Brooklyn : sublime Saoirse Ronan

brooklyn

Je sors tout juste de la projection de Brooklyn.
Je n’avais pas du tout entendu parler de ce film avant d’en voir la bande-annonce en allant voir The Revenant il y a 3 semaines. Elle m’a instantanément accrochée et je savais déjà que j’allais beaucoup aimer.
Il s’agit de l’adaptation du roman du même nom de Colm Tóibín.

brooklyn-affiche

 

Le synopsis :

Dans les années 50, attirée par la promesse d’un avenir meilleur, la jeune Eilis Lacey quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique. À New York, sa rencontre avec un jeune homme lui fait vite oublier le mal du pays… Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays… et entre deux hommes.

Vous l’avez compris, le film a été conforme à mes attentes.

Ses grandes forces :  

Sa simplicité : 
Quoi de plus banal qu’une immigrante irlandaise parmi tant d’autres qui va tenter sa chance aux Etats-Unis ? Elle va rencontrer un jeune homme qui n’a rien de particulièrement extraordinaire (sauf qu’il est sacrément choupinou à mon goût) et puis ils vont craquer l’un pour l’autre. C’est simplement joli.

brooklyn

Son réalisme : 
Par réalisme j’entends que le réalisateur n’a pas cherché à romancer plus que ça son histoire à elle et leur histoire à deux.  Certes c’est super mignon de les voir ensemble mais tout le déroulé de leur histoire est assez classique et conforme j’imagine à la manière dont se passaient les choses entre deux jeunes issus de leurs milieux dans les années 50.

brooklyn

J’ai bien aimé entendre les tonalités de l’accent irlandais tout au long du film. Et d’ailleurs j’ai découvert en écrivant cet article que le réalisateur ainsi que Saoirse Ronan et Domhnall Gleason sont réellement irlandais ! Cela ne rajoute que plus de réalisme à leur interprétation.

Sa photographie :
Les images sont sublimes. C’est très doux, les tenues sont magnifiques (oui ça n’a rien à voir avec la photo mais elle les sublime), c’est vintage façon filtre Instagram à souhait ! (la séquence à Coney Island, tellement classe !!!)

brooklyn

Ses acteurs : 

Saoirse Ronan et son visage angélique si particulier crèvent l’écran. Ce rôle d’une  jeune irlandaise dans les années 50 lui colle parfaitement à la peau.
C’est une actrice que j’aime beaucoup. Je l’avais particulièrement appréciée dans l’adaptation des Ames Vagabondes et dans The Grand Budapest Hotel.

brooklyn

Domhnall Gleeson : depuis que je l’ai découvert dans Il était temps avec Rachel McAdams je suis complètement fan. Il explose ces derniers temps entre Star Wars et The Revenant et c’est toujours un plaisir de le retrouver.

brooklyn

Emory Cohen : inconnu au bataillon (enfin par moi) avant ce film, il est tout simplement parfait dans le rôle de l’amoureux des années 50 (et tellement craquant !!)

brooklyn

Jim Broadbent : un de ces acteurs britanniques que l’on aime retrouver régulièrement dans plein de films anglais (ou pas d’ailleurs), très bien aussi ici dans le rôle du père Flood.

brooklyn
Le film est nommé aux Oscars dans les catégories Meilleur film, Meilleure actrice pour Saoirse Ronan et Meilleur scénario adapté.

brooklyn

Je ne vous cache pas que ce film a eu un écho un peu particulier en moi vu ma situation (rappel pour ceux qui ne sauraient pas : je suis partie m’expatrier en Australie il y a 3 mois). Je comprends donc totalement les différentes phases par lesquelles elle passe ainsi que les questionnements de type « Où est ma maison ? » et « Où est-ce que je veux construire mon avenir ? »…
J’avoue que j’étais un peu chamboulée en sortant (bon ok j’étais en larmes).

Finalement, je ne peux que vous conseiller d’aller le voir si vous voulez voir un joli film et passer un doux moment en la compagnie d’acteurs charmants dans le Brooklyn des années 50.

Tags from the story

5 Comments

  • J’ai lu le roman il y a quelques années, j’ai découvert qu’il avait été adapté en film la semaine dernière et j’ai eu tout de suite de le voir. Merci pour ton article qui donne envie de le voir!
    Anne

  • Bonjour Clyne, j’ai suivi votre conseil et vu ce film en VOD, 1 fois, puis une deuxième avec une amie, et une 3ème avec mon compagnon,…. une révélation que j’ai adorée… l’Irlande me fascine, je rêve d’y aller, ce film m’a confirmé l’attirance pour ce peuple et leur petit truc en plus qui en font des êtres à part… A l’occasion si vous avez le temps d’écouter Glen Hansard, je vous le recommande, cet artiste est venu à la Cigale l’an passé 2h30 de concert , une générosité exceptionnelle et je pense qu’il vous provoquera la même émotion que ce film…. KArine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *