Australie : Brisbane, les Glass House Mountains et Noosa

Après ma dernière nuit à Airlie Beach, j’ai repris l’avion pour Brisbane pour la 2ème fois mais pas la dernière de mon séjour ^^
Cette fois-ci j’avais quelques heures pour visiter la ville avant de prendre la route vers les Glass House Mountains. J’ai choisi de me rendre aux South Bank Parklands qui est un ensemble d’espaces verts où l’on retrouve aussi le lagon de Brisbane et plein de restaurants et d’animations.

Brisbane South Bank Parklands

D’ailleurs comme j’y étais le dimanche j’ai pu flaner dans les Collective Markets situés sur Stanley Street Plaza. On y trouve des vêtements, des accessoires, de la déco… :

australie-brisbane-south-bank-parklands-stanley-street

Je me suis promenée sur le Grand Arbour, une promenade d’un kilomètre très agréable avec une canopée fleurie de bougainvillées :

australie-brisbane-south-bank-parklands-arbour

australie-brisbane-south-bank-parklands-arbour

J’ai aussi découvert rapidement la Clem Jones Promenade située au bord de l’eau d’où on peut voir la city :

australie-brisbane-south-bank-parklands-clem_jones_promenade

australie-brisbane-south-bank-parklands-clem_jones_promenade

La Wheel of Brisbane :

australie-brisbane-south-bank-parklands-wheel

Et le lagon avec la Streets Beach, une plage artificielle baptisée par la marque de glaces Streets (Miko en France) :

australie-brisbane-south-bank-parklands-lagon-streets-beach

australie-brisbane-south-bank-parklands-lagon

australie-brisbane-south-bank-parklands-lagon

Encore une fois, j’y étais en hiver donc il faisait un peu frais et le temps était changeant mais quand il fait meilleur ça doit être encore mieux ! (et plus fréquenté j’imagine aussi… ^^)
Attention au prix du parking qui est beaucoup plus cher le week-end ! C’est 16$ (soit 11€) jusqu’à 3h de stationnement (plus cher ensuite). Vu que je suis restée seulement un peu plus d’une heure j’ai trouvé ça vraiment cher… (mais bon, c’est l’Australie… tout est cher).

Le Glass House Mountains Ecolodge

J’ai ensuite pris la route pour un peu plus d’une heure, direction le parc national des Glass House Mountains où l’on peut donc voir les Glass House Mountains qui sont des dykes volcaniques, des cheminées d’anciens volcans. Comme tous les reliefs en Australie, ces monts sont sacrés pour les aborigènes d’après leur « religion », le Dreamtime (« Temps du Rêve »).
Instant histoire : ces montagnes ont été nommées ainsi par l’explorateur James Cook (dont on retrouve des héritages à peu près partout dans le Queensland) car leurs formes lui rappelaient les verreries de chez lui, le Yorkshire en Angleterre.

J’avais prévu d’aller passer passer la nuit dans un écolodge que j’avais découvert grâce à Juliette : le Glass House Mountains Ecolodge.
J’y ai fait la connaissance des adorables propriétaires Robyn et Keith et Robyn m’a fait faire le tour de leur propriété. On peut y dormir dans des bungalows tout à fait atypiques puisque l’on y trouve notamment une ancienne église et des anciens wagons !

J’ai pour ma part dormi dans le Victorian Train Carriage qui comportait une petite cuisine, une chambre, une salle de bain ainsi qu’une terrasse ! C’était une super expérience !!

Un écolodge s’inscrit dans une logique d’écotourisme, à savoir un mouvement pour un meilleur tourisme et pour une justice environnementale, sociale et économique. Comme indiqué sur le site de l’écolodge de Keith et Robyn, l’écotourisme est le stade idéal du tourisme qui :
– minimise son propre impact environnemental
– contribue à l’éducation environnementale
– contribue à des projets qui promeuvent l’égalité et réduisent la pauvreté de la communauté locale
– augmentent la connaissance environnementale et culturelle et la compréhension interculturelle
– est accessible financièrement et ouvert à tous.

Dans cette optique, ils ont mis en place beaucoup de bonnes pratiques au sein de leur propriété telles que la récupération et l’utilisation d’eau de pluie, un système de recyclage des déchets très élaboré avec plusieurs poubelles dans les bungalows, « l’éducation » environnementale de leurs guests grâce à de nombreux documents qui expliquent la faune et la flore du coin, la vente de produits locaux, etc…
Vous pouvez retrouver l’ensemble de leurs bonnes pratiques sur leur site.

Après ma visite j’ai voulu aller voir le magnifique coucher de soleil sur les Glass House Mountains (cliquez pour en voir un beau) mais je suis arrivée trop tard et je l’ai surtout vu depuis ma voiture… :(

Sur le retour je me suis d’ailleurs retrouvée en rade de batterie sur mon iPhone donc plus de GPS et j’avais beau être juste à côté de l’écolodge, j’étais perdue sur la route au milieu de la forêt, dans le noir… je ne vous cache pas avoir un tout petit peu flippé ^^
Heureusement j’avais une carte papier que m’avait donné Robyn et j’ai finalement retrouvé mon chemin. J’ai acheté des pâtes au village et je me suis fait mon petit repas dans mon wagon. C’est malheureusement le problème quand on est en itinérance, on ne peut pas vraiment acheter de nourriture qu’on ne pourra pas conserver par la suite. Là il n’y avait rien qui me disait en take-away alors je me suis fait un repas un peu tristounet mais bon pour une fois… ça a été quand même !

Le lendemain j’ai découvert le « breakfast with birdsong » sur la terrasse du grand wagon cuisine/restaurant. Bien qu’il y ait une cuisine dans chaque bungalow, ce grand wagon sert de cuisine un peu plus équipée ainsi que de lieu de rencontre avec les autres personnes résidant dans l’écolodge. Les confitures sont réalisées avec les fruits du verger.

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-wagon-restaurant

Avant de partir, j’ai visité le verger situé sur la propriété autour des bungalows. Il contient de nombreuses variétés d’arbres fruitiers que l’on peut découvrir grâce à un guide créé par les propriétaires.

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-orchard

Des citrons combawa (je sais pas vous mais moi ça me fait penser à Top Chef où ils en utilisent souvent dans leur recettes ^^) :

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-orchard-combawa

L’écolodge possède sa propre plantation de caféiers :

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-orchard-cafeier

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-orchard-cafeier

Du bon usage des vieilles cravates :

L’autre particularité de ce verger est qu’il regorge d’oeuvres d’art issues d’objets recyclés et réalisées par Keith. Il appelle ça le « Flestering ».
Au fil des années, Keith a récupéré de nombreux objets et les a donc transformés assemblés en oeuvres qui ont pour but de nous faire réfléchir sur la manière dont nous créons des déchets et ce que l’on pourrait en faire au lieu de simplement les jeter.

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-flestering
« Away » :

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-flestering-away
« A Broken Crutch » :

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-flestering-broken-crutch
« The Power Mower » :

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-flestering-the-power-mower
« How Fresh Is it ? » :

« An entangled Life » :

australie-queensland-glass-house-mountains-ecolodge-flestering-an-entangled-life

« Chairway to Heaven » :

L’écolodge de Robyn et Keith c’est tout un concept !!

Noosa

J’ai ensuite repris la route pour me rendre à Noosa.
Il s’agissait pour moi d’une étape importante du voyage car j’idéalisais pas mal la ville et je comptais y faire du surf et une croisière sur la rivière au coucher du soleil comme Juliette.

Bon manque de bol, comme je ne captais absolument pas la veille à l’ecolodge, je n’ai pas pu réserver mon cours de surf et malheureusement c’était uniquement le matin et je suis arrivée en début d’après-midi. Ensuite j’ai découvert que le jour où j’y étais il n’y avais pas de croisière au coucher du soleil et pour finir, il a un peu plu donc clairement je n’ai pas eu la vision estivale de Noosa que j’attendais.

Mais ce n’est pas grave, c’était chouette quand même ! C’est une ville balnéaire dont le centre-ville, avec la rue principale Hastings Street, est jolie. Derrière cette rue vous avez Main Beach, la très grande plage principale (comme son nom l’indique).

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

J’ai tout de même fait une croisière sur la rivière depuis le centre ville jusqu’à la marina et dans le sens inverse. C’est joli, paisible et on observe de bien jolies villas au bord de l’eau qui possèdent leur propre piscine… mais aussi des maisons flottantes ! Je n’en avais jamais vu !

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

Je ne savais même pas que les camping-cars flottants existaient !! Vous le saviez, vous ?

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

Après une petite escale à la marina, j’ai repris le bateau dans l’autre sens et je suis allée me promener au bord de la mer sur la balade qui fait le tour du Noosa National Park. Il y avait tout plein de surfeurs que j’ai pris plaisir à observer et à prendre en photo.

La couleur de l’eau était super belle malgré le mauvais temps alors j’imagine que sous le soleil ça doit être magnifique !
Après le coucher du soleil j’ai rejoins mon hôtel où j’avais un petit appartement et j’ai mangé un burrito à emporter (youhou !).

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa_73

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

australie-queensland-noosa

Je ne sais pas si c’est le cas toute l’année mais tous les arbres de Hastings Street étaient éclairés, c’était beauuuu :)

australie-queensland-noosa

Le lendemain je reprenais la route direction Rainbow Beach pour ensuite embarquer le jour d’après pour Fraser Island, la plus grande île de sable du monde !
A suivre ! ;)

A lire aussi :
Tous les articles sur mon road trip dans le Queensland.
Tous mes articles sur l’Australie.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *