Tellement proches : ah la famille…

Il y a quelques temps j’ai été invitée à voir « Tellement Proches » en avant-première. Je savais que ce film allait me plaire, j’avais déjà beaucoup aimé la bande-annonce.

tellement-proches-affiche

Verdict : il faut aller le voir.

Pas grand-chose à dire de plus.

« Tellement proches » raconte nos histoires de familles, les moments chiants et les moments biens aussi, avec beaucoup d’humour.
On se reconnaît, on rit, on est ému, on est nostalgique.

C’est la même recette que pour « Nos jours heureux » des mêmes réalisateurs (Eric Toledano et Olivier Nakache) et ça marche toujours aussi bien.

Le synopsis (Allocine) :

Famille : Groupe de personnes réunies par des liens de parenté etun fort sentiment de solidarité morale et matérielle. Quand Alain aépousé Nathalie, il ne savait pas qu’il épouserait aussi sa famille.
Cesamedi, comme toutes les semaines, ils sont invités à dîner chez sonbeau-frère, Jean-Pierre à Créteil. Mais ce soir, plus que d’habitude,Alain est à bloc, il bout comme une cocotte prête à exploser. Il en amarre, marre de se planter à chaque fois sur le chemin pour aller àCréteil, marre de se taper les petits conseils de vie de Jean-Pierre etde sa femme Catherine qui élève ses enfants comme des chevaux, marred’attendre de dîner l’estomac vide en regardant les spectaclessoporifiques de leur fille Gaëlle, marre de regarder pour la énièmefois la vidéo de leur mariage, marre aussi de son autre belle-soeurRoxane, qui, affolée par son horloge biologique, a jeté son dévolu surBruno, jeune interne en médecine qui se demande un peu comment il aatterri à ce dîner.
C’est vrai, Alain en a marre de ces dînersfamiliaux, mais il ne sait pas encore ce qui l’attend véritablement cesoir-là… Ni les jours qui suivent.

La bande-annonce :

A voir également : le Tomcast de Thomas Clément avec Omar Sy et les réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *