La French : Jean Dujardin et Gilles Lellouche magistraux

la-french-jean-dujardin

Cette semaine est sorti le film La French de Cédric Jimenez avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche en têtes d’affiche.

la-french- affiche

Il s’agit d’un film librement inspiré d’une histoire vraie : le démantèlement de l’organisation appelée « French Connection », basée à Marseille, qui était le principal fournisseur d’héroïne des Etats-Unis dans les années 70.

Synopsis :
Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part seul en croisade contre Gaëtan Zampa, figure emblématique du milieu et parrain intouchable. Mais il va rapidement comprendre que, pour obtenir des résultats, il doit changer ses méthodes.

On y retrouve Jean Dujardin dans le rôle du Juge Michel qui a été le moteur de ce démantèlement et Gilles Lellouche en tant que parrain de la mafia marseillaise.

J’ai adoré La French pour les raisons suivantes :

  • J’ai été absolument bluffée par les prestations de Jean Dujardin et Gilles Lellouche : c’est très bien joué, pas surjoué comme je le craignais, tout en justesse. Deux magnifiques rôles pour chacun d’entre eux.
    Je crois que finalement je préfère Jean Dujardin dans des rôles dramatiques car il déploie vraiment ses capacités d’acteur (bien plus que dans le comique où tout est finalement inné pour lui). Pour moi ce rôle est son plus beau rôle dramatique jusqu’à présent (oui car je n’ai pas aimé The Artist).
    Quant à Lellouche qui à tendance à m’insupporter d’habitude avec son air énervé, je l’ai au contraire trouvé ici tout en retenue. J’ai été très agréablement surprise.

la-french-jean-dujardin

la-french-gilles-lellouche

  • Le reste du casting est absolument parfait par ailleurs : chaque rôle est crédible, des membres de la mafia comme ceux de la police. J’ai trouvé que personne ne surjouait et c’est vraiment suffisamment rare dans les policiers français pour être souligné !
    J’ai adoré voir Eric Collado, l’ancien acolyte de Jean Dujardin dans les Nous C Nous, dans un rôle autre que comique. Et à ma grande surprise, il y est totalement crédible !!
    J’ai aussi été ravie de revoir Mélanie Doutey (dans le rôle de la femme de Gaëtan Zampa) que j’aime beaucoup depuis Clara Sheller (même si je trouve que le roux ne lui va pas du tout !) et Céline Sallette (dans le rôle de la femme du juge Michel) que j’ai beaucoup appréciée dans la série Les Revenants.
    Et puis de toute façon j’ai trouvé chaque rôle secondaire génial, extrêmement bien casté.

la-french-casting

  • L’ambiance années 70 : vous le savez je ne suis vraiment pas fan du vintage. Mais j’ai trouvé la reconstitution de cette époque absolument bluffante. Les vêtements, le mobilier, les équipements d’époque, la photographie du film font que l’on s’y croit réellement. J’ai aimé voir ces éléments que l’on appelle aujourd’hui « vintage » dans leur jus des années 70.
  • Le film de gangsters « à l’ancienne » : les ficelles employées par les gangsters et par la police sont vues et revues à notre époque, mais vu que l’histoire se passe dans les années 70, c’est crédible. J’ai aimé faire ce voyage dans le temps, avoir cette « candeur » qu’on ne peut plus avoir dans les films se déroulant à l’époque actuelle  sans avoir l’air cliché.

la-french-jean-dujardin-guillaume-gouix

  • La bande originale du film : forcément constituée de morceaux de l’époque (Sheila, Gainsbourg, Mike Brant, Blondie…), j’ai trouvé qu’ils accompagnaient parfaitement le film et j’ai d’ailleurs eu un véritable coup de cœur pour le mashup This Bitter Earth/On the Nature of Daylight de Dinah Washington/Max Richter qui m’a particulièrement émue (après recherches, ce mashup est également dans la BO de Shutter Island mais il ne m’avait pas marquée à l’époque).
  • Marseille : j’ai aimé qu’un film policier ne se déroule pas dans un coin sombre et glauque de Paris. Pour une fois on voit des paysages sublimes, le film est lumineux et possède cette ambiance « du sud » dans laquelle j’ai adoré plonger.

la-french-jean-dujardin-bernard-blancan

la-french-jean-dujardin
Vraiment, je n’ai rien à dire de négatif sur La French. Je trouve que c’est un sublime film de gangsters, extrêmement bien joué. Il dure 2h15 mais j’ai adoré le vivre pendant ces 2h15 et pour tout vous dire je pense que je vais retourner le voir tellement je l’ai apprécié.
Si jamais vous avez des a priori sur Jean Dujardin et Gilles Lellouche, vraiment, laissez-les de côté, et allez découvrir leurs plus belles facettes dans ce très beau film.

Cadeau bonus : je peux vous faire gagner 3 BO du film en version MP3  et 2 en version CD !
Pour participez, dites-moi en commentaire ce que vous pensez de Jean Dujardin et/ou Gilles Lellouche + quelle version de la BO vous voudriez gagner et je ferai un tirage au sort pour déterminer les gagnants. Vous avez jusqu’à dimanche 14 à minuit pour participer :)

6 Comments

  • J’ai vu « la French » hier, j’ai vraiment beaucoup aimé ce film. L’interprétation de Jean Dujardin est magistrale dans ce film, il y joue à la perfection. Gilles Lellouche est aussi très bon dans ce film. On se laisse emporter par cette histoire pendant 2h15. Les acteurs sont tous très bons.

    J’aimerai beaucoup gagner la bande originale version CD du film :) J’ai trouvé pendant le film qu’il y avait une super bande originale :)

  • Je n’ai pas encore vu le film, mais la bande annonce m’avait interpelée il y a quelques jours.
    J’adore le tandem Dujardin / Lellouche, je trouve qu’ils jouent bien ensemble, leur amitié dans « la vraie vie » doit aider ! C’est marrant que là, ils soient ennemis jurés ^^
    Je suis d’accord avec toi, je trouve Jean Dujardin meilleur dans les rôles dramatiques, perso je ne suis pas trop fan de son côté « amuseur ».
    Et comme j’adore la chanson Bang Bang qu’on entend dans la BO, je tente ma chance au concours (version CD si possible, mais la MP3 ira bien aussi :) !)
    Merci :)

  • Pas encore vu le film, c’est prévu pour samedi et ton article m’a encore plus donné envie! Rien que de les voir en promo avec cette complicité j’adore ce duo d’acteurs (mais je n’aime pas toutes leurs collaborations, pas du tout accroché à Infidèles par exemple). Idem je préfère Dujardin dans ses rôles plus dramatiques, on se laisse emporter et on souffre avec lui.
    Je joue pour la BO en CD.

  • J’adore Jean Dujardin, je sais pas, il me faire rire et m’émeut, même quand il n’est pas à son top… zéro objectivité, quoi (et je n’ai pas aimé non plus The Artist) (La Môme non plus, rapport aux Oscars ^^). Gilles Lellouche, heu, en revanche, je n’en pense rien. Ceci dit tu m’as donné envie de voir le film.
    Je joue pour la version mp3 car je suis une fan absolue de Max Richter, on danse souvent sur ses musiques en classique ou en contemporain, mes profs adorent (et ça file les poils !)… mais en CD ça me va aussi !
    Bisous !

  • Merciiii pour la BO à télécharger ! C’est Nowel avant l’heure !

    Hasard du calendrier : hier soir, on a revu Les Infidèles à la télé, on a (à nouveau) passé un bon moment avec le fameux duo !

    Joyeuses fêtes à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *