Paintball en été : mauvaise idée

paintball_3

Dimanche j’ai fait du paintball.

De mon plein gré, oui, oui, personne ne m’a forcée, j’étais même contente d’y aller ! :)

J’avais déjà fait du paintball une fois il y a quelques années. C’était en plein hiver par un temps particulièrement froid (genre des températures en dessous de 0). Je me souviens que j’étais ultra couverte avec plusieurs couches qui me tenaient chaud et amortissaient bien les billes donc je n’avais quasiment rien senti. Nous étions un groupe d’une douzaine de personnes et nous avions le terrain en forêt juste pour nous.

Et hop, la photo vintage ! (janvier 2006, j’ai 22 ans)

Ca se voit que j’ai 12 couches sous ma combi, non ? :P

Dimanche, c’était différent. Déjà au niveau des vêtements : il faisait nettement moins froid qu’en plein hiver donc j’avais mis un legging et un jogging tout pourri Décathlon à peine molletonné (acheté la veille pour l’occasion) ainsi qu’un tee-shirt à manches longues. Ils ne nous prêtaient pas de combi. Pas très épais donc. Je savais que j’allais morfler mais pas à ce point.

Ensuite, nous étions une dizaine mais nous avons été répartis en 2 équipes avec d’autres personnes que nous ne connaissions pas. Très sympa mais surtout de super pro avec des lanceurs de fou qui tirent en rafale !!!

Petit apparté : le réflexe de tout novice est de parler de fusil ou de « gun » pour le lanceur. Or, je me suis faite reprendre hier par les pros qui rétorquent direct « ah non, on ne dit pas fusil car on ne fait pas la guerre. On dit lanceur ». Visiblement c’est important pour eux de préciser cela.
Alors moi je veux bien mais il faudra m’expliquer dans ce cas pourquoi ils sont habillés tout en camouflage et qu’ils jettent des grenades (qui font du bruit seulement) et des fumigènes… honnêtement, le but est de shooter les mecs d’en face donc pour moi c’est la guerre, point barre.

La deuxième particularité de la journée de dimanche était que nous jouions dans un terrain indoor dans une usine désaffectée donc rien à voir avec un terrain en forêt : beaucoup de recoins où se cacher, des encolures de portes, un étage…


Source : Gelaphe Paintball 77

Les super pros ont été répartis au milieu de nous, les noobs, et nous avons ainsi fait 2 équipes mixtes noobs/pros. On nous a bien briefés sur le fait qu’il ne faut pas tirer à moins de 5 mètres et que si l’on est trop près, on peut « sortir à la voix », c’est à dire que l’on dit à la personne qu’elle est « out » sans lui tirer dessus.

Et donc en fait on peut dire que je n’ai quasiment pas joué. Pourquoi ?
Ben parce que j’avais peur de m’en prendre une pardi !! Il y a bien sûr l’adrénaline et le stress de se faire prendre inhérents à toute partie de paintball mais j’avais surtout peur d’avoir mal !
En effet, dès la première bille que je me suis pris sur le corps (à travers les vêtements), sur le tibia précisément, j’ai compris que ça allait être très dur. Donc globalement je suis restée planquée et quand je me sentais un peu seule je sortais et là je me faisais shooter en 2 secondes…


Mon tibia est celui qui a morflé en premier

Le pire a été lors de la dernière partie où, pour nous achever, ils ont décidé de mettre les 4 pros ensemble contre nous tous. Je me suis pris une bille dans le cou, sur la peau, à environ 2 mètres, j’en ai pleuré tellement j’ai eu mal ! (et de rage aussi un peu parce que merde, les super pros sont censés savoir ne pas shooter à moins de 5 mètres, mais bon on va dire que c’est un réflexe pour eux, ils voient, ils shootent…)


Donc là en fait j’ai la peau qui a été un peu arrachée (miam !)
Et dire que j’avais un protège-cou… évidemment j’ai été touchée juste en dessous ! (ça piquait très fort)

C’était sympa mais globalement, je crois que la plupart d’entre nous auraient préféré que nous jouions entre nous histoire d’être un peu plus à égalité… c’est pas grave, on recommencera en forêt et quand il fera un peu plus froid, histoire de remettre des couches ^^

Et maintenant, la galerie des hématomes !


Le bras, le plus impressionnant !


La taille, le plus petit


Le côté de ma cuisse, pas mal dans son genre


Mon tibia, aujourdhui


Mon cou aujourd’hui (ça pique toujours)

Bon mais sinon c’est bien le paintball, essayez… mais pas en été ! :P

Blague à part, un grand merci à Florent qui est l’auteur du Paintball blog, le blog pour débuter le paintball, et qui nous a organisé cette petite journée (comme vous pouvez le voir, il a adoré !!).
Ah et sinon, il m’a promue « mannequin de blessures » dans son article sur les règles de sécurité, la classe, non ?! :P
Dans tous les cas, si le paintball vous tente, n’hésitez pas à aller lire tous ses conseils ! (Le paintball, c’est aussi pour les filles ! C’est lui qui le dit ;))

Tags from the story

27 Comments

    • Boaf, j’en ai pas (de pommade). J’attends que ça passe… c’est pas trop douloureux, sauf le cou qui frotte un peu sur les vêtements.

      J’ai oublié de parler des mes courbatures aux cuisses (je suis longtemps restée accroupie en embuscade) qui me font bien plus souffrir ! :d

  • Ah ouais, quand même, c’est pas un truc de mauviettes ! Curieusement, pas du tout envie d’essayer. Mais alors pas du tout. Et vive l’Arnica, bien sûr :)

    • Quoiqu’ils en disent, c’est un peu la guerre quoi :)
      (ce qui me fait dire que je serais morte bien vite en temps de guerre ou alors j’aurais crevé de faim en ne sortant jamais de ma cachette…)

  • Purée je savais qu’on pouvait ressortir de là avec des marques mais à ce point là!
    Poor you!

    Je note en tt cas de bien se renseigner sur le AVEC QUI on jouera ou non. Histoire d’éviter d’être mélanger aux pros quoi.

  • Oh mon dieu ! essaye de mettre de la pommade du tigre ou un truc du genre ?

    c’est sur que les couches de vêtements en hiver ça amorti, mais pas non plus totalement…
    Après les bleus que tu as j’ai jamais vu ça, d’autant plus que la puissance des lanceurs étaient diminuées pour jouer en intérieur… dimanche j’ai joué en T-shirt, j’ai bcp de bleus (une bonne quinzaine!!)comme je suis un warrior, tout beau avec mon chapeau de Daniel Jackson :) mais ça va je m’en sors mieux ils sont moins gros.

    Le terrain était vraiment canon pour ceux qui ont déjà pratiqué un peu le paintball, et aussi après quelques parties, car c’est un labirynthe !

    Pour les premières parties c’est quand même mieux de ne jouer qu’avec des gens qui ont le même niveau car c’est un loisir assez difficile d’accès (j’ai mis plusieurs sessions avant de toucher des adversaires!)

    On se refera ça sur un plus petit terrain, genre atomik.
    Et soigne ces bleus !

  • Punaise… autant je suis adepte du Laser Game mais le paint ball je n’ai jamais osé… exactement pour les raisons que tu montres ! Et puis le côté guerre me refroidit, même si ce sont des lanceurs et non des fusils ;)

  • On ce connais pas mais je suis tomber sur ton article via le Blog de Flo sur la pratique du Paintball !
    Pour avoir des cocardes comme sa tu dois avoir la peau qui marque vraiment car les seuls fois où j’ai marquer c’etait sur l’épaule a des tir a 300fps a 2 mètre et encore j’etait juste souffler !

    Pour te donner une idée je joue en licra de sport en plus .! Donc je compatis ! Mais en été tu peut très bien jouer « couvert », j’ai fais jouée ma sœur jumelle avec 3 couche (licra de rugby, sweat, combinaison) et un gilet « tactique » et nickel ! Enfin la première bille fais mal, surprend, fait aussi peur au passage et après une fois quelle a su ce que sa faisait de prendre une bille elle était impossible a arrêter !

    J’espere juste que cette expérience douloureuse ne ta pas pour le moin dégouter du Paintball et si jamais tu veut essayer avec des personnes vraiment sympas vas voir les Calamity ! Équipe 100% féminine qui organise des journée découverte du Paintball juste entre fille ! Le top pour découvrir :)

    P.S: on fais pas la guerre, on ce tire des boulette de peinture, on rigole, on s’amuse (a notre façon certes), on prend un BBQ tous ensemble, bref c’est loin des champs de batailles (même si certain ce crois vraiment a la guerre parfois je te rassure il ne représente pas le véritable « esprit Paintball »)

    Désolée de sortir un commentaire aussi tard par contre je déterre un peu l’article ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *