Et toi ?

Aujourd’hui un petit ralage en bonne et dûe forme car voyez il y a un truc qui m’énerve très fortement :

Je déteste lorsque je demande « ça va » qu’on me réponde « et toi ? » sans répondre à ma question !
Car contrairement à beaucoup de gens qui demandent machinalement si ça va parce que cela fait partie de l’usage, moi quand je demande si ça va c’est parce que je m’enquiert vraiment de l’état de mon interlocuteur !

Alors non je n’ai pas spécialement envie qu’il me raconte sa life en long en large et en travers (sauf si c’est un ami) mais la moindre des choses est de répondre oui, non ou merde !

J’ai fait une formation il y a peu au bureau qui a été très révélatrice.
C’est une formation que l’on fait en équipe et qui est basée sur les travaux de Jung et la perception, le conscient et le moins conscient. Bref je ne vais pas rentrer dans les détails mais on analyse notre manière de percevoir les choses et au final ressort notre profil sous forme de couleurs. Le but est de mieux comprendre ses interlocuteurs (en l’occurrence son équipe) afin de savoir comment communiquer avec eux et ainsi être plus efficace.

Il y a 4 grandes couleurs : rouge, vert, bleu, jaune.

  • Le rouge c’est le profil directeur. orienté résultats, il aime que les choses aillent vite, prendre des décisions et pour cela aime avoir une vision globale. Il ne prend pas franchement de pincettes et va droit au but.
  • Le vert c’est le profil supporteur : c’est une personne qui est attentive au bien-être d’autrui, serviable, qui recherche la stabilité et l’harmonie.
  • Le bleu c’est le profil observateur : c’est une personne qui a besoin de prendre le temps d’analyser pour comprendre, qui aime l’exactitude, qui est fiable et indépendant.
  • Le jaune c’est le profil inspirateur : c’est une personne qui aime être en contact avec les autres, créative, qui a besoin de reconnaissance. Un peu zébulon.

Mon profil est ce qu’on appelle « adaptable » c’est à dire que j’ai 3 couleurs au dessus de la moyenne. L’énergie bleue est celle que je mobilise la plus (69 %) ensuite viennent la verte (62 %) et la jaune (61 %). En revanche mon rouge est plutôt bas (42 %).

Cette formation a été une belle révélation sur moi-même et sur les autres car elle donne vraiment des clés pour mieux comprendre les personnes de notre entourage et savoir comment s’adresser à eux.

Et donc tout ça pour dire que si cela m’énerve lorsque l’on ne me répond pas à mon « ça va » c’est parce que mon côté vert, qui aime les gens, se sent tout frustré !!

Autre exemple (encore dans le contexte pro hein) : je déteste lorsque dans un mail on ne me dit pas bonjour ou qu’on ne prend pas la peine de faire des phrases. Pire : la question posée dans l’objet du mail et le mail vide !!!
C’est tout à fait rouge comme manière de faire ! Droit au but, efficacité ! Moi quand je reçois un mail comme cela je suis offusquée car je me dis que la personne ne fait pas attention à moi car elle ne prend même pas la peine de dire bonjour, merci, au revoir !

Sinon une manifestation très courante de mon côté bleu : lorsque l’on me parle d’un projet futur, au lieu de sauter au plafond tout de suite, j’ai besoin de temps pour procéder l’information dans ma tête. J’analyse tout de suite les opportunités, les risques et ce n’est qu’après cette analyse que je vais pouvoir me prononcer.
Ainsi les gens ont souvent l’impression que je ne suis pas contente. Or ce n’est pas du tout le cas mais je ne suis juste pas capable de m’enthousiasmer sans analyser. C’est d’ailleurs pour ça que ma prise de décision est plutôt lente car je pèse forcément les pour, les contre, je teste d’autres alternatives… mais l’avantage (c’est écrit dans l’analyse de mon profil) c’est que je « contribue à éviter les erreurs ». Encore heureux ! Déjà que c’est prise de tête, heureusement que toutes ces analyses ont un bon côté ! :P

Enfin l’avantage heureusement c’est que l’on est pas tout une couleur ou une autre, on est forcément les 4 que l’on mobilise plus ou moins selon les situations !

Bref, tout ça pour dire que si je vous demande comment ça va, sachez que ça m’intéresse et que j’aimerais bien que vous me répondiez ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 Comments

  • Répondre décembre 22, 2011

    Marie/chroniqueblonde

    Moi je réponds toujours machinalement « ouais et toi ? » (y a quand même « ouais » dedans ! ^^) même quand je ne vais pas bien car je me dis que la question « ça va ? » est une question bien hypocrite (sauf si c’est un ami ou la famille qui te la pose) car en réalité les gens qui la posent, la posent également machinalement ! Donc je pars du principe que tout le monde s’en fiche que j’aille bien :-)
    Ceci dit ton billet remonte le moral. Je me dis qu’il y a peut-être des gens qui s’intéressent vraiment.

    • Répondre décembre 22, 2011

      Clyne

      Tu mets le « ouais », c’est déjà bien !^^
      Comme je le dis plus haut, je ne demande pas aux gens de me raconter leur life mais juste de répondre avant de retourner un machinal « et toi ? ».
      Après c’est sûr que le poids du « ça va ? » est différent si c’est quelqu’un de très proche ou non ;)

  • Répondre décembre 22, 2011

    juliette

    C’est intéressant dis donc, j’aimerais bien savoir quelle couleur je suis (pas rouge, ça c’est sûr !).

  • Répondre décembre 22, 2011

    larcenette

    Disons que le « bonjour, ça va? » est une entrée en matière comme une autre qui fonctionne un peu comme à l’anglaise avec le « How do you do? » à laquelle on répond machinalement « fine, thank you ». (du coup, je réponds « ça va et toi? » un peu comme Marie, c’est une réponse conditionnée…
    Pour moi, c’est une sorte de mécanisme sociale, A ma concierge aussi je lui dis Bonjour Comment allez vous, ça n’est pas forcément pour m’enquerir de son moral, mais simplement parce que ça fait parti d’une norme de langage.

    Par contre avec mes amis, au bout de 10 minutes de conversation, je finis souvent par leur demander « et toi, comment ça va, je veux dire, vraiment? » Là on entre souvent dans des échanges plus intimes en terme de relations sociales…

    Faut pas te froisser si les gens ne répondent pas à ta question, faut aussi un moment pour se préparer à parler de soi :)

  • Répondre décembre 22, 2011

    larcenette

    (et j’ai été trop vite dans ma réponse, mais ton test là, ça m’intrigue, tu connais le nom du test en question?)

  • Répondre décembre 22, 2011

    Jean

    ça va bien merci ^^
    j’aime beaucoup ton article (et ton blog en général) et ce que tu as appris dans ta formation m’intéresse. Est-ce qu’on t’aurait donné une bibliographie ou juste des références d’ouvrages qui traitent de ce que tu as vu dans cette formation, les travaux de Jung, les 4 couleurs, des expérimentations diverses et variées à ce propos, etc ??

    • Répondre janvier 8, 2012

      Clyne

      Merci ! :)
      Non, je n’ai pas plus d’infos que celles qui m’ont été données pendant la formation. Je pense que leur intérêt est que tu fasses la formation de leur cabinet ^^
      Je t’invite à visiter le lien que j’ai posté juste au dessus pour en savoir plus :)

      • Répondre janvier 20, 2012

        Jean

        merci pour ta réponse ^^ (avant de la voir je râlais de pas en avoir : je dis que j’aime bien ton blog et j’ai pas de réponse? mais c’est scandaleux ! bref… :)
        Je vais consulter tout ça.

  • Répondre décembre 22, 2011

    Vincent

    Moi ca va !

    Sans rire, c’est effectivement intéressant de mieux connaitre son équipe pour bosser avec elle mais ce que je trouve encore mieux c’est de mieux se connaitre car en général on apprend pas mal de chose et on devient bien plus adaptable !

  • Répondre décembre 22, 2011

    The Green Geekette

    LOL, tu sais quoi ça me fait penser aux québecois ton article!

    Justement parce que dans n’importe quel magasin ou restaurant l’employé à la caisse/ qui te sert te demandes « tu vas tu bien? ». Et je me suis trouvée cloche les premières fois à pas savoir quoi répondre… ^^

    Ça mis à part, j’avoue que des fois je répond « et toi » quand je ne connais pas personnellement la personne, souvent parce que je ne me vois pas étaler que ça va pas comme ça… Après pour les amis qui me connaissent bien par contre là je répond vraiment… ;-)

  • Répondre décembre 22, 2011

    annick

    suis un peu fatiguée, un peu enrhumée, un peu malade donc mais ça va en gros :-)

  • Répondre décembre 23, 2011

    Olivia

    ah petite bleue juste pour te dire que j’en connais une autre aussi bleu que toi et qui envoie des messages à une rouge avec la question dans l’objet du mail et rien d’autre !!!
    On est dans un monde qui va trop vite c’est surement ça le problème non?
    Sinon ça va toi aujourd’hui??

  • Répondre décembre 23, 2011

    annouchka

    Je pense un peu la même chose que Sophie, on répond souvent « ça va, et toi ? » surtout par politesse en fonction de la personne à laquelle on s’adresse :)

    Lorsqu’on me demande « ça va ? » je ne dis jamais non, je m’imagine mal dire « non ça ne va pas » et devoir raconter mes malheurs, je préfère rester positive ! Mais si ce sont des amis proches c’est différent. En conclusion, je pense que ça dépend un peu du degré d’intimité qu’on a avec les gens… non ?

  • Répondre décembre 28, 2011

    Kraby

    Ben moi, ça va, merci.

  • [...] Il y a quelques temps je vous avais parlé de la formation avec les couleurs que j’avais faite au bureau. [...]

Leave a Reply