peu peur. Maintenant ce que je me demande c’est si on est obligé d’aller à ce genre de réunion pour travailler chez tupperware? et comment on fait pour trouver de nouvelles personnes chez qui organiser des réunions?
    En tout cas super sympa tes vis ma vie Clyne

  • tupper c génialvivre une expérience chez tupper c génial je suis monitrice depuis 2 ans et j’ai déja ma voiture de fonction dans ce métier quant on veux on peux il faut s’en donner les moyens et cen’est certainement pas une secte, si vous voulez renseignement voici mon adresse mail leitao.dav@orange.fr

  • travailler chez tuppJ’ai été prise dans l’appat du gain d’abord on vous fait miroiter que vous gagnez 20 % de la réunion mais sachez qu’on vous dit qu’il leur faut 45 € de frais de dossier, alors dites vous que la première réunion n’est pas totalemnt bénéfice pour vous, moi je pense que cela ressemble à une secte, maintenant je souhaite vraiment savoir s’il l’on doit assister à toutes les réunions, car je n’ai pas de temps à perdre à voir des filles qui se trémoussent ou faisant du découpage. Mais j’ai beaucoup rigolé sur ton temoignage et je réfléchit encore pour savoir si je fais un bon choix d’y essayer

  • >Lalou : de mon temps, il était mal vu de ne pas participer aux réunions hebdomadaires à la concession…
    Mais en dehors de la danse, etc… elles sont utiles pour connaître les challenges du mois notamment ainsi que pour échanger avec les présentatrices et monitrices.
    A toi de tester et de voir si tu penses tenir el coup sur la durée :)

  • interrogationsBonjour

    J’accueuille des réunions tupp à la maison depuis plusieurs années (une par an et même deux cette année). L’an prochain je devrais reprendre mon activité « professionnelle » et ayant 4 enfants je me pose beaucoup de questions. C’est pour cette raison que je voudrais essayer le métier de présentatrice. Moi aussi je suis allée à la concession et je dois dire que j’ai bien rigolé!! En effet moi aussi ça m’a fait penser à une secte!!! Même si le mot est un peu fort. Mais c’est plutôt rigolo! et la carotte, je trouve que c’est une super bonne idée et qu’on a pas ça dans la plupart des autres boulots malheureusement!!!
    Ce qui me dérange c’est l’esprit « forcing ». Quelle est la technique pour arriver à faire prendre des réunions?? Je vais essayer de voir avec les copines. La famille, je sais d’avance que ça ne marchera pas,…alors il faut que je me creuse!! En tout cas j’ai très envie d’essayer.

    Aidez moi à prendre une décision!!!

    Merci !!

  • interrogationsbonsoir,

    je suis dans la même position que toi, je trouve assez sympa les cadeaux, mais comme toi je trouve que c’est faire du forcing de vente lorsqu’on demande à une copine de faire une réunion, j’ai commencé avec des copines on a bien rigolé, et une autre copine m’a trouvé une réunion apparamment on devrait être une 15 ene mais je lui ai dit que je débutais et que je ferai cette réunion de façon très simple elle est d’accord , je vous tiendrai au courant de son déroulement.
    Suite au prochain numéro, de toute façon je croix que ça ne coûte rien d’essayer, surtout si on commence avec des copines ou la famille.

  • réponse a Laloubonsoir,

    je viens de vous lire et de là je me permet de vous y répondre. je suis une ancienne présentatrice et monitrice tupperware de tupperware alsace 67. je trouve triste de lire que vous avez des préjugé tel sur ce métier merveilleux. je pense que vous avez été mal recruté dans ces périodes là. dire que lon vous miroite l’argent c’est faux on commence jamais par ça si la présentatrice vous a miroiter le côté argent celà devient son problème. les 45 euros de frais de dossier je pense que vous trouverez celà dans tous les domaines.et d’autre part critiquer les filles en se trémoussant sur le podium. celà fait partie de l’ambiance de tupperware et je trouve celà très agréable. personne ne peut vous obliger a rester dans ce métier. une dernière chose nous n’avons jamais dit qu’il fallait avoir une réunion avec 15 personnes. faux. il faut savoir qu’une bonne réunion est du a une bonne préparation de réunion.et une réunion avec 3 personnes peut être tout aussi bonne et enrichissante qu’une avec 15 prsonnes.

  • réponse à venusJe n’ai pas dit que l’on devait être 15 personnes à chaque réunion, j’ai juste dit que nous étions une quinzaine, voilà toute la différence, maintenant je pense que ce n’est pas facile d’atteindre les objectif de chaque mois, d’zilleurs pourquoi avez vous quitter le concept !!

  • et bé!!!!
    justement, je me suis renseigné ce matin au magasi tup’ pour etre presentatrice et vu ta description, je crois que je vais pas le faire…
    c’est ce cote secte qui me derange et de plus, je croyais que tu faisais ça a ton rythme???
    et le boulot de maman et courir sur la route c’est pas pour moi!!!!
    merci de m’avoir eguuillé…
    par contre une question : tu as un contrat fiancier au debut avec eux pour l’achat des aticles?
    si tu vues reponds moi par mon blog
    a bientot

  • Réponse à tiph’ et val>Tiph : effectivement, être présentatrice demande beaucoup d’investissement d’autant plus si tu as une autre activité à côté (en l’occurence tes études).

    >val : Bonjour Val, tu t’organises comme tu veux mais effectivement il y a quand même des objectifs à remplir chaque semaine/mois. Après à toi de voir avec ta monitrice le rythme que tu aimerais tenir. Ce n’est pas non plus le bagne hein ;)
    Si mes souvenirs sont bons, il n’y a pas de contrat pour l’achat des articles du début. Je crois qu’il s’agit d’un panier de produits qu’on t’offre pour débuter, à toi ensuite de compléter ton trousseau.

  • reponse tuppje trouve un peu dommage de parler de tupp comme ca j ai ete presentatrice il ont des excellent produit mais la seul chose que je leurs reproche ces de copier et d appeller atelier culinaire ces tromper un peu les gens mais a l heure actuelle ces de trouver les hotesses qu il veulent bien vous recevoir mais bon courage a celle qui le font mois sa fait dix ans que j ai arreter qu elle chiffre d affaire est demander par mois

  • Moi aussi je commenceen tant que présentatrice à la fin du mois et je vais aller à la concession pour la 1ere fois demain matin… je verrai bien ce qui m’attend mais a priori ça ne va pas me déranger chuis assez souple et cool on va dire que au pire je me marrerai bien et que ce côté chaleureux et gratifiant me plait bien surtout à l’heure actuelle c’est l’inverse de ce qui se voit dans les entreprises n’est ce pas?

    J’ai déjà mes 4 RV datés pour commencer fin janvier et ce que j’appréhende en fait c’est de ramer en sollicitant sans cesse l’entourage qui va en avoir marre et ça me gêne car là e crois que certaines sont gavés et je ne voudrais pas faire passer mon boulot (en trouvant des ateliers etc) avant l’amitié car ce n’est pas mon système de valeur et ça m’ennuirait qu’on me le demande systématiquement. Est ce que certaines d’entre vous sauraient me dire comment (à part dater une autre réunion ua moement d’un atelier) on fait au début pour avoir des ateliers sans passer par l’entourage ? Car ma monitrice une fois mes 4 ateliers datés (30 janvier au 6 février) me dit d’en trouver encore au moins 3 jusqu’au 21 février en redemandant aux mêmes personnes qui m’ont pourtant dit non…. je panique un peu en fait là en me disant que je ne trouverai pas mes 3 autres ateliers même en tanant mon entourage !!!

    Svp des conseils … lol nonmais si je n’arrive pas à en trouver j’espère bien qu’il y a une solution. Bon je comtpe bien en refaire chez moi mais à la longue mon entourage entre mes ateliers chez moi et chez eux ça limite drôlement au bout d’un moment non ? certaines y arrivent ? merci de votre témoignage. EN tout cas l’activité me plait beaucoup mais je me dis que j’ai certainement minimisé la difficulté concernant le planning et le nombre d’ateliers…

  • Moi aussi je commenceen tant que présentatrice à la fin du mois et je vais aller à la concession pour la 1ere fois demain matin… je verrai bien ce qui m’attend mais a priori ça ne va pas me déranger chuis assez souple et cool on va dire que au pire je me marrerai bien et que ce côté chaleureux et gratifiant me plait bien surtout à l’heure actuelle c’est l’inverse de ce qui se voit dans les entreprises n’est ce pas?

    J’ai déjà mes 4 RV datés pour commencer fin janvier et ce que j’appréhende en fait c’est de ramer en sollicitant sans cesse l’entourage qui va en avoir marre et ça me gêne car là e crois que certaines sont gavés et je ne voudrais pas faire passer mon boulot (en trouvant des ateliers etc) avant l’amitié car ce n’est pas mon système de valeur et ça m’ennuirait qu’on me le demande systématiquement. Est ce que certaines d’entre vous sauraient me dire comment (à part dater une autre réunion ua moement d’un atelier) on fait au début pour avoir des ateliers sans passer par l’entourage ? Car ma monitrice une fois mes 4 ateliers datés (30 janvier au 6 février) me dit d’en trouver encore au moins 3 jusqu’au 21 février en redemandant aux mêmes personnes qui m’ont pourtant dit non…. je panique un peu en fait là en me disant que je ne trouverai pas mes 3 autres ateliers même en tanant mon entourage !!!

    Svp des conseils … lol nonmais si je n’arrive pas à en trouver j’espère bien qu’il y a une solution. Bon je comtpe bien en refaire chez moi mais à la longue mon entourage entre mes ateliers chez moi et chez eux ça limite drôlement au bout d’un moment non ? certaines y arrivent ? merci de votre témoignage. EN tout cas l’activité me plait beaucoup mais je me dis que j’ai certainement minimisé la difficulté concernant le planning et le nombre d’ateliers…

  • essayez et vous jugerezBonsoir,
    Je suis horrifiée lorsque je lis des absurdités telles que sectes ect..Je suis chez tup depuis mai 2009 et monitrice depuis Novembre. Je suis rentrée chez tupp par hasard après avoir occupé un poste de commerciale pendant 20 ans dans un grand groupe hotelier et croyez moi je ne regrette rien. La rénumération est plus que correcte chacun fait son salaire et travaille à son rythme, oui il y a des objectifs pour avoir des cadeaux et des primes mais rien n’oblige à atteindre ses objectifs, comme dans toute entreprise il doit y avoir des résultats pour que ça tourne. Oui le lundi l’assemblée commence par une danse qui met tout le monde en forme et de bonne humeur où trouvez vous ça choquant. A toutes celles qui se permettent de critiquer sans connaitre faites un essai et vous en parlerez ensuite et à celles qui ont échouées et bien je pense que vous n’étiez pas à la hauteur du métier. J’ai plus de 55 ans et croyez moi pas mal d’expérience et je peux vous assurer que TUPP et un univers sympa, super et sans aucune pression.

  • j’adôôôreSi toutes les sectes pouvaient être comme Tupperware:
    ne rien faire payer en y entrant (contrairement a un truc bidon en 3 lettres qui disent vendre des services téléphoniques et ou là OUI c’est du pyramidal!!!),
    offrir des cadeaux,
    donner un salaire sur les ventes + des commissions,
    donner le sourire car le ridicule ne tue pas…
    je pense que le monde serait meilleur!
    Tupp est une aventure ou chacun peut réussir si il en a la motivation, les produits sont réputés et de qualité, et le jour ou on en marre on s’en va sans rien devoir a personne mais en y ayant gagné une expérience enrichissante tant sur le plan financier qu’humain.
    j’avoues que la danse je m’en passerait!!!lol

  • ça y estBonjour,
    j’avais envoyé un mail en octobre en vous expliquant que je souhaitais attaqué,…bein voilà c’est fait!! Moi je n’ai fait que 3 réunions en 4 semaines (une a été reporté!)et pour le moment j’ai 8 rendez vous qui m’attendent,…de vendredi prochain au mois de juin. J’ai vendu 2640 € de tupp en 3 réunions,… mais je ne m’enflamme pas,…c’était des copines et même une réunion à la maison! J’ai gagné plein de cadeaux,…j’adoooooooooooore!!!
    Par contre je voulais vous dire quelque chose qui fera peut être réfléchir les mamans en congé parental qui souhaitent entrer chez tupp,…le fait de reprendre une activité fait perdre 130 € par mois de caf,…alors pour amortir la perte il faut vendre au moins 650 € de tupp par mois! ce n’est pas énorme mais faut savoir que les mois où vous ne bossez pas, cet argent est déduit quand même! Moi ça m’a démoralisé,…mais c’était trop tard pour reculer (quand vous arrêté, en plus des mois bosser vous perdez un mois complet de caf!!!!!) les boules!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    en janvier j’ai fait 70 euros et donc perdu 60 €, en février j’en suis à 450€ (mais j’ai encore deux réunions) et donc 450-130-60=260€ de gain en trois réunions,….j’attends les résultas de mes deux prochaines réunions pour savoir où j’en suis,…je ne bosse pas en mars mais j’ai 3 ou 4 réunions en avril,…j’aurai au pire eu 130 euros de bénéf’ en 2 mois et demi,…(mais bon là on s’entend, je n’ai fait que 3 réunions sur ces 2 mois de demi!!).
    Les filles qui attaquent s’inquiètent de la façon de dater,…et c’est mon cas aussi, alors pour mon expérience, j’ai daté 2 rdv lors de ma première réunion (pas prévu), une lors de ma deuxième (l’hotesse avait fait mon boulot en cherchant une nouvelle hotesse!) et deux lors de ma troisièmre réunion (dont une prévue),…
    Je ne regrette pas d’avoir attaqué, mais je m’en veux de ne pas avoir attendu encore un peu,…ma fille aura bientôt trois ans et mon congé parental va se terminer!!
    J’espère aussi que ces débuts vont me permettre de tisser ma toile,…je croise les doigts!!!

    Voilà j’epère que ces informations auront pu servir à quelqu’un!!

  • Bonjour,
    Je suis dans le même cas que beaucoup d’entre vous.Je suis rentrée chez Tupperware fin Mai.

    On m’a obligé à avoir 6 ateliers en 4 semaines. Je les ai eu, mais avec mon travail à côté cela à été très lourd à gérer.
    On me demande aussi d’avoir 1 atelier minimum par mois si je veux rester chez Tupp(je ne sais pas si ma monitrice ou ma concession à le droit de m’imposer ça!!).
    Je vais demain pour la premiere fois à la concession, vu ce qui à été dit sur le sujet j’avoue que cela m’inquiète un peu. Je ne me vois absolument pas danser, chanter ou faire du découpage!!

    Quand je parle avec d’autres conseillères qui font partis d’une autre concession que la mienne, je m’appercois que l’on ne fonctionne pas pareil. La concession à laquelle je suis ratachée me parait beaucoup plus exigente(si je ne me deplace pas le mois suivant mes ateliers, je perds tous mes cadeaux,on ne nous les met pas de côté(seulement je travail 2 lundis sur 3 et je suis à 1h45 de ma concession),quand je prepare mes ateliers on me demande la profession de tous les invités(pas toujours facile de demander),il faut envoyer un courier toutes les semaines(meme si il n’y a pas d’encaissement ni de reunion),ETC… je trouve ça très exigent.

    Est-ce que toutes les concessions fonctionne pareil??

    Puis-je aussi changer de concession, pour me rapprocher?

    Si vous êtes dans une concession sur Le Mans, Angers ou en Mayenne, se serait gentil de me contacter pour que je vois comment vous fonctionner et trouver la concession qui me corespondrait le mieux.

    Merci de vos conseils et de votre aide.
    Val

    • Bonjour Val,

      ici dans le nord on ne nous impose absolument rien. On nous demande de venir le lundi en concession chercher de la motivation ( et c’est vrai que c’est efficace) et reunion avec la mono une fois par mois ( depuis mai, je ne suis encore jamais allée !), mais rien d’obligatoire. Juste 230€ de chiffre a faire pour le lancement. C’est tout. Apres c’est des objectifs qui sont des carottes, des motivations concretes. Ni sanction ni consequences si on ne les atteinds pas. Tu veux de la com, des cadeaux, tu bosses. Et il n’y a rien a perdre. Le côté danse etc…tres peu pour moi mais c’est mmieux que des gens qui trainent des pieds avec une tronch de 3m de long. Les assemblées sont concises, 1h/1h15 alors oui ça fait un peu cirque mais c’est pas la mer a boire, tout ces ges survoltés, c’est mieux que l’autre extreme.
      tupp j’ai tenté car je n’avais rien a perdre, de la com pour arrondir mes fins de mois, tout un equipement cuisine offert !!!
      Le post est bien fait et pas faux, mais je dirai que ça manque un peu d’impartialité, normal ceci dit mais bon, c’est depeind comme un enfer c’est loin d’etre le cas (toutes façons je crois que tupp on aime ou on deteste :) )

    • Je suis mono sur la concession anjou et chez nous, c’est plutot cool. On a des objectifs et si on les atteint, on a les cadeau, sinon on ne les a pas, c’est tout. Idem dans mon équipe, je fixe des objectifs a mes « filles » et elles sont recompensées si elles les atteignent, mais en aucun cas reprimandées si elles ne les atteignent pas

  • bonjour , ayant ete moi meme presentatrice tupp c es vrai que c est une secte a mon avis personnelle mais bon ma fille avait 8 ans et a la maison je m ennuyai ,donc je me suis lancer ma monitrice etait avant ma presentatrice elle etait cool mais voila entre temps j ai repris a travailler et ma fille a eue 18 an etant etudiante elle voulai essayer chez tupp,elle fait 4 reunion par mois quand elle es fait elle aimerai plus mais le fait de reclamer et de forcer la main je n y arrivai pas et elle n on plus quand je voit sa monitrice qui force les cliente pour prendre des reunion,c est un truc hallucinant elle ne peux reclamer comme sa mais bon chacun son truc, c est un truc a essayez quand meme,mais surtout il faut avoir une bonne monitrice celle de ma fille elle n aimes que celle qui font reunion sur reunion et ma fille qui helas en fait peu elle la laisse de cote donc au nouvelle recru chez tupp bon courage et bonne chance pour que vous auez une bonne monitrice!!

  • bonsoir. Je suis moi meme monotrice chez tupperware et franchement, je vous rassure, ce n’est pas dans toutes les concessions comme ça. Chez nous, pas de choré obligatoire a apprendre, pas de grande pretresse comme vous le dites, mais simplement une concessionnaire dynamique qui sait recompenser les gens qui se donnent la peine de faire quelque chose. En ce qui concerne les monotrices, effectivement, nous touchons un pourcentage, 3%, sur les ventes de notre équipe. Autant dire que ce n’est pas énorme quand on compte le temps que l’on passe a former les nouvelles, les trajets pour aller voir nos présentatrices, les frais engagés par les jubilés ou autres hivernales. Mono, c’est génial, ça fait seulement 6 mois pour moi, mais je m’eclate!!!!!!!!!! Mais franchement, ce n’est pas pour les avantages financiers…… Quand j’aurais 25 filles dans mon équipe, on en reparlera.

  • Moi,

    je voulais simplement savoir si lors du premier atelier de lancement, que la monitrice, récupère, une partie ou toute les ventes à son profit ?
    Est ce que c’est pareil dans toutes les concessions.

  • Mys
    En aucun cas ta monitrice doit récupérer une partie des tes ventes.
    Tu as 20% + les cadeaux objectif.
    A ta première réunion tu as 230€ non commissionné pour compenser ton premier kit de démonstration. Exemple si tu réalises un atelier savoir faire de 450€, tu seras commissionnée sur 220€. Donc un % de 44€
    J’ai donné 450€ car c’est la moyenne annuelle de mes ateliers.
    Je suis démonstratrice depuis juin 2010.
    Je fais parti de la concession Bordeaux Littoral, et nous aussi avons de temps en temps une petite danse (non obligatoire et sans jugement si nous ne voulons pas la faire) Depuis 2 ans nous n’avons jamais fait de chansons ! Effectivement les réunions sont très dynamiques et en musique. Toutes les semaines une mise à l’honneur des personnes qui ont travaillées avec remise des cadeaux sur les objectifs.
    Le fait d’aller aux réunions le lundi permet d’être informé sur les produits, de voir des recettes bien sympa et c’est stimulant.
    Je suis très satisfaite de travailler pour Tupperware, je m’éclate à faire des ateliers chez les gens.
    Jacqueline

  • bonjour a ttes!! moi bien rigolet a lire tt ses com!!! je suis chez tupp depuis mai 2012, c’etait juste pour 1 mois que je voulais faire cela pour qualifier ma belle soeur pour les jubilées de rouen!! resultas j’ai ete a rouen, 3 jrs grandioses, inoubliable!! et je suis mono depuis juin!!trop de la balle!! je m’eclate de jrs en jrs!! oui sa fait du boulo et je bosse a pleins temps a cote en plus!! mais qd a la fin du mois vous avez env 400 euro pour ma part et une tonne de kdo dont vous pouvez en faire profiter vos amis et votre famille alors là c’est le top du top!! donc oui tupperware c’est geniale, tupperware c’est la dedante, c’est de tres bons moments partager entre amies et clientes!!et oui aussi on danse chez tupp et on a tjrs le sourires!! vive tupp!!et vive la bourgogne pour ma part!!

  • Le temps passe et les méthodes ne changent pas!

    Je découvre votre post et je ne peux m’empêcher de réagir!!
    Je suis conseillère Tupperware depuis quelques mois et j’ai beaucoup de mal avec leurs méthodes. Je ne vous parle même pas de la difficulté d’assister à une assemblée…

    Je suis ravie de savoir que la grande majorité y trouve son compte la dedans, qui suis je pour juger après tout mais je n’apprécie pas qu’on me reproche de ne pas adhérer à ce simulacre de fête.

    J’ai intégré Tupper pour les cadeaux (oui, j’avoue) parce-que j’aime leurs produits et qu’ils ne sont pas donnés (avouons le). Pour moi cela reste un emploi. Et quand ils croient que je suis contente de venir foutre en l’air mes mardis soir pour les écouter chanter, les regarder danser ou me taper le diaporama des vacances de la chef aux Antilles…merde quoi…

    Bref on pourrait en parler pendant des heures. Certaines conseillères et monitrice valent le coup d’être rencontrées, j’ai assisté à des atelier géniaux. Mais d’autres vous dégoutent de Tupper… c’est vraiment dommage.

    Je ne pense pas y rester encore longtemps, mes rapports avec la société et ma mono étant exécrables car je refuse de rentrer dans le moule (et surtout j’ai DEJA un emploi à plein temps). On vous vends un complément d’activité, le tout « à votre rythme » mais la réalité est tout autre…et c’est bien dommage…

    • Ouf ça me rassure, je ne suis pas la seule !!
      J’ai rejoint Tupperware pour les cadeaux et arrondir les fins de mois, mais travaillant à temps plein je voulais juste pouvoir le faire à mon rythme. Et effectivement malgré les belles paroles du début, on est quand même poussées sans arrêt à rajouter des ateliers.
      Je ne parle même pas de l’assemblée, j’en ai fait 2, et à la 2ème je suis partie avant la fin…
      Avant j’étais chez Demarle, ça m’a fait un choc en arrivant chez Tupp, on ne s’attend pas à ça quand on assiste à une réunion !!
      C’est dommage parce que j’aime beaucoup faire des réunions, mais bon si ça marche avec une majorité…

  • Le tableau du métier de Conseillère Tupperware dressé dans cet article est bien négatif !!! (non signé et s’agissant d’une courte expérience de surcroit) je m’en étonne et je lis que la société s’apparenterait à une secte !??? : ce n’est pas objectif du tout. Ma grand-mère et me mère utilisaient les produits Tupperware que j’ai le plaisir de conserver et d’utiliser à mon tour. La qualité, l’efficacité et la sécurité des produits ne sont plus à prouver ! et puis les produits sont « Made in France », dans une usine située à Joué les Tours. Quelle est la société qui peut s’enorgueillir de verser à ses vendeurs 20 % sur les ventes effectuées ? De plus, aucun investissement à faire, les premiers ateliers permettent de financer les produits fournis dans le kit de démarrage. La voiture de fonction est tout de même un avantage non négligeable, avantage qui est forcément lié à des objectifs comme toute société se doit pour survivre et couvrir ses charges. Et puis les Conseillères bénéficient de formations gratuites ! On ne peut obliger qui que ce soit à faire des ateliers contre son gré. Pour ma part, je n’ai jamais subit de pression comme supposée. Ce métier est à la portée de n’importe qui, aucune discrimination, pas de CV à fournir, aucun entretien d’embauche à passer. Les Monitrices ont un statut de salariée à la différence des Conseillères (statut de Vendeur à Domicile Indépendant) et elles ont par conséquent des objectifs à atteindre en fonction des recrutements effectués. Mais pour évoluer dans ce métier que j’aime personnellement, Il suffit de suivre les conseils et de prendre exemple sur les Monitrices. L’ambiance est festive et alors ! pas plus honteux que ce que l’on peut voir sur le petit écran dans les émissions de variétés. Oui, l’ambiance peut être bonne enfant dans les assemblées Tupperware, comme d’ailleurs chez certaines de mes hôtesses qui se chargent bien de mettre de l’ambiance dans leurs ateliers culinaires. Cette activité permet de se découvrir, d’évoluer, d’augmenter ses gains et par temps de crise c’est bien appréciable. C’est aussi une aventure humaine, l’occasion d’élargir son cercle d’amis et de relations. Enfin, le fonctionnement et la méthode sont bien rodés et çà fonctionne très bien depuis 1961 en France ! Tupperware ne connaît pas la crise et c’est tant mieux ! il faut s’en réjouir. La preuve que c’est donc efficace, et les « cadeaux » çà fait toujours son effet : procurer du plaisir ! mais les cadeaux ne se limitent pas aux ustensiles de cuisine ( (voyages, objets déco, bijoux…) J’ai été Monitrice en Normandie et depuis peu j’ai repris du service chez Tupperware parce que ce métier me manquait pour tout le PLAISIR qu’il me procure en plus des euros ! Il y a pire comme employeurs, non ??? ! Véronique, Conseillère Tupperware récidiviste en région Corse

  • j ai commencer le 7 sept dernier

    et voila j ai vendu 432 EUROS dans les trois semaines et j ai été surprise de voir que mon salaire est de 30eurosn euh on avait pas dit 20% des ventes ???? ok je suis nulle en maths mais la c est la calculette qui a fait le pourcentage pour moi et ca fait pas 30euros

    jsuis au RSA et je compte pas tafer pour 30euros, autant que je continue a rien faire de mes journée ,j men tape des cadeaux cest pas eux qui vont meviter les agios a la banque

    tupperware est ce une arnaque ????

    • bonjour, moi je voudrais y rentrer mais je suis encore hésitante je voulais savoir comment sa se passe si vous pouvez me renseigner un petit peu et me dire dans quel coin vous êtes si sa vous dérange pas merci

    • je pense que vous avez signé un contrat ????? sur ce contrat il est marqué que les 230 et des virgules premiers euros vendus ne sont pas rémunérés. on ne peux pas avoir le beurre l’argent du beurre et la crémière.
      Vous êtes vous investie un minimum pour ne vendre sue 432 euros en 3 semaines ? Quand on a besoin d’argent on fonce ! on attends pas après le RSA pour s’en sortir enfin c’est mon avis, ca n’engage que moi
      Tupp est loin d’être une arnaque, c’est vraiment bosser plus pour gagner plus !

  • Bonjour, je viens de tomber par hasard sur ce blog. Et qu’est ce que je peux lire comme âneries c’est un truc de fou. Moi je me suis lancée chez Tupperware en Janvier 2013 après être allée avec une amie à une soirée cliente. Je suis allée à Ludres avec ma mono et je me suis lancée comme monitrice en mars 2013. Aujourd’hui j’ai une petite équipe certes mais je suis heureuse, j’adore aller faire les ateliers culinaires, je rencontre énormément de monde, certaines hôtesses sont devenues des copines, nous gagnons pleins de cadeaux, des belles commissions également, nous sommes valorisées dans notre travail, oui nous dansons, oui nous nous éclatons mais très sincèrement je préfère cela que d’aller bosser pour un patron à heures fixes assise les fesses sur une chaise pendant 8h ou être debout à travailler à la chaine pendant 8h également, et pour répondre à certaines personnes non nous ne sommes pas une secte mais qu’elle absurdité c’est un truc de fou. Moi je ne pousse pas mes filles si elles me font 1 atelier par mois et bient tant pis elles participent tout de même à la vie de l’unité, par contre si jamais nous sommes en mois ou en semaine challenge je leur demande juste un petit effort pour que nous gagnons le challenge mais c’est tout. Voilà moi je suis très heureuse d’être chez Tupperware et j’espère franchement y rester le plus longtemps possible c’est ma boufée d’oxygène

  • Simon, moi je suis moi-même conseillère culinaire depuis peu de temps (septembre 2013) mais étant dans la meilleure équipe de la concession, la pression est énorme et la monitrice ne comprend pas que j’ai une vie (des études notamment) en dehors de Tupperware… VDI c’était pour moi un complément de revenus, mais en fait c’est juste une course à l’argent…
    Je fais généralement un atelier par mois, n’ayant pas encore assez de contacts, et d’après ma mono je leur fais perdre de l’argent… C’est plutôt moi qui en perds lorsque je dois boucler mes commandes à 210€ quand j’ai de petits ateliers ! :(
    Bref, je suis déçue, Tupperware nous vend du rêve en nous disant qu’on est libre de nos horaires et jours de travail, etc. mais rien de tout ça… Je vais donc démissionner, ce ne sera que positif.

    • Bonjour sachez que 210 euros n est pas une obligation vous n’êtes pas obligez de boucler vos ateliers après dommage pour vos hôtesses si elles ne font pas l’effort de jouer le jeu a font avec vous cordialement gaëtan manager Tupperware en région Beauce

      • Et bien à Bordeaux apparemment ils avaient décidé que ce montant était le minimum à avoir…
        C’est vraiment dommage car sans ce côté argent argent argent j’avais vraiment bien aimé le concept. Je ne reste pas fermée à Tupperware, ne plus j’adore les produits. Mais si jamais je retourne un jour dans cette boîte, je ferai bien attention à quelle équipe on me propose de rejoindre. Là, ma monitrice était vraiment désagréable et ne pensait qu’aux chiffres.

  • Bonjour,
    ce qu’il faut tout dabord savoir c’est que toute les experiences sont differente selon les concession et les monitrices. Je suis chez tupperware depuis un an et il n’y a pas de danse…On parle beaucoup des cadeaux dans ce post mais il faut arreter de prendre les gens pour des idiots, pour la plupart des conseillère si elles sont là c’est pour gagner de l’argent !! Et on en gagne chez Tupperware, mais selon sont degré d’envie.
    Ce qui moi me choque, c’est de trouver choquant que l’on puisse s’amuser dans son travail, que l’on puisse aimer ce que l’on fait, et qu’on en soit récompenser. Nous sommes tellement dans une société ou le burning out fait partie de notre quotidien que ce qui semble bizarre pour certain c’est qu on ne soit pas tous au bord du suicide a cause de notre travail !!
    Jaloux passez votre chemin, amoureux de la depression, tupperware n’est pas fait pour vous !
    Ce qui me choque également c’est d’entendre parler de porte monnaie sur patte. Il me semble que toute la société autour de nous nous prenne bien plus pour des portes monnaies sur pattes, mais bien plus insidieusement ! Ne faites vous jamais vos courses dans un super marché…? Croyez vous que les publicités et les vitrines soient faites pour parler philosophie….? Mais apparemment cela vous choque moins….Au moins, pour moi, les ateliers donnent une dimension plus humaine à la vente.

  • Bonjour, je ne comprend pas pourquoi autant de critique.
    Je suis aussi chez Tupperware et avant d’en parler comme ca il faut se renseigner d’avantage.
    Effectivement toutes les expériences sont différentes, et la mienne est géniale.
    Je suis d’abord tombée dans une équipe au top avec une monitrice géniale.
    Je n’ai que Tupperware pour gagner ma vie donc je m’y suis toujours donné a fond et pourtant que je n’ai pas toujours rempli mes objectifs.
    Contrairement a ce que j’ai pus lire avant, même si mes objectifs n’étaient pas atteint on m’encourageais et me donnait des conseils mais jamais on m’a fait signaler que j’etais une perte d’argent pour l’entreprise.
    En plus chez Tupperware il y a des évolutions de carrière, en 6 mois je suis passée monitrice et j’ai commencé a créer mon équipe er c’est que du bonheur, plein de rencontres et de nouvelles connaissances !!!!
    Et NON Tupperware n’est pas une secte !! Une entreprise qui vend des produits de très bonne qualités qui améliore le quotidien de ses clients et qui gère magnifiquement bien ses équipes puisqu’elle les fait travailler en s’amusant, en les remerciant, et en les félicitant tout le temps, n’est pas une secte mais une entreprise qui a tout compris.

  • Je suis allée à une réunion Tupperware, la conseillère m’a recontacté pour organiser un atelier chez moi. J’ai refusé mais elle insiste lourdement et veut absolument préparer la réunion. J’ai rendez-vous avec elle mais je compte bien rester sur mes positions. Elle me dit que c’est le principe Tupperware mais je ne me suis engagée en rien ! A-t-elle vraiment le droit de m’y obliger ? Merci

  • Bjr

    Je pense enfin ça ressemble à la concession vallée de la seine mdr sachez que oui ds celle ci ça fait très sectaire mais ce n est pas comme ça ds tte les concession . Celle où je suis maintenant et dans la simplicité absolu. On ne parle pas de chiffre ça dure pas 3 jours et surtout on ne danse pas et n applaudis pas à tt bout de champ lol et on a pas là grand pretresse devan nous .

  • Bonjour,
    J’ai été chez tupperware pendant 6 mois et c’était l’enfer. Je suis rentré chez eux pour gagné des produits tupperware car je n’en avait pas les moyens d’en acheter. Et puis le fait que l’on fait de la vente a « notre rythme » ma fait dire génial. Et ben mon oeil je me suis bien fait avoir sur ce coup,rien n’est a votre rythme! On vous met la pression pour avoir des rendez vous ainsi que des ventes. C’est plutot du forcing envers les gens « clients » comme vous dites et pour la vente je peut vous dire que mieux avoir des clients agées ou adepte de ses produits. Les jeunes sont plutot intelligents de pas mettre tant d’argent sur du plastique. Et puis l’ambiance compétition ne ma pas plus. C’est limite du
    harcelement.
    Bref,juste pour vous dire que je me suis reconnu dans votre article j’adhère a 100% plus jamais de ma vie je rentrerai la dedans. Un conseil vous voulez des produits tupp achetez les a prix attractif sur le boncoin ! Moi c’est ce que je fait lorsque un produit m’interesse.

  • Ben c’est bien dommage que tu ai perçu les choses de cette manière là… De plus, l’ambiance dans l’équipe et la notion de travail est totalement différente en fonction de la monitrice avec laquelle on est.
    Par contre j’ai une une rectification importante a faire : Tupperware n’est pas garanti a vie ! Apparamment ton expérience a vraiment été trop courte et tu n’as pas du tout compris les différentes facettes de Tupperware… Les produits sont garanti 10 ans. Sache le..

  • C est exactement ça et tu apprends les choses petit à petits :il faut vendre au moins 170 euros pour que l hotesse reçoive son kdo!je trouve ça énorme sachant que le slogan c est que l on oblige pas à acheterÉNORME!!!!!! voilà ce que c est! Ce qui est sur c’est est que les ateliers peuvent être super sympa et les produits aussi mais le flicage et les obligations de ventes à 170 euros par ateliers un peu moins!!!! J ai adoré le image de un faux club méd pendant les rassemblements c est exactement ça

  • Tupp est une entreprise qui offre des possibilités de carriere, un complément d’argent des produits en cadeaux… tout dépend ce que l’on vient chercher
    Kit de produit offert
    Formation gratuite
    Si tu bosses tu gagnes
    Tu es hotesse et tu joues le jeu tu gagnes!
    Et bien moi j’ai pas de problème avec ça ! Pour l’activité a temps choisie vaut mieux rester animatrice effectivement mais il y a une telle valorisation du travail accompli que la satisfaction est totale
    Un atelier a 400€ nous garanti 80€ de commision et un cadeau activité !
    Les assemblees sont là pour se tenir au courant des produits des recettes et des challenges… tu es libre de Relever les defis.. tu risques de te susprendre toi meme!
    Mais avant tout c’est du partage et de la bonne humeur
    Apres c’est comme partout… y a des gens bien et d’autre moins
    Mais moi en Phoceenne /marseille et secteur je trouve ça super…. et les tuppines sont des femmes vaillantes qui menent leurs vies comme elles l’entendent

    En tout cas moi je suis ravie de gagner des produits qui changent mon quotidien en cuisine

    Essayez ..! Au pire vous risquez de gagner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *