Et ce voyage en Martinique alors ?

Hello, hello !

Presque un mois sans nouvel article, whaou. Désolée mais depuis mon retour de la Martinique, la réalité et son lot de choses à faire m’ont rattrapée !!

Comme dab, j’aurais mieux fait de coucher mes impressions tout de suite sur le papier (enfin tout du moins dans un brouillon de mon WordPress) mais comme dab je ne l’ai pas fait, je vais donc vous les livrer à retour + 1 mois.


Plage de la Pointe du Marin

Alors quelques impressions générales en vrac avant de vous raconter par le menu tout ce que nous avons visité dans l’île :

– préparer sa valise avec des affaires d’été alors que d’une part ça ne fait pas si longtemps que ça qu’on les a rangées dans un coin du placard inaccessible pour mettre les affaires d’hiver à leur place (à peine plus de 4 mois versus au moins 8 mois en temps normal) et d’autre part alors qu’il fait à peine plus de 0°C dehors : c’est bizarre. En faisant ma valise je n’y croyais pas moi-même.
Comme si en arrivant on allait nous dire « mais non, c’était une blague, il fait juste 10 °C, j’espère que vous avez pris une écharpe !! »



Ah ben si, si, il faisait suffisamment chaud pour mettre des vêtements d’été :P

– je vous rassure, en arrivant il faisait bien chaud (ouf !) mais nous sommes arrivés sous la pluie et elle ne nous a finalement pas trop quittés pendant ces 10 jours.
Mais ce n’était pas grave car il pleuvait par intermittence et même lorsque c’était le cas il faisait super chaud (27-29 °C) donc pas désagréable. Parfois nous étions sous nuage de pluie et il suffisait de marcher un tout petit peu et nous étions au soleil ^^

Logiquement c’est la saison sèche en ce moment (de décembre à avril) donc nous n’aurions pas dû avoir trop de pluie (c’est bien pour cela que j’avais choisi ces dates) mais comme me l’a fait remarquer une personne sur place, nous avons bien eu des -15 °C en métropole et ce n’est pas vraiment une habitude non plus. Personne n’est à l’abri du dérèglement climatique ! :)


Là par exemple, il pleuvait et il faisait beau en même temps :)

– en Martinique à cette période de l’année, le soleil se lève à 7h du matin et se couche à 18h. Du coup, avec l’aide du décalage horaire (- 5h) nous nous sommes calés sur ces horaires. Nous nous couchions vers 21h (crevés !) et nous nous levions naturellement et super bien reposés vers 7h (après 10h de sommeil tout de même !).
De toutes façons, il vaut mieux se lever tôt puisque passé 17h, tout est fermé ! (pas les restaurants mais les « activités »). Et puis le soir, hormis le week-end, le vie nocturne n’est pas ultra développée donc notre philosophie a été de profiter de ces vacances pour vraiment recharger les batteries et faire de gros dodos ! :)


Coucher de soleil capturé depuis notre résidence

– la vie est extrêmement chère en Martinique. Une fois qu’on a vu les prix dans les supermarchés on comprend réellement pourquoi les habitants ont fait la grève en 2009…
Globalement les sorties ne nous ont pas coûté si cher que ça mais c’est surtout la nourriture qui est hors de prix.
A la rigueur, ce qui est nettement moins cher c’est le poisson mais comme là-bas ils le servent forcément dans sa forme de poisson avec les écailles, etc… vous pensez bien que c’était no way pour moi (pour ceux qui ne le sauraient pas encore, j’ai peur des poissons et par conséquent, un poisson mort avec sa tête et ses écailles dans mon assiette, ce n’est pas envisageable…).
Enfin, à défaut de poisson, j’en ai tout de même profité pour manger de la langouste :)


4,20 € les 2 paquets de pâtes, en effet, c’est un prix fou…


2,45 € les 4 Danette alors que le format est plus petit que celui de Métropole
(où elles sont vendues en moyenne 1,35 €…)

– Nous étions logés à Sainte-Anne où nous avions un studio dans la résidence hôtelière de l’Anse Caritan qui comporte une section hôtel et une section avec des studios dont la plupart appartiennent à des particuliers.
De nombreux studios sont proposés à la location par des particuliers sur le site Sous les cocotiers.


Vue dans la résidence

La résidence était très bien avec un parking, une piscine, un accès wifi dans le vaste hall de la résidence (2 € par jour ou 12 € la semaine, ça va) et un accès direct à la plage de l’anse Caritan (petite mais peu fréquentée aussi car seulement accessible par la résidence).


Le hall avec la réception, où nous squattions un petit peu chaque jour
pour profiter du wifi

Le truc rigolo des studios dans cette résidence, c’est la cuisine sur la terrasse !
Chaque studio en est équipé. C’est convivial pour sympathiser avec ses voisins à l’heure du repas et de plus bien pratique pour éviter les odeurs de cuisine dans la chambre !


Notre immeuble. Notre appartement était celui en rez de chaussée à droite.


Notre terrasse


La vue depuis notre terrasse

Le coin de Sainte-Anne était sympa et loin des embouteillages que l’on peut avoir si l’on réside dans des villes plus « centrales » telles que les Trois-Ilets mais du coup un tout petit peu éloigné de tout le reste de l’île. Donc dès que l’on voulait aller quelque part il fallait compter entre un petit peu de temps et pas mal de temps en voiture… Mais bon, c’est bien aussi pour découvrir l’île de faire de la voiture :P


Ça c’est le cimetière de Sainte-Anne, je trouve ça tellement plus gai tout ce carrelage blanc en bordure de mer plutôt que nos cimetières métropolitains tristounes…

Sauf que le conducteur (moi donc) n’a pas trop le temps de s’attarder sur les détails du paysage, d’autant plus que le paysage est très vallonné en Martinique donc on passe son temps à monter et descendre ainsi qu’à tourner… c’est simple, dès que l’on commence à prendre de la vitesse, il faut freiner pour tourner… et souvent une côte arrive et du coup comme on a freiné on a plus de vitesse alors on galère le pied sur l’accélérateur pour remonter… enfin, sauf si on a un 4×4, ce qui n’était pas notre cas ^^


Un palmier sur la plage des Salines,
la plus grande et soi-disant plus belle plage de l’île

– Enfin, le truc qui nous a un peu étonnés pendant notre séjour : il n’y avait que des « seniors ». Partout.
A croire que nous étions les seuls « jeunes » à être en vacances en Martinique à ce moment là. On a vraiment très peu croisé de gens de notre âge. Après, je ne sais pas, peut-être que Sainte-Anne est un coin particulièrement prisé par les seniors mais même dans le reste de l’île, ils étaient partout. Et vu leur bronzage, ils étaient là depuis longtemps !! :D
Nous avons discuté avec un couple qui nous a dit qu’ils venaient tous les ans passer un mois à la Martinique maintenant qu’ils étaient à la retraite. Certains passent même tout l’hiver et ne rentrent qu’en Métropole au Printemps !


Ah si, il y avait quelques jeunes tout de même :P

Voilou pour mes quelques premières impressions générales sur la Martinique. Je reviens vite dans un prochain billet vous raconter tout ce que nous y avons fait :)


Et pour vous faire patienter, une petite vue paradisiaque
depuis la plage de la Pointe du Marin… ;)

Plus de photos sur ma galerie Flickr.

Tags from the story
,

30 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *