J’ai testé le soin de 2h à l’institut René Furterer

En décembre Chris D’Ego a organisé la 2ème édition de son « Noël en Beauté » : une soirée avec plusieurs ateliers animés par des blogueurs et sponsorisés par des annonceurs pour nous faire découvrir des soins beauté : maquillage, cheveux, ongles et ateliers créatifs.
Nous avons pu également nous régaler avec les créations culinaires de Johanna et de Cat (grâce à qui j’ai mangé le premier cupcake de toute ma vie ! :P) et nous faire tirer le portrait par Jeanne.

clyne
Elle m’a dessiné des ongles de toutes les couleurs car je m’étais amusée à faire un peu n’importe quoi avec les vernis…

IMG_0004_1_

A la fin de la soirée a eu lieu une tombola et figurez-vous qu’une fois n’est pas coutume, j’ai gagné le gros lot à savoir un soin de 2h à l’institut René Furterer qui sponsorisait l’atelier cheveux !


(à vrai dire il s’agit d’un diagnostic de 30 minutes + un soin de 1h30)

Je m’y suis donc rendue le 26 décembre avec les cheveux non lavés depuis au moins 2 jours comme recommandé par la coiffeuse.

diapo_1

Le soin est précédé d’un diagnostic des cheveux à l’aide d’une machine équipée d’une caméra grossissante : le Capilliscope.

Elle a d’abord passé la caméra dans mes cheveux pour les ausculter puis elle en a prélevé quelques uns afin de les analyser plus précisément avec la caméra et voir s’ils étaient en bonne santé.

Cela permet de déterminer le nombre de cheveux en fin de vie, les cheveux en pleine vie ainsi que ceux qui seraient fragilisés.

Selon leur nombre comparé à la totalité de cheveux prélevés (8-10), la coiffeuse peut conclure si les cheveux sont en bonne ou moins bonne santé.

Je vous rassure tout de suite : mes cheveux vont très bien ! :P

Si ce n’est un petit souci de pellicules mais je le savais déjà car je les traite depuis plusieurs années pour ça.

Mais j’avais l’habitude d’utiliser en complément des produits pour cheveux desséchés alors que mon cuir chevelu est à tendance grasse (et pointes sèches donc).

La coiffeuse m’a donc dit que ce n’était pas la bonne marche à suivre et qu’il vaudrait mieux que j’utilise un shampooing anti-pelliculaire, alterné avec un shampooing doux et en complément un masque pour cheveux desséchés à appliquer sur les longueurs une fois par semaine pour prévenir les fourches justement.

Une fois ces bons conseils prodigués, nous sommes montées dans une cabine à l’étage.

Stores baissés laissant passer peu de lumière, bougies et musique apaisante, la détente était au rendez-vous.

IMG_7654

Elle m’a invitée à m’installer dans le fauteuil extrêmement confortable et m’a appliqué le Complexe 5, « concentré régénérateur aux huiles essentielles stimulantes » ainsi que l’Huile nutrition intense au karité dans les cheveux puis les a massés de 7 manières différentes pendant un temps. Je ne saurais dire combien exactement. Entre 20 et 30 minutes je pense.
Elle m’a massé le cuir chevelu mais également les épaules.

Elle a ensuite incliné le fauteuil en arrière, a rapproché une machine a vapeur près de mes cheveux et m’a laissée « reposer » pendant une demi-heure je crois. Elle m’a apporté à boire et a baissé la lumière pour que je me détende.

Je vous avoue que je n’ai pas complètement réussi à mes détendre, d’une part car je ne savais pas exactement quand elle allait revenir et d’autre part car cela me brûlait un peu le crâne par moment. Mais elle m’avait prévenu, c’est l’huile qui provoque cette réaction (qui selon elle, n’est pas mauvaise pour le cuir chevelu mais juste un peu désagréable).

Après cette période de repos, elle est revenue me faire un shampooing et me coiffer. Logiquement le soin comporte un brushing à la fin mais j’ai demandé à tester leur produit pour cheveux bouclés pour changer.

Elle me l’a donc appliqué et m’a séché les cheveux au diffuseur.

Elle m’a ensuite laisser le temps de remettre mon manteau tranquillement et m’a attendue en bas où elle m’a remis mon diagnostic ainsi que quelques échantillons de produits dont elle m’avait parlé et notamment des produits de la gamme Alcante, pour cheveux bouclés.

Elle ne m’a pas proposé d’acheter des produits, c’est moi qui ai souhaité acheter le shampooing anti-pelliculaire, Melaleuca, et le masque pour cheveux secs, Carthame.

DSC_0008

Elle m’a également proposé la carte fidélité car les produits sont moins 15 % moins chers lorsqu’on les achète directement à l’institut et tous les 4 achats on reçoit un cadeau.

Mon avis à postériori :

Tout d’abord, l’accueil a été parfait tout le long du soin.

Ensuite j’ai trouvé le diagnostic des cheveux très intéressant.

Les massages ne m’ont pas vraiment détendue mais je ne saurais dire si c’est de ma faute car je n’ai pas réussi à me laisser aller ou si c’est parce que ce n’était pas très agréable :/
Honnêtement au bout d’un moment j’avais juste envie qu’elle laisse mon cuir chevelu tranquille et j’ai été plutôt contente quand c’est arrivé. Pourtant j’avais beaucoup aimé les massages lorsque les personnes de l’institut nous les avaient rapidement fait découvrir lors de la soirée de Chris…

L’instant détente/vapeur est pas mal mais la musique ainsi que le fait de ne pas savoir quand est-ce qu’elle allait revenir m’a aussi un peu empêché de complètement me détendre.

En revanche, le soin pour cheveux bouclés ne m’a absolument pas convaincue dans la mesure où je suis ressortie avec une crinière folle mais pas vraiment bouclée sur la tête…

Je pense que cela vient notamment du fait que malgré le diffuseur, elle a trop agité le sèche cheveux autour de ma tête et quand on fait ça, je me retrouve forcément avec une crinière, produit bouclant ou non.

Lorsque j’utilise mon produit bouclant habituel, Kerastase Oléo Curl, je sèche au diffuseur mais sans faire du vent partout, afin de laisser les boucles se dessiner paisiblement tandis que je les sèche.

Enfin, j’ai apprécié le fait qu’elle me propose des échantillons et qu’elle ne me force pas à acheter de produits.

Gros bémol cependant sur le shampooing anti-pelicullaire Melaleuca, car après 15 jours d’utilisation, j’ai quasi retrouvé l’état pelliculaire que j’avais avant de les traiter avec mon shampooing anti-pelliculaire habituel : Kelual DS de Ducray.

J’ai voulu tester en me disant que Furterer faisait de bons produits donc que ça valait le coup de voir mais je suis encore plus convaincue que Kelual est vraiment le meilleur shampooing anti-pelliculaire que je connaisse. (conseillé par mon dermato il y a plusieurs années).

Au final, il s’agit d’une expérience intéressante et agréable mais peut-être un poil trop chère à mon sens (de 98 € à 135 €).
(mais je précise que je trouve déjà que payer plus de 35 € une coupe / shampooing / brushing chez le coiffeur est inadmissible donc je ne suis peut-être pas la meilleure pour juger des tarifs d’un soin de ce type :P)

Merci à Chris D’Ego et à l’Institut Furterer :)

Coordonnées :

INSTITUT RENE FURTERER
Centre de Soins et Salon de Coiffure
15, place de la Madeleine
75008 PARIS

Soin de 2h sur rendez-vous : 01 42 65 30 60

Tags from the story
, , ,

10 Comments

  • Je comprend quand tu dis que tu n’as pas pu te détendre, c’est pas facile d’y arriver dans un lieu où on n’a jamais mis les pieds avant, avec des gens qu’on ne connait pas etc… Je ne fais jamais de Spa à cause de ça car je ne me sens pas du tout à l’aise.
    Je pense qu’effectivement le diagnostic du cheveu est intéressant (il faut vraiment que j’aille le faire) à mon avis on peut avoir des surprises sur la nature de notre cuir chevelu, comme ce fut le cas pour toi.
    Je ne peux pas donner d’avis sur le soin spécial pour cheveux bouclés, mais la plupart des shampooings de la marque que j’ai essayé m’ont entièrement convaincu, mes cheveux sont plus brillants et graissent beaucoup moins vite ;)

    Merci pour ce chouette compte-rendu Clyne !

  • Ah j’avais hâte de lire ton retour !
    On était tellement jalouses que tu remportes le gros lot hihi (non c’est pas vrai, je rigole bien sûr, on était évidemment ravies).
    C’est vrai que ce genre d’expérience doit faire un peu flipper avec tous ces tests, ces machines, etc. ^^

  • Je me retrouve bien dans ton compte-rendu, moi aussi j’ai trouvé la partie diagnostic très intéressante mais pour le reste ça fait cher pour ce que c’est !
    moi aussi, en matière d’antipelliculaire, le meilleur est Kelual de Ducray, le malaleuca ne fait rien du tout

  • Je n’aime pas trop qu’on me dise ce que je dois utiliser (aspect commercial).
    Furterer est la marque privilégiée de mon coiffeur (à 56 € coupe/shamp/brushing)…

    Pas plus convaincue que toi !

  • Mon allergologue ma elle aussi conseillé un shampoing doux Ducray, et mes cheveux n’ont jamais été aussi beaux. J’utilise une fois par semaine un soin Furterer sur les pointes et je trouve que c’est l’idéal.

    Bref, pour les soins Furterer oui, par contre pour les shampoings, Ducray forever ! :D

  • c’est jamais facile de se détendre en institut, je t’avoue avoir du mal aussi…il suffit d’un bruit, d’une odeur, du stress du RDV qui suit…souvent je m’endors à la fin du soin, ce qui m’agace d’autant plus! Si je devais retenir une chose de cet atelier, c’est vraiment la technique de brossage que j’ai bien retenu et appliqué. See u very soon miss!

  • Hello
    Ducray et Furterer sont 2 marques qui appartiennent au groupe Pierre Fabre.
    J’ai travaillé il y a plusieurs années pour cet institut et je voulais ajouter 2 choses :
    – bien utilisé : 2 applications, la 1ère pour laver et la 2ème pour traiter avec une pause de 5 min au moins, rendent le shampooing Melaleuca très efficace. Il faut laisser le temps au cuir chevelu de s’y retrouver entre le changement de shampoing ;)
    – la sensation de brûlure lors de votre soin est tout à fait normal de par l’application du Complexe 5 en synergie avec les massages qui dynamise la micro circulation du cuir chevelu. On sent que les huiles essentielles font bien leur travail ! Je dirais que ça picote et chauffe légèrement
    Elle aurait du vous dire « je reviens dans 30minutes » et être plus calme avec le diffuseur cependant !
    Vous avez eu cependant un super cadeau ! Comment vont vos cheveux depuis !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *