Encore un baiser : « Les Petits Mouchoirs » italien

Fin novembre, j’ai été invitée à une projection presse du film italien « Encore un baiser ».
J’avais rapidement lu le synopsis d’Allociné que j’avais trouvé trop long, trop compliqué et j’avais fini par me dire « on verra bien ».

Carlo est séparé de sa femme Giulia qui a la garde de leur fille de dix ans, Sveva. Il vit avec Ginevra, une jeune femme beaucoup plus jeune que lui, tandis que Giula vit avec Simone, un acteur à la petite semaine. Paolo, Alberto et Adriano, partis pour un tour du monde, ont été arrêtés dans leur élan par le tsunami. Paolo et Alberto sont rentrés, mais Adriano s’est fait arrêter pour trafic de drogues et a fait trois ans de prison en Thaïlande. Paolo a repris le magasin d’objets religieux de son père. Il sort avec Livia, l’ex d’Adriano, qui a élevé seul leur fils, Tommaso, 11 ans maintenant. Livia refuse de dire à Tommaso les liens qu’elle partage avec Paolo. Le couple de Marco et Veronica bat de l’aile : ils n’ont jamais réussi à avoir d’enfants, et maintenant, le désir a disparu. Lorsqu’Adriano rentre de Thaïlande, les amis vont se retrouver, et le temps du bilan est arrivé, 10 ans plus tard.

Vous aussi vous trouvez que ça a l’air trop compliqué ?
Et bien que ça ne vous empêche pas d’aller voir le film car une fois à l’écran, ces histoires deviennent plus simples qu’à l’écrit.

Alors déjà il faut savoir une chose que je ne savais pas moi avant d’aller le voir : « Encore un baiser » est la suite du film « Juste un baiser » qui était sorti en 2001, il y a 10 ans donc, et qui a été un très très gros succès en Italie.
D’après ce que j’ai compris, c’était l’histoire de trentenaires avec leurs préoccupations de trentenaires (les enfants, la choix dans la vie, etc…). J’ai envie de le voir du coup.

Dans « Encore un baiser », on les retrouve donc 10 ans après et comme on le voit dans le synopsis, beaucoup de choses ont changé en 10 ans : les enfants ont grandi, certains couples se sont séparés…

J’ai bien aimé ce film d’autant plus que je l’ai vu en VO et n’ayant pas l’habitude d’entendre parler italien pendant 2h30 cela a donné un attrait en plus au film ^^
Les 2 autres attraits sont Stefano Accorsi, le très charmant mari de notre Laëtitia Casta nationale :

Et Vittoria Puccini, l’actrice qui joue son ex-femme, que je trouve absolument sublime. Elle irradie l’écran. (A noter que ce n’était pas elle qui jouait le rôle dans « Juste un baiser »)

En dehors de cela, comme pour Les Petits Mouchoirs, j’ai trouvé le film trop long d’une demie-heure. Et comme dans Les Petits Mouchoirs, vous y verrez à la fois de très bons moments de rigolade et des moments vraiment tristes.

En conclusion, si vous aimez les films « tranche de vie » (si vous avez plutôt bien aimé Les Petits Mouchoirs, on va dire que c’est votre cas), je vous le recommande. Et idéalement en VO pour vraiment garder tout le charme italien du film :)

(un conseil : si vous voulez le voir, dépêchez-vous, je doute qu’il reste longtemps à l’affiche…)

Tags from the story
,

4 Comments

  • Hé ben, je n’en ai pas du tout entendu parler avant toi, mais ton article me donne très très envie de le voir, celui ci, ainsi que celui de 2001. Et en VO bien entendu, pour me laisser porter par cette langue que j’adore et que j’apprends. :) Merci pour cette découverte!

  • coucou ma petite Clyne, au bout de tout ce temps j’ai enfin fini par poser mes petites fesses devant mon PC pour aller mater ton blog (que je trouve super!)

    Et forcément, en tombant sur cet article j’ai eu envie d’y mettre mon petit grain de sel :-p
    J’avais vu Juste un baiser (à traduire de l’italien « le dernier baiser » en fait) et j’avais adoré. Petite déception concernant « encore un baiser » de par sa longueur, et surtout à cause du fait qu’ils ont changé l’actrice principale. J’y ai pensé pendant tout le film… Après, je suis d’accord avec toi sur le fait que Vittoria Puccini assure! heureusement… Bref, cette suite était tellement inespérée et inattendue que je m’en suis contentée ;-)

    Bisous ma belle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *