Cinéma : L’homme qui voulait vivre sa vie et Date Limite

Hello, hello !

Aujourd’hui j’ai plein de trucs à vous dire mais tout dans un seul billet aurait été trop indigeste surtout que ces trucs n’ont rien à voir les uns avec les autres.
Du coup aujourd’hui il y aura tout plein de billets publiés, ça va être la folie ! (au moins).

Déjà, du cinéma.
Cela fait quelques temps que j’ai vu ces 2 films en avant-première et je n’avais pas encore eu le temps d’en parler ici.
Voici donc :

  • L’homme qui voulait vivre sa vie :

Il s’agit du (plus très) nouveau film d’Eric Lartigau qui a notamment réalisé le très sympa « Prête-moi ta main ». Ne vous attendez pas à du rigolo avec ce film, c’est un vrai drame, adaptation du roman de Douglas Kennedy.

L’histoire :
Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n’est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l’amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.

Dans la lignée des Petits Mouchoirs, il s’agit encore d’un film qui fait réfléchir sur les choix que l’on fait dans la vie. Ici, Paul a toujours voulu être photographe mais poussé par ses parents il a choisi une voie bien plus sécuritaire en devenant avocat. Arrivé dans sa trentaine, il n’en peut plus et pète un câble.
L’homme qui voulait vivre sa vie m’a pas mal fait penser à « Noces Rebelles » d’ailleurs.

J’ai beau être assez d’accord avec la critique d’Osmany sur ce film, je n’arrive pas à dire que c’est un mauvais film et je vous conseillerais même d’aller le voir.
Oui, Romain Duris est difficilement crédible en avocat vivant dans la banlieue Ouest, oui, il y a quelques lenteurs et perso j’aurais bien coupé 30 minutes de film mais malgré tout, l’interprétation de Romain Duris en photographe torturé en 2ème partie du film m’a pas mal plu.

J’ai également aimé être dépaysée par les images du Monténégro (officiellement la Hongrie dans le film si mes souvenirs sont bons) où se passe la 2ème partie du film. D’une première partie à Paris, on fait un vrai voyage vers l’Europe de l’Est.
J’ai également été très contente de voir l’actrice Serbe Branka Katic (que j’ai découverte dans la série Big Love), dans le rôle d’Ivana ainsi que de découvrir qu’elle parlait très bien français.
En revanche la fin m’a semblé arriver un peu comme un cheveu sur la soupe. Je l’ai trouvée un peu trop brusque et un peu trop ouverte…

Si jamais vous avez lu le livre ou comptez le lire, sachez qu’Eric Lartigau a complètement changé la fin du livre.
Douglas Kennedy avait commencé à écrire un scénario pendant 6 mois mais finalement il ne lui plaisait pas. Il est content du film d’Eric Lartigau, qu’il se soit approprié l’histoire.


  • Date Limite

Il s’agit du nouveau film de Todd Phillips, réalisateur de l’hilarant Very Bad Trip, avec Robert Downey Junior (à qui je voue un culte comme vous le savez) et Zach Galifianakis que l’on avait vu dans Very Bad Trip justement.

L’histoire :
Cinq jours séparent Peter Highman du jour où il sera père pour la première fois, au terme de la grossesse de sa femme. Tandis qu’il se dépêche de prendre un vol d’Atlanta pour être à ses côtés pour la naissance, ses meilleures intentions s’en vont à vau-l’eau. Une rencontre fortuite avec Ethan Tremblay, un acteur en quête de reconnaissance, force Peter à faire de l’autostop dans une virée qui va le mener à travers le pays, détruisant au passage plusieurs voitures, de nombreuses amitiés et sa dernière résistance.

Très sympa, bien que je l’ai trouvé un peu moins hilarant que Very Bad Trip.
On rigole et on passe un très bon moment. Robert (aaaah, Robert…) est parfait dans son rôle de business man et Zach Galifianakis est également très bon dans son rôle d’acteur râté pas très fut fut.
Et puis c’est amusant de voir de grands acteurs tels que Juliette Lewis et Jamie Foxx dans des petits rôles ^^
Bref, je vous le recommande pour passer un bon moment pas prise de tête :)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *