L’expo Monet au Grand Palais : je l’ai fait !!

Comment ça ce n’est pas un exploit ?  Ah mais si, mais si !

Dès que j’ai su qu’il y aurait une rétrospective Monet au Grand Palais je savais que je voulais absolument y aller. Manque de bol, je n’étais pas la seule.

L’exposition a très vite été prise d’assaut et les retours des personnes ayant du faire 3h de queue avant de pouvoir y accéder (3 vraies heures de queue hein, ce n’est pas une métaphore !!) m’avaient finalement dissuadée d’y aller, la mort dans l’âme.

J’ai bien essayé de réserver mais pareil, les réservations étaient complètes jusqu’à la fin de l’expo, fin janvier. Il faut dire qu’elles avaient commencé en avril alors forcément hein.. (et donc je n’étais pas au courant à cette époque).
Le succès est d’ailleurs tel que les 3 derniers jours de l’expo, elle sera ouverte 24/24h !

Terrasse à Sainte-Adresse, 1867


J’étais donc en train de ronger mon frein car malgré tout, je lisais beaucoup de bien de cette expo à droite et à gauche.
Puis figurez-vous que je me suis soudainement retrouvée à avoir des journées beaucoup plus libres (entendez par là que je suis actuellement en recherche d’emploi) ce qui permit donc à l’espoir d’aller voir un jour cette expo renaître.

Et là, le coup du destin, les éléments se sont accordés pour m’offrir cette chance, sans faire 3h de queue !
Vous vous souvenez de la tempête de neige d’il y a 2 semaines ? Et bien j’ai tenté ma chance le lendemain à 12h30 en me disant que le combo « lendemain de tempête de neige/verglas » + heure du déjeuner devraient faire qu’il y aurait moins de monde.

La Pie, 1869


Bingo !  35 minutes de queue ! Même pas assez pour finir mon épisode de Mad Men que je regardais sur mon iPhone pour passer le temps (j’avais aussi prévu des magazines, j’étais parée !).
Bon n’empêche j’étais bien contente de rentrer au bout de 35 minutes car j’avais les pieds glacés et à voir comment gesticulaient mes camarades de file, je pense que je n’étais pas la seule !

Effet de neige à Giverny, 1893


Après ce long préambule (vous savez comme j’aime détailler les choses hein :P), venons- en à l’expo en elle-même qui est donc la première rétrospective consacrée à Monet en France depuis 1980.
Il faut savoir que j’adore Monet donc forcément déjà conquise par les toiles. (en ayant grandi dans la région de l’impressionnisme, comment ne pas aimer ces jolies représentations de bords de Seine ?! :))

Le pont du chemin de fer, Argenteuil, 1874


L’exposition est organisée de manière thématique (la Normandie, Londres, Paris, les meules, etc…) mais également de manière chronologique ce qui permet de bien se rendre compte de l’évolution de son trait tout au long de sa vie. On voit qu’il est passé d’un style classique très représentatif avec beaucoup de détails à un style plus « impressionniste » où les contours des personnages et paysages sont vagues pour se concentrer sur l’impression, le ressenti à un moment donné et surtout, surtout, les jeux de lumière…

Le Parlement, trouée de soleil dans le brouillard, 1904


Beaucoup de tableaux présents sont extraits du musée d’Orsay mais il y a également beaucoup de prêts de musées du monde entier et avoir la chance de voir toutes ces œuvres réunies au même moment dans un même lieu, c’est juste whaouh… une bonne grosse dose de Monet en intraveineuse ! :D

Montagnes de l'Estérel, 1888


Pour ma part je suis restée 2h30/3h dans l’expo, elle est longue mais j’ai également pris mon temps d’observer, d’écouter les instructions de l’audioguide.
Audioguide que je trouve d’ailleurs indispensable pour cette expo afin de comprendre toute l’histoire de Monet, de ses influences, ses nombreux refus au Salon Officiel, sa rencontre avec Durand-Ruel l’acheteur qui lui apportera la succès, la naissance du mouvement impressionniste, le soutien d’Emile Zola, etc… et évidemment, de comprendre certains tableaux en particulier.

Venise, le Grand Canal, 1908


Je suis ressortie de l’expo absolument ravie de connaître mieux l’histoire et le parcours de Monet et comme souvent lorsqu’un sujet me plaît, avec l’envie d’en savoir encore plus ^^

Notamment ses influences et le mouvement impressionniste en général. Car ces 2 thèmes ont beau forcément être abordés dans l’exposition, ils ne sont pas développés plus que ça puisque le thème central est ici Monet. Et j’ai apprécié cela, une rétrospective étant déjà bien assez complète, il ne vaut mieux pas trop venir en rajouter avec de nombreux éléments « extérieurs ».
Pour cela j’ai trouvé un livre très bien à la librairie en sortant : « Monet, ses sources, ses thèmes, ses héritiers ».

Je me suis également procuré le catalogue de l’exposition (une grande première pour moi), afin de me souvenir exactement quels tableaux j’ai vus et où les retrouver ensuite si l’envie me prenait.

Enfin, pour la partie historique, j’ai acheté « Monet : « un oeil… mais bon Dieu, quel oeil ! » qui raconte toute l’histoire de Monet avec de nombreux extraits de correspondances que Monet envoyait, des témoignages, etc… très fluide et très agréable à lire.

Pour conclure ce billet (fleuve pour changer), je dirais que cette exposition est assez indispensable si l’on est fan de Monet et si l’on ne connaît malgré tout pas très bien la totalité de son œuvre (ce qui était mon cas donc).
Après évidemment, je ne peux que vous conseiller d’y aller en semaine (je pense qu’elle mérite que l’on prenne une matinée ou un après-midi de congé) et à des horaires plutôt décalés pour éviter la queue de 3h… Et je vous conseillerais même de ne pas y aller en ce moment puisque les vacances scolaires viennent de commencer…
Il restera encore 20 jours d’expo en janvier ! :)

En tous cas, cette expo restera vraiment pour moi comme l’une des plus majeures que j’aie pu voir. Avoir la chance de voir « en vrai » ces tableaux m’a permis de me rendre compte à quel point les reproductions sur papier ne leur rendent vraiment pas justice.
On pourrait dire cela de n’importe quel peintre mais la particularité de Monet étant les jeux de lumières, impossible de les retranscrire sur papier. Vraiment impossible.
Par exemple pour « Le Parlement, trouée dans le brouillard » que j’ai inséré un peu plus haut dans ce billet. Les couleurs et la lumière qui se dégagent de ce tableau sont vraiment incroyables…

Et rien à voir mais cela aura aussi été l’occasion de découvrir que la moyenne d’âge des gens qui vont aux expos en semaine l’après-midi est plutôt au dessus de 50/60 ans… ^^
(et que certains sont très bien équipés avec leurs petits tabourets pliants ou alors avec un truc qui ressemble à une béquille mais avec une espèce de selle dessus !!)

Tous les tableaux insérés dans ce billet sont présents dans l’exposition et ils font partie de mes préférés :)

Et vous ? Avez-vous eu la chance d’aller voir cette rétrospective ?

PS : je profite de ce billet pour vous faire part d’un site que j’ai découvert il y a peu alors que je cherchais quelles expos avaient lieu en ce moment à Paris : Exponaute.com.
Il permet de voir en un coup d’oeil la totalité des expos du moment ainsi que de lire les critiques presse mais également celles des membres du site ! Je ne jure plus que par lui maintenant pour chercher mes expos et savoir ce qu’il s’en dit :)

PS (bis) : Si vous êtes arrivés jusque là, vous avez pu remarquer les grands espaces après les images que j’ai inséré dans ce billet, c’est dû à un souci de code dans mon WordPress. Le texte était collé aux images, j’ai donc dû ruser comme j’ai pu…

Tags from the story
, , ,

16 Comments

  • Ma femme a adoré et je regrette vraiment que les vêlages ne m’aient pas permis de l’accompagner !
    Mais j’espère surtout, que rapidement, vous n’aurez plus le temps de ne pas faire la queue, parce qu’ ayant retrouvé un emploi …

  • On a voulu y aller un mardi matin avec mes copines, mais le froid n’avait pas découragé les touristes car il y avait 2h30 d’attente ! On a donc fait demi-tour et on s’est réfugié au musée Marmottan-Monet où il y avait nettement moins de monde ! L’expo est plaisante et on a pu voir quelques tableaux célèbres (impression soleil levant, quelques nymphéas…). Je pense que cette expo est un bon complément à celle du Grand-Palais !

    • Oui en effet, le musée Marmottan est à faire également ! (je l’ai visité il y a plusieurs années)
      C’est aussi le cas de l’Orangerie dans le parc des Tuileries où se trouvent les Nymphéas : à voir absolument ! :)

  • Tout pareil que toi saut que j’avais réussi à réserver et en coupe fil qui plus est. Je pensais trop que j’étais chanceuse, bah walou ! Billet coupe fil rien du tout ouais ! J’ai attendu 1/2 heure dehors par -55° (au moins) et bien sûr à l’intérieur, c’était l’enfer pour s’approcher d’un tableau (surtout ceux disponibles sur audio-guide).
    C’était superbe mais n’empêche que je suis ressortie super déçue à cause de ça …

    • Ah oui c’est vrai que je voyais les gens qui avaient réservé qui attendaient un peu…
      Et c’est vrai aussi qu’il y avait du monde mais je pense encore une fois qu’au moment où j’y suis allée il y en avait moins qu’en temps normal.
      Mais l’espace est quand même assez grand donc j’ai trouvé qu’on étouffait pas non plus mais il vrai qu’il faut un peu attendre son tour…

  • Hello,
    Rhaaa quel plaisir de te lire, je crois bien que je vais y retourner même ;)
    J’ai eu la chance d y aller avec une amie qui travaille dans la partie, résultat vingt minutes de queue même avec une carte pro.
    J y suis restée plus de 3 heures facile et encore je me suis quasi fait violence pour partir, Monet étant un de mes Peintres préférés.
    Tu as raison beaucoup de ces toiles sont à Orsay, mais nombreuses proviennent aussi de Collections Privées, c’est devant ces toiles que je suis restée une plombe … Pas sûre de les revoir un jour encore moins toutes ensembles !
    Comment tu le vois ce Billet et cette Extraordinaire Expo ne laissent pas indifférent ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *