Les couples du siècle dernier

Continuons notre petite série sur les histoires de couple avec un couple d’un modèle du siècle dernier. Un modèle au sein duquel j’ai grandi et que je me suis toujours forcée à ne pas reproduire.

Le modèle du pacha et de la boniche, n’ayons pas peur des mots.

Voyez, mon père est un assisté. Du genre qui met les pieds sous la table, qui attend qu’on le serve et qui gueule en plus si ce n’est pas fait comme il veut.
Bien qu’ayant grandi avec lui (jusqu’à mes 10 ans), cela m’a toujours sidérée.

Cet été je suis partie en vacances avec lui alors que cela faisait des années que ça ne m’était pas arrivé. J’avais presque oublié qu’il était comme ça.

Lui assis à table : « Y a pas de sel là ? »

Et quelqu’un autour de la table de s’empresser d’aller lui chercher le sel, non pas pour le satisfaire mais pour éviter qu’il ne râle. On pourrait s’attendre à e que quelqu’un lui dise « et bien tu es grand, tu vas le chercher tout seul » mais oula, personne ne veut prendre le risque de la colère qui s’en suivrait !

Mais à bien y regarder, mon père a lui-même grandi au sein d’un modèle similaire : ma grand-mère servait littéralement mon grand-père. C’était l’homme, ce n’était pas à lui de faire à manger, mettre la table, débarrasser ou tout autre tâche ménagère. C’était le rôle de la maîtresse de maison.

Pour autant, ni mon grand-père, ni mon père  ne sont des machos de première catégorie. Au contraire mon père est un homme plutôt sensible et mon grand-père l’était aussi. Cette manière d’être doit être plutôt « culturelle ».

Ce modèle me semble aujourd’hui totalement obsolète  et pourtant, je pense que mon père est loin d’être le dernier du genre. Et puis il a bien refait sa vie avec une personne qui l’accepte donc c’est que certaines personnes à notre époque sont encore prêtes à  vivre ainsi.

Attention hein, je ne dis pas que dans un couple on ne peut pas faire le pacha mais je pense que ça doit être chacun son tour  ou bien chacun ses « sujets » afin de répartir la « pacha’ttitude » ! ?

Et vous ? Au sein de quel modèle de couple avez –vous grandi ? Cela a t-il influé sur votre vie de couple aujourd’hui ?

Cet article s’inscrit toujours dans le cadre d’un partenariat sponsorisé avec le gala Juste pour rire dont l’intitulé cette année est «Just for love» (un événement CANALSAT en partenariat avec Comédie+).
N’hésitez pas à participer  au concours VDM organisé pour l’occasion : les meilleures anecdotes « vie de couple » seront jouées par Arthur pendant le spectacle.

Tags from the story
,

6 Comments

  • J’ai vécu à peu près la situation similaire – ma mère, femme au foyer, qui faisait la « bonniche » et mon père qui rentrait tard et mettait les pieds sous la table. En sus, il a toujours fait passer la travail avant la famille…
    Et donc, maladivement, j’ai affreusement peur aujourd’hui de reproduire ce modèle, de ne pas être assez présente, de voir mon conjoint partir car je serais trop souvent au travail (on remercie le travail prenant…) :/

  • Vu que je suis dans mon élan créatif de mots compressés, j’ai envie de dire: vive la pacharité!
    Moi j’ai plutôt connu le modèle papa bosse, maman bosse (un poil moins) ET fait spontanément… tout! Ce qui me surprends plus dans ton exemple c’est les colères de ton père et la peur qu’elles engendrent chez ses proches. Il y a une notion de rapport de pouvoir et la répartition des tâches devient un moyen peut être?
    Sinon le Arthur il n’a plus d’inspiration? :p Je vais mettre les pieds dans le plat mais le concours en mode nourrissez notre thème, on fait du business avec.. et on ne vous invite même pas :S enfin il n’y a que moi que ça surprend?

  • Mon père n’est pas trop pacha. Les tâches sont plutôt réparties entre mes parents: ils font les courses ensemble, ma mère cuisine (elle adore ça), mon père met la table et fait la vaisselle, il passe l’aspi pendant qu’elle fait la poussière. Par contre il fait plus le pacha chez sa maman :)
    Ma mère est assez féministe (pas militante, mais dans sa façon de voir la vie) et du coup je pense qu’elle n’a jamais voulu devenir une boniche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *