Alors je suis retournée en Australie

Hello les amis,

Alors voilà, j’ai enfin visité la ville de mes rêves : Sydney.

Depuis le lycée je rêvais d’aller habiter là-bas.  Cela ne s’est pas fait car les chemins que j’ai empruntés depuis tout ce temps ne m’y ont pas menée, mais j’ai pu consoler ma frustration en découvrant enfin cette ville tant idéalisée lors d’un séjour d’une quinzaine de jours dont je reviens tout juste !

sydney-operaLe célèbre opéra !

Je voulais absolument partir en été (là-bas donc en hiver pour nous), pour pouvoir en profiter pendant les beaux jours. C’est une bonne idée mais Noël/janvier n’est pas la meilleure période pour partir car cela coûte très cher en raison de Noël et du fait que ce sont les grandes vacances sur place. Le mieux est d’y aller en février/mars.
Mais j’avoue que fêter le jour de l’an sur place était également un de mes rêves tant le feu d’artifice de Sydney est réputé dans le monde entier ! (et je n’ai pas été déçue !).

nye2014-sydneyLe feu d’artifice sur le Harbour Bridge !

Logiquement à cette période de l’année il fait une bonne moyenne de 25-30 degrés. Manque de chance, après 2 mois caniculaires, la météo a décidé de se calmer juste pour notre arrivée ! Du coup il a fait beau mais parfois mitigé et plus 22-24 degrés que les 30 escomptés. Ça m’a un peu déçue, surtout lorsque nous avons passé une journée sous la pluie, il a parfois fallu se forcer un peu pour rentrer dans l’eau mais globalement cela ne m’a pas non plus gâché les vacances (vu le prix des vacances, il vaut mieux relativiser que de pleurer sur son sort). A noter que dans le désert les 35 degrés étaient bien au rendez-vous, OUF ! (j’adoooore la chaleur).


Au final nous sommes partis 18 jours dont 2 jours de voyage aller/retour.  On a fait Noël et le jour de l’an sur place.
J’aurais aimé partir un peu plus longtemps, 3 bonnes semaines, mais je n’avais pas autant de vacances à prendre malheureusement.
Nous sommes restés 12 jours à Sydney et 4 jours dans le Centre Rouge pour voir Uluru, le gros rocher orange au milieu de l’Australie. Je ne pouvais pas retourner une 2ème fois en Australie sans y aller !!

Concernant le planning des choses à faire sur Sydney, le fait d’avoir un ami qui y habite a pas mal facilité les choses. En effet, malgré le fait que je fantasme sur cette ville depuis toujours, je ne savais pas forcément ce qu’il y avait à voir précisément (bon sauf l’Opéra, Bondi Beach et le feu d’artifice du nouvel an sur le Harbour Bridge ^^).

Grâce à mon ami, nous avons pu sous-louer la chambre d’une amie à lui dans une coloc à Bondi Beach. Nettement moins cher qu’un hôtel, d’autant plus à cette période. L’Australie est un pays très cher, j’avais pu m’en apercevoir lors de notre dernier voyage il y a 2 ans. L’appart était très bien et situé juste à côté de la mythique plage. On avait même vue sur la mer depuis la terrasse, le pied. Je précise car en fait loger à Bondi ne garantit pas d’être très près de la mer. C’est assez vaste et on peut se retrouver dans les hauteurs et devoir se faire une petite marche de 20 min avant d’arriver à l’océan. Petit conseil si jamais vous songez à y loger un de ces quatres ;)

bondi-beachBondi Beach

Ensuite pour les choses à faire je m’en suis remise également à mon ami, à un petit guide gratuit qu’on nous a remis à l’aéroport ainsi qu’au site Guide Australie en ligne. Il n’existe malheureusement pas de Routard Australie ou Sydney. Le seul guide complet est le Lonely Planet qui est un pavé énorme sur toute l’Australie et qui est absolument imbuvable.

Voici donc la liste des lieux que nous avons vus pendant notre séjour classés de manière un peu « thématique ». Je vais essayer de vous les détailler dans plusieurs articles :

– Bondi Beach
– Centre de Sydney : la City, Hyde Park, l’Opéra, le Royal Botanic Garden
– Le quartier de The Rocks, le Harbour Bridge, la piscine Olympique, le Luna Park
– Darling Harbour : l’aquarium, l’IMAX et la promenade
– Watsons Bay
– La Costal Walk de Bondi à Coogee
– le Taronga Zoo
– le feu d’artifice du jour de l’an
– Manly
– Palm Beach
– les Blue Mountains
– Uluru et les Kata Tjuta

Il faut savoir que Sydney est une ville située dans une baie (peut-être que tout le monde le sait, figurez-vous que j’avais beau savoir que c’était au bord de l’océan, je ne pensais pas que la ville était autant morcelée par l’eau en fait).
Comme pour Melbourne, il y a le CBD (Central Business District) (sauf qu’à Sydney on dit plutôt la « City ») et tout autour il y a des « banlieues ». Bondi Beach où nous étions en est une, Manly en est une, Kirribilli où habite notre ami également, etc…
Par conséquent nous avons beaucoup pris les transports en commun sur place : bus, train, ferry, on a tout fait ! :)

ferry-sydney

Pour info, il existe une carte de transport qui est censée donner un accès illimité à tous les transports mais d’après ce que j’ai compris ce n’était pas forcément bien pour nous.
On a majoritairement fonctionné avec des cartes de 10 trajets pour le bus et le ferry surtout. On prenait tous les jours le bus pour venir de Bondi dans le centre, soit 30 minutes pour info. La carte de 10 trajets était à 28 $ soit 18 €.
C’est marrant car là-bas, tout le monde valide en montant dans le bus, il n’y a pas moyen de resquiller, le chauffeur contrôle. On a vu des jeunes se faire rappeler à l’avant par le chauffeur qui refusait de démarrer tant qu’ils n’avaient pas payé !

Globalement, hormis les ferrys pour lesquels les infos sont bien indiquées sur les panneaux (de quel quai partir pour quelle destination), pour les bus et les trains c’est assez compliqué. Par exemple les bus n’indiquent pas forcément leur terminus mais ils indiquent un ou deux endroits majeurs où ils passent. Encore une fois, notre ami nous a aidé dès le début sur ce coup là en nous indiquant très clairement les 2 bus qui faisaient Bondi/La City.
Pour les trains c’est pareil ! Pas de nom de terminus comme à Paris mais la « Northern Line », ou « Southern Line » qui empruntent différents embranchements… pas du tout clair. On a un peu galéré mais heureusement le site mobile pour chercher son itinéraire est lui assez clair.

sydney-harbour-bridgeLe Harbour Bridge

Et puis surtout… on a tellement marché !!! On faisait environ 15km de marche chaque jour à arpenter la ville en long, en large, en travers. C’est dingue comme quand on est en vacances dans un nouvel endroit à découvrir, on trouve les ressources pour parcourir de telles distances ^^ (bon c’est aussi plus facile en été qu’en hiver je pense).

L’avantage de Sydney est que c’est à la fois une grande ville avec plein de magasins, et à la fois il y a plein de spots nature et plages ! Du coup quand on en a marre du côté urbain, hop, direction les plages et leur eau turquoise ! :)

sydney-skyline

12 jours c’était pas mal pour en faire le tour mais je n’aurais pas dit non à 3/4 jours de plus pour aller visiter quelques baies supplémentaires qui étaient situées un peu plus loin.

4 jours pour le désert c’était très bien, bien que j’aie un peu mal géré notre organisation sur place mais je vous en reparlerai dans un billet dédié.

uluruUluru

Voilà pour l’introduction de ces vacances qui furent absolument géniales ! J’ai réalisé que c’était mon premier vrai grand voyage entièrement organisé et payé par moi ! C’était mon voyage de mes 30 ans quoi ^^

A très vite pour  la suite !

Tags from the story
, , ,

6 Comments

  • Tes photos de Bondie Beach m’ont carrément fait rêver, et pourtant je ne suis pas super fan des plages en général. Mais je sais pas, je la trouve particulièrement belle, un peu sauvage tout en étant quand même bondée… et vivante ! Je risque de fantasmer encore longtemps !
    Hâte de lire la suite en tout cas !

  • Et quelle introduction, Waouuuuuuu !!! J’ai trop hâte de lire la suite. C’est clair que ça a l’air sublime. Quand j’étais à Bali je me disais que l’Australie n’était qu’à 4h de là où j’étais. Quand on sait que c’est à l’autre bout du monde et qu’on y reviendra pas tous les 4 matins, on hésite forcément à y faire un saut juste pour dire qu’on y a été ^^ Mais non, nous avons préféré rester sur notre plus petite ile. Maintenant je rêve de visiter (un petit morceau de l’Australie) et la NZ !

  • ah tu vois que tu peux écrire quasi en rentrant :) ça tombe bien car j’avais hâte de te lire après avoir suivi tes photos sur IG ! L’Australie me fait beaucoup rêver, il faut que je me prenne du temps et de l’argent et que je découvre ce pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *