Ma première foire de Paris

Dimanche, je suis allée pour la première fois à la foire de Paris. Je ne l’avais jamais fait avant car en tant que « jeune », je ne pense pas que ça ait un grand intérêt mais maintenant que je suis passée du côté obscur de la force niveau âge, on va dire que ça avait un potentiel plus intéressant ^^

Bon et puis ce n’est pas vraiment évident de savoir ce que l’on va trouver à la foire de Paris en fait. Je savais qu’il y avait des meubles car j’ai une amie qui y avait acheté son canapé mais en dehors de ça…

Et puis j’ai eu la chance de me faire inviter par des exposants de la section « Concours Lépine », les inventeurs des cadres Slimpy qui sont des amis d’amis.

Il y a encore peu je ne savais pas non plus ce qu’était le concours Lépine (ah la culture… pour être tout à fait franche, je pense que je connaissais le concours Lépine car le concept de concours d’inventions ne m’est pas étranger mais je ne connaissais pas son nom).
Il s’agit en fait d’un concours qui récompense chaque année les meilleures inventions. Par conséquent la section qui lui est consacrée dans le salon est vraiment sympa parce que l’on voit des inventions de la plus sage à la plus barrée !

J’ai pour ma part craqué pour un plumeau spécial radiateur, un couteau avec des trous dans la lame pour couper ses légumes finement sans les abîmer, un outil qui permet de faire des cocktails à étage (les couleurs ne se mélangent pas), et bien d’autres…
Enfin, disons que je me suis empêchée de craquer parce que sinon je serais rentrée avec 50 000 trucs. Malheureusement je n’ai pas trouvé les prix vraiment donnés mais comme il s’agit d’inventions pas forcément distribuées à grande échelle, je comprends que les inventeurs aient besoin de les vendre un peu cher…

Bref ! Il se trouve que les inventeurs des cadres Slimpy ont gagné la médaille de bronze du concours Lépine en 2010.
Il s’agit de cadres en polycarbonate (la rolls des matières plastiques dixit les créateurs) tout plats et tout légers que l’on peut accrocher au mur (ou ailleurs) sans clou, juste avec des petites pastilles de silicone.

Ils se vendent tout seul ou bien par « puzzles » de cadres qui permettent de créer des motifs sur son mur avec ses photos.

Et en plus on peut les customiser (voir vidéo ci-dessous) !

Sympa, non ?
A l’heure actuelle on peut se les procurer en les commandant sur leur site web et ils sont distribués à l’essai dans les FNAC Montpellier et Bordeaux :)

Hormis le concours Lepine, nous sommes bien sûr passés par les stands de bouffe, où comme au salon de l’agriculture, il y en a tellement partout de toutes les régions qu’on devient fou ! (si tant est qu’on soit un gros gourmand)
A noter qu’il y a les stands où l’on peut acheter à manger et les stands/restos sur lesquels on peut carrément s’installer pour manger.

Au final, j’estime avoir limité la casse en ne mangeant qu’une glace aux « fruits naturels » sur place (2 boules, raisonnable :P), en achetant de la saucisse sèche d’Ardèche (je tuerais pour de la saucisse sèche d’Archèche, il faut le savoir), et en achetant un sachet de macarons de Réau, découverte visuelle et gustative plus qu’agréable !

Figurez-vous que les macarons de Réau ne ressemblent pas du tout à des macarons plats classiques. Ce sont de petites boules croquantes au coeur fondant, un délice !

Au niveau des parfums, nous avons goûté chocolat, vanille, noisette et caramel à la fleur de sel et c’était trop MIOM !!

Comme leur nom l’indique, ils sont originaires de Réau en Seine et Marne mais on peut les trouver dans plusieurs points de vente en Ile de France et on peut passer commande pour se les faire livrer !
Je vous les recommande chaudement ! :)

Nous avons ensuite visité la section ameublement et plus particulièrement les canapés où nous n’avons pas résisté à en tester un certain nombre et à demander les prix pour le fun (4000 € ce sublime canapé en cuir ?? Une broutille ! :P). A noter la mythique question de la vendeuse de La maison du convertible qui m’a littéralement attrapée et dont j’ai eu un grand mal à me défaire : « ce serait pour quel usage ? »
Ce à quoi j’ai répondu en réprimant un fou rire : « oh ben vous savez, pour s’asseoir… ». Bon elle a bien compris que je me foutais un peu d’elle mais sa question n’était pas si bête vu que ce sont des canapés convertibles, elle voulait savoir si c’était pour dormir dedans tous les jours par exemple…

Nous avons fini par rêvasser dans l’espace jardin/piscine devant les jacuzzi de compet…

Puis nous sommes partis.

J’aurais bien visité l’espace Bien-être et loisirs mais on était un peu crevés et je crois que les garçons ne voyaient qu’un attrait limité à cette section. Mais quand bien-même, je trouve la description « un salon pour les femmes » sur le site de la Foire de Paris un peu limite niveau sexisme…

En tous cas je suis contente d’y être allée, juste un peu déçue de n’avoir pas tout vu pour me faire une idée vraiment complète sur « est-ce que c’est vraiment bien la foire de Paris ? ».
Si vous n’y êtes pas encore allés, il n’est pas trop tard, en plus il y a 2 nocturnes :  jusqu’à 21h ce soir jeudi et jusqu’à 23h demain soir vendredi. Le salon se termine ce dimanche 8 mai.

Et vous ?  Un avis sur la foire de Paris ? Que vous y soyez déjà allés ou non ? :)

Tags from the story
, ,

1 Comment

  • Je n’y suis jamais allée, j’ai peur que ça fasse gros supermarché ! Par contre, le concours lépine, ça me fascine depuis que je suis toute petite et que je regardais Jean-Pierre Pernaut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *